Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (6 / 22)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Eternal Gray, Sinners Bleed, Gruesome, Horrendous, Control Denied, Insidious Disease, No Return, Necrowretch, Morbid Angel
- Membre : Illwill, Cynic, Autopsy, Iced Earth, Testament, Strapping Young Lad
- Style + Membre : Sadus, Massacre

DEATH - Scream Bloody Gore (1987)
Par JULIEN le 30 Septembre 2003          Consultée 15670 fois

Lorsque VENOM apparut, on pensait détenir là le summum de l'expression musicale de la violence... puis vint METALLICA, SLAYER et autres combos de Thrash, et le trio anglais dut laisser sa place sur le trône du malin. Pourtant, deux génies de la musique échafaudaient leurs plans dans leur cave sinistre, émaillée de ténèbres. Tandis que Quorthon, seul maître d'un légendaire BATHORY, s'apprêtait à estomaquer la planète avec les prémices du Black Metal, Chuck Schuldiner, quelque part en Floride, fourbissait ses propres armes, celle du Death Metal, style musical dont il se ferait instantanément le grand mentor en en déposant l'appellation d'après le patronyme de sa propre création. DEATH donc.

C'est en plongeant voracement ses mains lépreuses dans les tripes fumantes que DEATH trouva en 1987 la chair à zombies dont il allait se repaître lors des premiers jours de son existence. Oui, en ces temps éloignés - antérieurs à l’ultra-technicité et au sens mélodique des réalisations à venir - DEATH était sale et primitif, assurément. Ses dents noircies, rongées par les affres de la mort, s'attaquaient sans pitié à la matière répugnante d'un Thrash assez simple et d'une agressivité totale, brutale... tellement que Chuck réinventa la notion même d'agressivité et la synthétisa en deux petits mots, deux terribles mots : Death Metal.

Travaillant avec hargne un terrain jonché de cadavres pilonnés par les martèlements sans répit d'une batterie purement barbare et épurée, se faisant l'adepte du riff écorché qui dépèce les artifices et écorche jusqu'à la notion d'arrangements, la troupe des morts vivants se délectaient de la souffrance et s'élançait à la conquête du monde de l'extrême.

Gore. Oui, gore. DEATH puait le sang et la décomposition, et affectait une jouissance de l'insupportable, gémissait de plaisir au son de solos criards et radicaux, fracassait les crânes au détour de breaks brutaux, et faisait entendre son désir morbide par l'intermédiaire du gosier d'un Chuck Schuldiner aux remugles purulents, arrachés, purement inhumains... ce raclage de gorge graisseux...

Une esthétique de la laideur qui ne laissait que peu de place à une poignée de notes se pliant à l'idée de mélodie, qui en devenait alors quasi incongrue. Un pur enfer de démons s'agitant au milieu d'abats sauvagement piétinés par la fougue d'un groupe encore immature et fasciné par l'horreur. Car tout est cru ici, tellement cru... et c'est bien ce désert de compromis et de beauté qui fit de ce "Scream Bloody Gore" un monument historique, un véritable culte.

1987, où l'année d'un véritable carnage digne d'une série B, à l'instar de la pochette légendaire de cette antre du mal d'où s'échappèrent les volutes empoisonnées d'un Metal apocalyptique, vomissant une épaisseur de sang coagulé à en faire fuir les âmes sensibles. La bande sonore d'un film gore, la naissance d'un mythe. Après DEATH, plus rien ne serait jamais comme avant.

A lire aussi en DEATH METAL par JULIEN :


PESTILENCE
Testimony Of The Ancients (1991)
Death technique

(+ 2 kros-express)



KRISIUN
Works Of Carnage (2003)
Death metal


Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   MEFISTO
   POSSOPO

 
   (3 chroniques)



- Chuck Schuldiner (guitare, chant, basse)
- Chris Reifert (batterie)


1. Infernal Death
2. Zombie Ritual
3. Denial Of Life
4. Sacrificial
5. Mutilation
6. Regurgitated Guts
7. Baptized In Blood
8. Torn To Pieces
9. Evil Dead
10. Scream Bloody Gore
11. Beyond The Unholy Grave (bonus Track)
12. Land Of No Return (bonus Track)
13. Open Casket – Live (bonus Track)
14. Choke On It – Live (bonus Track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod