Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (2 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel D'ice-t (563)

BODY COUNT - Body Count (1992)
Par POSSOPO le 12 Janvier 2006          Consultée 6635 fois

Alors que Fred Durst et ses potes n’ont de cesse de nous éternuer au visage, alors que le très très laid KID ROCK a fait l’erreur de naître, alors que les associations entre chant rappé et guitares grasses sont devenues monnaie courante, je tiens à préciser que BODY COUNT n’est pas un groupe de rap metal. Et BODY COUNT n’est pas un groupe de rap metal pour une raison étonnamment simple. Ice-T, rappeur de son état, ne tchatche pas sur ce premier album (pas plus que sur les suivants), il chante. Le californien s’est d’ailleurs autorisé à parler de hardcore en évoquant le cas BODY COUNT.
Hardcore pourquoi pas? Si on considère qu’en 1992, la version metallisée du genre était incarnée par BIOHAZARD, alors oui, BODY COUNT ressemble fortement à du hardcore.

Ernie C avait déjà montré son talent sur les albums solo de son camarade de longue date. "Bodycount" était un morceau de l’album "O.G. Original Gangster", disque à posséder. Il devient, un an plus tard, entité musicale à part entière et le guitariste est naturellement adoubé maître d’ouvrage. Sans Ernie C, BODY COUNT ne serait assurément rien. D-Roc, Mooseman et Beatmaster V s’attèlent à la tâche qui leur est dévolue avec application mais n’ont pas pris part à la composition d’un seul morceau. Leur technique instrumentale est très honorable mais difficile de qualifier leur prestation de particulièrement brillante. Il s’agit ici d’un simple travail consciencieux. Ice-T possède toujours ce timbre de voix reconnaissable entre mille, son énergie est considérable, son travail sur les textes éminemment respectable, son immense réputation a servi le groupe dans sa quête de notoriété mais je prends le parti de dire qu’il se pose ici plus en frontman qu’en leader omnipotent. BODY COUNT est donc une formation polycéphale et le cerveau qui a connu la plus forte incandescence lors de sa genèse est celui d’un guitariste doué, à la technique remarquable, qui plus est compositeur honnête.

La onzième piste constitue un parfait exemple de ce talent et c’est bel et bien en quittant le registre ghetto-hardcore-mon poing dans ta gueule-encule les flics que BODY COUNT peut prétendre devenir un orchestre de grande qualité. "The winner loses" est une ballade metal triste et belle que ne renierait ni METALLICA, ni SKID ROW. La guitare solo d’Ernie C y joue évidemment le premier rôle.

Le reste de l’album dévoile un corps musculeux et tatoué. Quelques intros arpégées et toujours très metal ("Bodycount", "C Note") et les petits mais très satisfaisants soli de guitare disséminés ça et là vont dans le sens d’une reconnaissance par un public de chevelus mais les autres titres, si l’on fait fi des nombreux intermèdes qui tendent à plomber un propos déjà lourd, baignent dans un jus metal-hardcore typique des années 90 (BIOHAZARD rôde toujours dans les parages), très virulent et rentre-dedans.

Ce disque éprouvant s’achève sur deux énormes références. Jello Biafra, ex-chanteur des DEAD KENNEDYS, ancien candidat à la candidature du Green Party pour la présidence américaine, activiste célébrissime pour de nombreuses causes et légende vivante du punk californien, rappe sur un sample de Jimi Hendrix.

Vous avez compris, BODY COUNT a tout fait pour plaire et gagner une respectabilité immédiate, tentative réussie !

A lire aussi en HARDCORE par POSSOPO :


REFUSED
The Shape Of Punk To Come (1998)
La révolution du hardcore

(+ 2 kros-express)



CURSED
Iii: Architects Of Troubled Sleep (2008)
Soul core ?


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Ice-t (chant)
- Ernie C (guitares)
- Mooseman (basse)
- D-roc (guitares)
- Beatmaster V (batterie)


1. Smoked Pork
2. Body Count's In The House
3. Now Sports
4. Body Count
5. A Statistic
6. Bowels Of The Devil
7. The Real Problem
8. KKK Bitch
9. I Note
10. Voodoo
11. The Winner Loses
12. There Goes The Neighborhood
13. Oprah
14. Evil Dick
15. Body Count Anthem
16. Momma's Gotta Die Tonight
17. Ice-t/freedom Of Speech



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod