Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL EXTREME  |  DEMO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Korpiklaani, Trollfest, Svartby
- Membre : Sethian, The Mist And The Morning Dew, Shape Of Despair
 

 Site Officiel (584)

FINNTROLL - Rivfader (1998)
Par JULIEN le 13 Septembre 2005          Consultée 4924 fois

1997... quelque part en Finlande, reposant dans la niche rocailleuse d’une montagne hérissée de nobles arbres, deux orbes de lumière percent les ténèbres et dérangent le bon peuple de la forêt... Deux interstices trouant le visage d’une belle cabane de bois, la lumière jaillissant des fenêtres de ce temple naturel, fiché dans le socle d’humus de la Nature. Le bruissement nocturne des habitants sylvestres composait, jusqu’ici, la seule mélopée flattant les oreilles de la Lune... et puis quelques notes hardies grimpèrent jusqu’à elle, délicatement portées par le vent complice. Curieuse, la Lune tendait l’oreille... et intriguée, elle manda un ambassadeur de sa superbe, convié à explorer les mystères de ces notes frissonnantes de merveilles.

La petite poussière de Lune dévala les cieux. La forêt se voilait d’une pudeur farouche, mais la petite poussière se fraya un chemin grâce à son oreille avisée... et elle vint plisser les épais rideaux de la cabane du souffle de son indicible respiration. Lentement, elle s’immisça... Un homme bourru et chevelu se tenait là, dans un coin de la pièce, les doigts pianotant sur un clavier... il engageait avec ce dernier un dialogue qui semblait l’ébouriffer d’une certaine jubilation. Soudain, un nouveau foyer sonore bouscula la mélodie du moment : un autre homme venait de s’éveiller. Sa démarche titubante n’en offusquait pas moins une détermination certaine. L’œil injecté de sang, il invitait son camarade à restituer la mélodie... l’esprit Folk et dépaysant qui bondissait sur les touches écarta les vestiges harassés d'yeux désormais grands ouverts. Une suggestion tomba : pourquoi ne pas rejouer cet air folklorique sur un mode Humppa, dénomination d’une variété de Polka ? Et le clavier s’exécuta... et la pièce s’emplit instantanément d’une voltige mélodique saissante ! La beauté mystérieuse du Folk, la danse vivifiante du Humppa, la fraîcheur d’une alliance hybride réjouissante... l’un des hommes, Somnium, décocha un sourire entendu. Katla, son camarade, approuva d’un hochement de tête vigoureux. Une nouvelle aventure débutait sous les cieux...

Somnium et Katla, trop attisés d’inspiration pour laisser s’éclipser cette fulgurance musicale, s’empressèrent de fomenter une nouvelle ambition... l’électricté s’étira elle aussi, quittant les limbes pour prendre possession des guitares et de la basse... les claviers répondirent présents, parés d’une palette emphatique et surmontée d’obscurité, cavalant sur le registre du Folk... une machine vint suppléer l’absence momentanée de la batterie... Katla confia à son micro des vocalises âpres et encore entachées d'essoufflement... et vingt et une minutes furent gravées. Vingt et une minutes d’une ode Black inédite, où les guitares sourdes ou lancinantes s’engrossaient de l’ampleur de claviers majestueux, troussant les arabesques nocturnes d’un Folk hanté du bestiaire mythologique finlandais, qui se pressait sur le seuil de la cabane. Les histoires de Katla se galbaient de Roi des forêts, de chrétiens malmenés, d’arcanes parsemées d’ombres... "Haterop" annonçait l’accouchement dans une brûme atmosphérique flottante d’obscurité et de percussions menaçantes. "Rivfader", "Vätteanda" et "Midnattens Widunder" naquirent, encore un peu brouillonnes... mais leur exubérance dénotait trop de talent pour que les nourrissons n’illuminent pas leur regard d’une projection dans l’avenir... "Den Svarte Älgens Blod", lui, se faisait dépositaire d’une sorte d’ode aux forces de la nature, déclamée par des choeurs graves sur fond de claviers... et "Stigen", reprenant paresseusement la mélodie introductive et mémorable de "Rivfader", épousait les traces laissées par une créature déjà partie à la conquête d’un territoire vierge.

Cette entitée finlandaise, fille d’un surgissement nocturne génial, s’appropria un patronyme : FINNTROLL. Ses premières vocalises, annonciatrices d’une destinée hors norme, ne se targuait pas encore de la richesse ornementale de ce qu’elle ne tarderait guère à arborer, certes. Mais les structures musicales, les mélodies, l’esprit combatif, la truculence, la part d’ombre enracinée dans le cœur, et le paysage musical Folk... tous étaient déjà là, crevassant d’originalité une scène musicale qui ne manquerait pas d’acceuillir avec satisfaction pareil phénomène ! Somnium et Katla, démiurges convaincus des facultés tonitruantes de leur créature, partirent en quête d’autres brillants maîtres d’armes. Ils débauchèrent Trollhorn, Tundra, Skrymer et B. Dominator... Ils s’apprêtaient à donner un autre souffle à trois de ces premiers chapîtres, tout en en respectant les traits originels. L’histoire était en marche... et sa course était aussi excitante que sauvage. Mais elle ne devait pas raturer pour autant ses premières lignes déjà captivantes ! Et si certaines furent ré-écrites depuis... la poussière des premiers âges sait conserver son charme, et son âme !

PS : Ce premier chapître, « Rivfader », est librement accessible sur http://www.finntroll.net/music.php

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par JULIEN :


ASMEGIN
Hin Vordende Sod & So (2003)
Folk metal extreme




MOONSORROW
Suden Uni (2001)
Les grands débuts d'une formation Viking Folk


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
  N/A



- Katla (chant)
- Somnium (guitare)
- Musiciens De Sessions


1. Haterop (intro)
2. Rivfader
3. Vätteanda
4. Den Svarte Älgens Blod
5. Midnattens Widunder
6. Stigen (outro)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod