Recherche avancée       Liste groupes



      
TECHNO THRASH  |  LIVE

Commentaires (3)
Questions / Réponses (5 / 13)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eternal Gray, Sinners Bleed, Gruesome, Horrendous, Control Denied, Insidious Disease, No Return, Necrowretch, Morbid Angel
- Membre : Illwill, Cynic, Autopsy, Iced Earth, Testament, Strapping Young Lad
- Style + Membre : Sadus, Massacre

DEATH - Live In La: Death And Raw (2001)
Par POSSOPO le 4 Décembre 2003          Consultée 8695 fois

Paru afin de soutenir l’aujourd’hui regretté Chuck Schuldiner dans sa lutte contre la maladie et de lui permettre de payer ses factures médicales, Live In LA : Death And Raw est après plus de quinze ans de carrière le premier témoin discographique des performances scéniques du groupe le plus emblématique du death metal. Ne devant pas initialement se retrouver dans les bacs, l’album ne bénéficie pas de l’habituel polissage qui a lieu en studio, d’où le terme «raw». Nuclear Blast ne s’est pas d’avantage soucié du visuel de la pochette. Ces particularités qui, en d’autres circonstances, s’avèreraient gênantes ne font ici que souligner la spécificité de ce disque.

La raison qui a vu naître cette galette ne doit pas nous conduire à un aveuglement stérile. Je me permettrai donc de formuler quelques critiques.
Premièrement, vu l’immense carrière de DEATH, Nuclear Blast aurait très bien pu choisir de graver sur cette galette un document daté d’une période plus glorieuse pour un combo dont le dernier album est vraiment le dernier (si vous voyez ce que je veux dire). Scavenger of human sorrow et flesh and the power it holds et leurs titres à rallonge sonnent aussi fouillis en live qu’en studio. Ils se perdent en circonvolutions inutiles et ne trouvent jamais la clé de l’efficacité. Spiritcrusher est tout aussi vain et deuxième position sur la tracklist n’appelle pas à la clémence.
Cette époque mal choisie amène irrémédiablement à ce second gros défaut pour lequel je ne montrerai pas plus d’indulgence. Entre le split qui a suivi la tournée Symbolic et ce retour raté avec The Sound Of Perseverance, Chuck a eu l’idée saugrenue d’apprendre à singer tous ces groupes de death mélodique et leurs vocaux ridicules, ni death, ni black, simplement laids. Du coup, celui que je considérais comme le meilleur chanteur du metal extrême grâce à ce timbre gardant une humanité que les autres n’ont jamais su développer les autres, s’est perdu.
Les titres même les plus remarquables sont entachés de ces couinements désagréables, suicide machine étant vocalement quasiment saccagé, et perdent un peu de leur saveur originelle.
Le troisième problème résulte également de cette date choisie, le 5 décembre 1998, pour l’enregistrement de ce témoignage, Richard Christy, Scott Clendenin et Shannon Hamm possédant chacun une technicité remarquable mais un feeling que, personnellement, je ne ressens pas.

N’exagérons rien, le son est cru mais fort potable et les zero tolerance, pull the plug, the philosopher ou autres crystal mountain restent très bons, même interprétés sans réelle conviction. La petite intro signé John Carpenter (oui, oui, le monsieur compose lui-même la musique de ses films), utilisée par le groupe depuis déjà longtemps et malheureusement trop courte est également une belle idée.

Mais fanatique que je suis de ce combo autrefois magique et attendant le premier grand disque live de death metal la bave aux lèvres, je me devais de rendre publique ma déception. Qui aime bien, châtie bien.

A lire aussi en THRASH METAL par POSSOPO :


SEPULTURA
Roots (1996)
Groove metal

(+ 4 kros-express)



ANACRUSIS
Screams And Whispers (1993)
Le thrash du futur aujourd'hui décédé


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Chuck Sculdiner (chant, guitare)
- Shannon Hamm (guitare)
- Scott Clendenin (basse)
- Richard Christy (batterie)


1. Intro
2. The Philosopher
3. Spirit Crusher
4. Trapped In A Corner
5. Scavenger Of Human Sorrow
6. Crystal Mountain
7. Flesh And The Power It Holds
8. Zero Tolerance
9. Zombie Ritual
10. Suicide Machine
11. Together As One
12. Empty Words
13. Symbolic
14. Pull The Plug



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod