Recherche avancée       Liste groupes



      
SLOW DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Vital Remains, Six Feet Under, Millenium, Sebastian Bach , Toxik
- Style + Membre : Monstrosity, Cannibal Corpse, Obituary

DEICIDE - Insineratehymn (2000)
Par METALINGUS le 2 Décembre 2021          Consultée 705 fois

DEICIDE se devait de faire un changement drastique, de complètement changer sa recette. Car après un "Serpents Of Light" avec sa musique et ses paroles autoparodiques en carton, les gars étaient vite tombés dans le ridicule. Les bonnes idées avaient pris le chemin du compost, l’auditeur ayant droit à un Death Metal générique, traditionnel et extrêmement répétitif. Les détracteurs, de plus en plus nombreux, avaient vite fait de rire ouvertement du grand leader satanique.

Glen Benton va donc vers une mutation musicale. Dès le départ, nous avons droit à un nouveau logo. Exit donc la "Trifiction" (les trois croix à l’envers si chères à notre ami satanique) pour se tourner vers le fameux 666, numéro de la bête, attachés ensemble sur un (très original) fond noir.

Pourquoi pas.

Maintenant, place à la musique. Car oui, ami lecteur en manque de bon goût et de joie intense, vous serez surpris en écoutant la musique du sieur à la croix inversée imprimée à jamais sur son front. Tout est au ralenti ici. Je qualifie donc cette musique de Slow Death Metal. On prend donc des riffs de base, et on ralentit le tempo pour donner de l’effet. On retrouve ici un groove unique sur cette galette. L’univers et l’ambiance sont beaucoup plus oppressants : on mise sur un sentiment de malaise, moins sur l’efficacité et la rapidité.

Pourquoi pas.

Le réel problème de ce "Insineratehymn" aux jeux de mots multiples et originaux ("Incinérez-le", mais aussi "Hymne Incinératrice"), est que tous les titres sont dans cette catégorie de Slow Death Metal. Ce qui fait que la galette perd de son originalité après quelques titres, et particulièrement quelques écoutes. Il est ainsi difficile de vraiment distinguer les titres les uns les autres.

Bien sûr, je salue la prise de risque et le changement opéré sur le cinquième album de nos poilus. Il FALLAIT un changement. Les gars ne pouvaient plus nous refaire le coup de "Serpents Of Light". Malheureusement pour eux, l’album fut tièdement reçu pas les fans sataniques qui préfèrent du Death primal, barbare, mais surtout rapide.

Résultat ? Seul "Bible Basher" sera joué en concert et les gars retournent sur la table à dessin et reviennent à des morceaux de base pour un "In Torment In Hell" qui sera littéralement "chié" à la vitesse de l’éclair. "Insineratehymn" est donc totalement unique dans la discographie de DEICIDE. J’invite d’ailleurs les auditeurs n’aimant pas particulièrement le groupe à se pencher sur cette galette, peut-être ce changement de cap saura les charmer.

Morceau préféré : "Bible Basher".

A lire aussi en DEATH METAL :


KARTIKEYA
Samudra (2017)
L'Inde aux antipodes de Bollywood.




BEHEMOTH
Evangelia Heretika (2010)
La dernière tentation de Nergal


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Glen Benton (chant, basse)
- Eric Hoffman (guitare)
- Brian Hoffman (guitare)
- Steve Asheim (batterie)


1. Bible Basher
2. Forever Hate You
3. Standing In Flames
4. Remnant Of A Hopeless Path
5. The Gift That Keeps On Giving
6. Halls Of Warship
7. Suffer Again
8. Worst Enemy
9. Apocalyptic Fear
10. Refusal Of Penance



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod