Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Pretty Boy Floyd, Roxx Gang, CrashdÏet, Black Rain, Tigertailz, Star Rats, Beautiful Creatures, Zan Clan, Hardcore Superstar, Shameless, Steel Panther, Poison, Sister Sin
- Membre : 58, Ozzy Osbourne , Sixx: A.m., Tommy Lee , Brides Of Destruction, Methods Of Mayhem
- Style + Membre : Vince Neil
 

 Site Officiel Du Groupe (821)

MÖTLEY CRÜE - Carnival Of Sins Live (2006)
Par POWERSYLV le 21 Avril 2006          Consultée 6700 fois

MOTLEY CRUE n’est pas un groupe, c’est une légende. Une légende qui, bien avant les GUNS’N ROSES, avait défrayé la chronique non seulement par sa musique mais aussi par les excès et les frasques du rock’n roll. Car dans la première moitié des années 80, au sein d’une scène heavy rock US en effervescence, rares sont ceux qui pouvaient rivaliser en provocation avec le quatuor Neil/Sixx/Lee/Mars. A part W.A.S.P. et éventuellement les TWISTED SISTER. Après des années 80 qui furent leur âge d’or et 5 albums qui sont entrés dans l’histoire (Too Fast For Love, 1982 – Shout At The Devil, 1983 – Theatre Of Pain, 1985 – Girls, Girls, Girls, 1987 et Doctor Feelgood en 1989), les années 90 furent comme pour beaucoup de groupes de hard synonyme de déchéance. Celà commença avec le départ de Vince Neil, chanteur emblématique. Puis l’album éponyme en 1994 (avec John Corabi au chant) qui malgré de bonnes choses ne reçut pas l’accueil escompté. Le retour de Neil n’inversa pas la tendance avec en 1997 le (trop ?) moderne Generation Swine, et un New Tattoo plus traditionnel en 2000 (sans Tommy Lee mais avec le regretté Randy Castillo) n’arrangea pas les affaires.

Depuis quelques années et comme pour beaucoup d’autres gangs, le line-up originel du CRUE s’est re-stabilisé et a décidé de prendre les devants afin de re-créer la magie d’antan et jouer la carte de la nostalgie … et aussi afin qu’on ne parle pas que du reality-show de Tommy Lee, de ses anciennes frasques avec la pulpeuse Pamela Anderson ou de la liposuscion de Vince Neil qui, il y a quelques années, ressemblait de plus en plus à Richard Anthony. Qui a-t-il de mieux dans ces circonstances que de retrouver le public international sur scène ? La tournée Carnival Of Sins a donc pris forme en présentant un CRUE revigoré, avec les hits qu’on connaît. Un peu comme le Reunion Tour de KISS il y a bientôt 10 ans. Il y a eu le DVD Carnival Of Sins (disponible uniquement en import) : voici le double CD live.

En voyant la set-list, on notera qu’à quelques exceptions près, on respecte « en gros » la chronologie de sortie des albums, même si « Shout At The Devil » démarre les hostilités (d’où le « en gros » dans la phrase précédente, pour les plus tatillons ou pour ceux qui ont du mal à suivre :)). Dommage qu’ils aient préféré reprendre la version de 1997 (que l’on trouve sur Generation Swine) plutôt que l’originale qui est 100 fois meilleure. Inutile de revenir à nouveau sur des cartouches qui ont fait la légende comme « Red Hot », « Too Young To Fall In Love », « Live Wire » et consorts. On a droit aussi à des titres moins systématiques mais tout aussi percutants comme « On With The Show » ou le massif « Louder Than Hell ». Le public répond présent à mort et on se croirait revenu 2 décennies en arrière ! Les interprétations sont excellentes et parfois changent de la version studio. Alors on retrouve la voix de Vince Neil, ce timbre un peu nasillard qui fait à la fois tout son charme mais qui reste une limite pour tous les détracteurs du groupe. Moi j’ai toujours adoré sa voix personnellement. Le chanteur communique bien avec les fans … qui le lui rendent bien, et on a également droit à quelques interventions du sémillant Tommy Lee. Le premier CD se termine sur la terrible doublette « Girls, Girls, Girls » et surtout « Wild Side », un de mes titres fétiches du CRUE qui est toujours terrible en live.

Le second CD est plus orienté vers Doctor Feelgood et ses successeurs. Après « Primal Scream » (le single de la compilation Decade Of Decadence sorti en 1991), on a un enchaînement magique entre 3 ballades : « Glitter » (extrait de Generation Swine) / « Without You » / « Home Sweet Home ». Elles sont toujours aussi superbes, mais j’attend toujours « You’re All I Need » qui reste pour moi la ballade la plus poignante du CRUE. Les indispensables « Doctor Feelgood » et « Kickstart My Heart », les plus chantants « Same Old Situation » et « Don’t Go Away Mad » rendent justice à la diversité et l’enthousiasme de l’album Doctor Feelgood qui reste à mon sens l’un des tous meilleurs du combo. Plus anecdotiques, la présence des inédits tous récents « If I Die Tomorrow » et « Sick Love Song », sympas mais pas de quoi fouetter un chat non plus. En fait, si on examine bien, il n’y a aucun extrait de Motley Crue ou de New Tattoo, les 2 albums sur lesquels n’apparaissait pas le line-up d’origine du CRUE maintenant reformé.

Les 2 reprises vitaminées d’« Anarchy In The U.K. » (des SEX PISTOLS, présente sur Decade Of Decadence) et de « Helter Skelter » (BEATLES, présente sur Shout At The Devil) terminent en beauté un live vraiment très bon où la nostalgie coule à flots. Reste maintenant au CRUE à se remettre au travail après ce rappel essentiel et à nous pondre un nouvel album qu’on espère redoutable. Ce Carnival Of Sins Live, même s’il peut éventuellement faire un peu doublon avec le Live : Entertainment Or Death sorti il y a quelques années, reste un excellent moyen pour les novices de découvrir ce groupe incontournable qui a écrit l’une des plus belles pages du hard US, voire du metal en général.

A lire aussi en HARD ROCK par POWERSYLV :


KISS
Rock'n Roll Over (1976)
L'album le plus attachant de la période 1976-1977

(+ 1 kro-express)



KISS
Ace Frehley (1978)
Le meilleur des 4 albums solo des membres du bisou

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Vince Neil (chant)
- Mick Mars (guitare)
- Nikki Sixx (basse)
- Tommy Lee (batterie)


1. Shout At The Devil
2. Too Fast For Love
3. Ten Seconds To Love
4. Red Hot
5. On With The Show
6. Too Young To Fall In Love
7. Looks That Kill
8. Louder Than Hell
9. Live Wire
10. Girls, Girls, Girls
11. Wild Side

1. Don’t Go Away Mad (just Go Away)
2. Primal Scream
3. Glitter
4. Without You
5. Home Sweet Home
6. Dr. Feelgood
7. Same Ol’ Situation
8. Sick Love Song
9. If I Die Tomorrow
10. Kickstart My Heart
11. Helter Skelter
12. Anarchy In The Uk



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod