Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATHCORE ?  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Silent Civilian, Voice Of Ruin
- Membre : Austrian Death Machine

AS I LAY DYING - Beneath The Encasing Of Ashes (2001)
Par FENRYL le 17 Novembre 2020          Consultée 253 fois

San Diego, Californie. Début 2001…

Tim Lambesis vient de quitter SOCIETY'S FINEST (un Christian Metal Band) où il officiait en tant que guitariste et fonde AS I LAY DYING avec Jordan Mancino. Si le lien avec le roman de William Faulkner est visible, il n'y a rien de plus qu'un emprunt de titre ! Signé à la vitesse de la lumière sur le label Pluto Records, AILD déboule donc avec ce "Beneath The Encasing Of Ashes", comprenant dix morceaux (à peine !) pour moins de trente minutes de décibels… Si aujourd'hui le combo est clairement identifié sur la planète Metal, ce premier effort est quelque peu… déroutant.

"Beneath The Encasing Of Ashes" est un premier LP marquant et intéressant. Son frontman y propose ainsi une prestation pour le moins surprenante : sa voix est gutturale, fortement influencée par un Death caverneux, laquelle se pose sur des riffs Metalcore particulièrement intéressants.
La basse est énorme ("Torn Within", "A Long March") et amène forcément une remarque en lien avec un combo comme KORN… et puis la doublette "The Innocence Spilled"/"Behind Me Lies Another Fallen Soldier" semble tout droit sortie d'un opus de DEFTONES… Qui peut me dire l'ouverture d'un "When This World Fades" n'est pas un pur mimétisme ?? "Forces To Die" ne peut quant à lui nier son influence Death Mélo : mid tempo très mélodieux donc durant lequel Tim se pose plutôt bien sur un riff aérien. C'est ainsi que ce premier album résonne : un chant agressif, un son assez moderne et Nu Metal…
Vous me direz que je viens de vous définir le Metalcore, mais l'Histoire n'est pas aussi simpliste que cela. L'ensemble est massif et de sonorité "grave", pour ne pas écrire "grasse". Puissant et martelant avec par exemple un "A Breath In The Eyes Of Eternity" qui possède ce petit riff lead typé années 80/90, "Blood Turned To Tears" s’enchaîne dans une continuité troublante. Il est effet par moments difficile de différencier certains titres : on jurerait qu'il s'agit toujours du même alors que la tracklist évolue ! J'en prends pour exemple "Surrounded" enchaînée avec "Refined By Your Embrace".

C'est une fois encore la batterie qui pâtit d'une production datée et faiblarde, lui donnant un aspect "old school" (le fade to black d'un "The Voices That Betray Me"!) certes mais qui contribue à proposer à ce "BTEOA" une ambiance glauque et oppressante qui fait mouche. Mais comme rien ne semble figé voire fixé, on peut y sentir des influences Hardcore ("A Long March", avec des relents d'un SEPULTURA de l'époque Max ou le départ de "The Innocence Spilled" par exemple), histoire de bien mélanger un maximum d'influences.

Vous l'aurez, je l'espère, saisi : ce premier effort studio de AS I LAY DYING est un melting-pot, un patchwork de foultitudes d'influences musicales de l'Extrême du début du nouveau millénaire. Un peu crade côté production/sons mais vraiment appréciable côté création si on apprécie notamment un combo comme DEFTONES en mode guttural, ce "Beneath The Encasing Of Ashes" saura combler les amateurs du genre. Si beaucoup connaissent la suite de l'Histoire de ce groupe, il faut noter qu'il ne faut pas négliger celui-ci, bien que peu représentatif de la future discographie, car il a le mérité d'offrir un contenu intéressant et par moments regretté. J'en veux pour preuve le final enlevé et entêtant, qui – je vous l'assure – fonctionne véritablement avec la doublette NuMetalcore.

La sordide suite de l'histoire de son frontman viendra ternir le potentiel d'un groupe qui affichait de belles velléités. À suivre…

Note réelle : 3,5/5.

Top : "The Innocence Spilled", "Behind Me Lies Another Fallen Soldier".

A lire aussi en DEATH METAL par FENRYL :


INSIDIOUS DISEASE
Shadowcast (2010)
All star band death metal old school




AMON AMARTH
Wrath Of The Norsemen (2006)
Overdose de Viking Death Metal !


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Tim Lambesis (chant, claviers)
- Evan White (guitare)
- Noah Chase (basse)
- Jordan Mancino (batterie)


1. Beneath The Encasing Of Ashes
2. Torn Within
3. Forced To Die
4. A Breath In The Eyes Of Eternity
5. Blood Turned To Tears
6. The Voices That Betray Me
7. When This World Fades
8. A Long March
9. Surrounded
10. Refined By Your Embrace
11. The Innocence Spilled
12. Behind Me Lies Another Fallen Soldier



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod