Recherche avancée       Liste groupes



      
GROOVY NEO METAL   |  STUDIO

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2000 The Sickness
2002 1 Believe
2005 Ten Thousand Fists
2008 Indestructible
2010 Asylum
2015 Immortalized
2018 Evolution
2022 Divisive
 

 Site Officiel (622)
 Facebook (1188)

DISTURBED - Divisive (2022)
Par JOHN DUFF le 13 Mars 2024          Consultée 658 fois

Qu'on se le dise, DISTURBED est devenu un groupe majeur de la scène Metal. Ne partez pas svp. Véritable institution aux États-Unis comme GODSMACK, la notoriété en Europe a eu du mal à grossir mais désormais, en 2024, les américains sont très bien installés sur notre continent, les bougres occupant même la place de headliner dans certains gros fest. Mais voilà, DISTURBED a un parcours un peu similaire à WITHIN TEMPTATION, c'est-à-dire des débuts prometteurs avec des sorties de qualité puis ensuite est venu l'appel du mainstream bien trop tentant qu'il est impossible d'y résister. Il en résultera des albums moyens voire poussifs à partir du très chiant "Asylum", David Draiman et sa bande recréant par la suite plus ou moins les mêmes albums. Un groupe marketé finalement. Le groupe explosera même sur internet avec sa reprise de "Sound Of Silence" qui deviendra virale où pléthore de vidéos "react" (oui oui on vit une époque de merde) seront faites, la plupart par des gens qui ne connaissent pas du tout le groupe, bref.

Alors pourquoi m'être positionné sur cette chronique quand CHAPOUK a annoncé ne pas vouloir s'en charger ? J'aime les défis et je vais vous dire, je me suis même enquillé toute la discographie du groupe pour être le plus juste possible. Non ce n'est pas une IA qui a écrit cette chronique, c'est bien moi et je suis toujours vivant. J'aime tous les albums de "The Sickness" jusqu'à "Indestructible" même si quelques passages sont moins bons, notamment sur le second album. Mais un petit "Ten Thousand Fists" ça fait toujours du bien par où ça passe. C'est seulement ensuite, à partir de 2010, que le groupe partira en cacahuète en nous sortant des albums moins inspirés puis des albums plus "basiques" pour plaire au plus grand nombre. Si c'est bien, où est le mal ? Le souci c'est que ce n'est pas spécialement bien et ça sonne beaucoup trop ricain. Et pourtant, DISTURBED nous avait fait miroiter en 2015 un retour possible aux sources avec "Immortalized" mais ce fut un pétard mouillé.

"Divisive" est donc le huitième album en 22 ans pour DISTURBED, le groupe étant très productif depuis leur come-back en 2015. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'on reste en terrain archi-connu, à savoir des titres courts, des riffs Neo-Metal plutôt pauvres et oubliables et une production en béton. Par contre, David Draiman n'en fait pas des caisses à nous claquer des "Ow A A A A" à toutes les sauces et ça c'est appréciable. Le passé est derrière, tant mieux. Je préfère un groupe qui renie ses origines plutôt qu'un groupe qui s'auto-plagie et qui se fout de la gueule de ses fans. La liste est longue, je vous laisse la dresser de votre côté.

L'album démarre plutôt mal avec "Hey You" et surtout "Bad Man", très peu inspirés où DISTURBED tente de renouer avec l'époque de "The Sickness", sans grande réussite. Ça devient par contre intéressant à partir du titre éponyme avec un Groove si cher au groupe qui fait mouche. D'ailleurs ça groove plutôt bien sur le reste de l'album même si on est clairement loin des albums des années 2000. Notons même quelques éléments franchement sympa comme la présence d'Ann Wilson (HEART) sur la ballade "Don't Tell Me" où elle signe une très bonne prestation malgré la qualité moyenne de la composition. Le refrain du morceau "Unstoppable" est également à mettre en lumière avec son côté presque dansant et franchement ça le fait.

Je ne vais pas être salaud, tout l'album s'écoute bien grâce notamment à sa courte durée (36 minutes). Le plus gros souci c'est vraiment cette homogénéité qui fait tant défaut dans plein de formations et cette production ultra béton qui masque une pauvreté évidente des compositions. On a quand même, comme dit plus haut, des bons moments mais le DISTURBED que j'aime a apparemment amorcé sa chute depuis 2010, et cet album de 2022 ne constitue pas le come-back tant espéré. Dommage.

A lire aussi en NEO METAL :


WEDNESDAY 13
Necrophaze (2019)
Decomposition ! My addiction !




The OFFERING
Seeing The Elephant (2022)
Moins époustouflant que "home"!


Marquez et partagez




 
   JOHN DUFF

 
  N/A



- David Draiman (chant, chœurs)
- Dan Donegan (guitare, chœurs)
- Mike Wengren (batterie, percussions,chœurs)
- John Moyer (basse, chœurs)


1. Hey You
2. Bad Man
3. Divisive
4. Unstoppable
5. Love To Hate
6. Feeding The Fire
7. Don’t Tell Me
8. Take Back Your Life
9. Part Of Me
10. Won’t Back Down



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod