Recherche avancée       Liste groupes



      
GROOVY CATCHY & BALLADES  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (164)
 Facebook (632)

DISTURBED - Evolution (2018)
Par CHAPOUK le 14 Décembre 2018          Consultée 999 fois

Attention arrêtez tout ! Ce nouveau DISTURBED c'est pas n'importe quel DISTURBED !
Non, selon David Draiman en personne "Evolution" serait le "Black Album" du groupe ! Ah bon ? Rien que ça ? Et ouais, officiellement ce skeud est censé assoir une bonne fois pour toute la notoriété du groupe et montrer son ouverture musicale.

Bon ben si c'est David qui le dit hein, on va voir ça !
Entamons tout de suite les hostilités avec "Are You Ready". Et whoooooh !!! Qu'est-ce que c'est que ça ? Qui a changé mon album de DISTURBED par un de CARPENTER BRUT quand j'avais le dos tourné ? Non je joue vraiment trop mal la surprise…

Rien qu'à la pochette (assez moche par rapport aux précédentes, d'ailleurs) j'avais deviné à quels types d'horizons musicaux le groupe avait bien pu s'ouvrir. Cette sorte de séquence ADN, ces couleurs, cette police… Tout ça, ça sentait l'Electro Synthwave façon dystopie Matrix-ienne ou Tron-ienne à plein nez.
Cependant DISTURBED ne reste pas trop longtemps dans cet univers, car des riffs syncopés bien Neo entrent en piste très rapidement. Et au final à part quelques arrangements Electro dans le fond on reste sur une compo plutôt classique, mais efficace faut le reconnaître (toujours cette science du refrain qui était présente sur "Immortalized"), pour le groupe.

Mais ce morceau c'est un des rares endroits où vous trouverez du Neo, à part peut-être un petit peu dans les riffs et le chant de "The Best Ones Lies" qui s'approche de la patte musicale de DEFTONES par moments.
Ouep, DISTURBED qui se rapprochait peu à peu de GODSMACK sur le précédent album, a décidé d'élargir un peu sa palette d'influences. Par exemple, des morceaux comme "No More" ou "In Another Time", "Stronger On Your Own", "Saviour Of Nothing", me font penser selon les moments à du VOLBEAT, du ALTER BRIDGE et parfois même du FIVE FINGER DEATH PUNCH, pour ce côté catchy et groovy que peuvent avoir ces groupes. Mais le tout avec un David qui est là pour confirmer que c'est bien du DISTURBED qu'on écoute. En somme rien de très fou… C'est tout à fait écoutable, ça passe bien, mais comme sur "Immortalized" le skeud est encore trop homogène pour qu'un morceau sorte vraiment du lot.

Voilà pour la première partie plus "burnée" maintenant voyons les ballades, qui constituent à elles seules la seconde moitié du disque. Alors là c'est une question de sensibilité personnelle… Parce que dans les faits, oui clairement, sur ce point-là DISTURBED a bien évolué. Des ballades ça courait pas les skeuds avant chez ce groupe. Mais faut que croire que leur reprise de "The Sound Of Silence" a tellement buzzée que ça leur ait monté à la tête et que maintenant il faut faire des ballades ! Et en mettre sur le disque… Partout !
La première qu'on croise c'est "A Reason To Fight" et ce que je vais dire résume ainsi ce que je pense de toute les ballades qui suivent : à ce moment-là DISTURBED m'évoque NICKELBACK. Voilà, comme je suis pour la paix sociale je m'arrête là et chacun en pensera ce qu'il en veut… Bon je peux quand même vous dire, pour étayer un peu, que : David se démerde toujours très bien au chant, que "Hold On Memories" et son côté Folk Pop surprend mais colle très bien au chant légèrement crooner que David a adopté pour l'occasion, que "Watch You Burn" est une fausse ballade en fait et qu'elle choppe des accents de TOTO et des EAGLES par moment, ce qui est assez surprenant ça aussi, et que "Already Gone" atteint les sommets de la Poppitude.

Au final, cette "Evolution" on la trouve pas dans la facette plus "Metal" du groupe mais dans les ballades ! De quoi dérouter les fans oui mais pas non plus de quoi révolutionner la carrière du groupe. L'ensemble des compos est malgré tout (le groove, les parties catchy) un peu tiède et même si l'on comprend la volonté de DISTURBED d'assumer un peu plus ses influences "plus soft", ce skeud ne représente pas le "Black Album" de ce groupe. Navrée de vous décevoir.

2,5/5 arrondi à 3/5.

A lire aussi en HEAVY METAL :


VISIGOTH
The Conqueror's Oath (2018)
Du barbare, du Heavy, de l'épique




WOLF'S GANG
Apocalypse (2011)
Un digne héritier du Heavy Metal des années 80 !


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- David Draiman (chant, chœurs)
- Dan Donegan (guitare, claviers, programmation, chœurs)
- Mike Wengren (batterie, percussions, programmation, chœurs)
- John Moyer (basse, chœurs)


1. Are You Ready
2. No More
3. A Reason To Fight
4. In Another Time
5. Stronger On Your Own
6. Hold On To Memories
7. Saviour Of Nothing
8. Watch You Burn
9. The Best Ones Lie
10. Already Gone



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod