Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Tuatha De Danann, Skiltron, MÄgo De Oz, Orden Ogan
 

 Site Officiel (307)
 Myspace (209)
 Chaîne Youtube (203)

ELVENKING - Wyrd (2004)
Par BAST le 9 Juin 2004          Consultée 5649 fois

Second album pour les italiens d’ELVENKING après un « Heathenreel » qui m’avait laissé sur une impression assez négative. L’album m’avait ennuyé du début jusqu’à la fin. Il faut dire que je ne suis pas très friand de ce genre d’opus qui mêle heavy et musique celtique. CRUACHAN ou MAGO DE OZ me laissent de marbre, par exemple.

J’ai pourtant voulu jeter une oreille sur « Wyrd ». Au cas où… Très heureuse initiative puisque cet album m’a littéralement bluffé. C’est toujours un heavy baigné de mélodies celtiques, mais ces dernières sont nettement mieux intégrées à la section metal tout en s’avérant davantage variées et maîtrisées, c’est à dire qu’elles ne partent pas dans tous les sens au point de noyer l’auditeur. Car ELVENKING a fait le choix d’une certaine sobriété. Les éléments folkloriques restent la principale caractéristique de sa musique, mais ils sont utilisés à bon escient au point que « Wyrd » jouisse d’une parfaite cohérence.

Le résultat est une musique évoluant entre speed mélodique et metal folklorique, tantôt festive (« The Loser’s Ball », « Pathfinders »), tantôt mystique (« A poem For the Firmament »), et qui rend un bel hommage à l’univers celtique tant et tant de fois galvaudé ces dernières années. L’orchestre de chambre composé de cordes et de choristes tient évidemment une place de choix dans ce résultat rafraîchissant et entraînant.

Pour ce qui est de la section metal, elle n’est pas pour autant mise en retrait, ELVENKING ayant trouvé sur cet opus un équilibre réussi (« Disappearing Sands »). Les mélodies sont travaillées, les ponts instrumentaux enrichissent à merveille les titres (« Jigsaw Puzzle »). Bref, les amateurs du genre vont être comblés.

Les satisfactions sont très nombreuses sur cet opus. Quelques titres parviennent néanmoins à se mettre davantage en avant. Le heavy « Disappearing Sands », par exemple, avec son superbe refrain porté par des chœurs amples, le très véloce « Moonchariot » avec son refrain mémorable et ses passages acoustiques effrénés qui alternent avec des moments plus calmes, l’épique « A Fiery Stride » qui peut parfois faire penser à du RHAPSODY ou encore le somptueux « A poem For the Firmament », lui qui constitue un long final de choix, par sa variété et la beauté de ses mélodies.

Rien n’est à jeter sur « Wyrd ». Les titres s’enchaînent à merveille, tout en se distinguant bien les uns des autres, ce qui est un trait à souligner dans le genre du metal folklorique. Petit bémol au niveau des voix death ou black qui interviennent de temps à autre. Pas sûr que celles-ci apportent réellement quelque chose à la musique de « Wyrd ». De même, la production n’est pas toujours suffisante, ce qui peut s’avérer un poil préjudiciable sur les passages les plus denses. Mais c’est juste histoire de chipoter un peu.

Un album qui devrait plaire aux amateurs de metal symphonique tout comme à ceux qui apprécient les mélodies folkloriques pêchues. « Wyrd » est l’équivalent heavy d’un SKYCLAD au meilleur de sa forme, c'est dire. A ne surtout pas rater.

A lire aussi en FOLK METAL par BAST :


SKILTRON
The Clans Have United (2006)
Le heavy et le folk en un joli mariage




ECHO OF DALRIADA
Kikelet (2007)
Quand le heavy cède au folklore


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   BAST

 
  N/A



- Kleid (chant)
- Jarpen (guitare, chant death)
- Aydan (guitare)
- Gorlan (basse)
- Elyghen (violon et clavier)
- Zender (batterie)


1. The Loser’s Ball
2. Pathfinders
3. Jigsaw Puzzle
4. The Silk Dilemma
5. Disappearing Sands
6. Moonchariot
7. The Perpetual Knot
8. Another Haven
9. A Fiery Stride
10. Midnight Circus
11. A Poem For The Firmament



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod