Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER/DEATH METAL FOLK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Turisas, Einherjer, Falchion, Xiv Dark Centuries, Aephanemer
- Membre : Norther, Waltari
- Style + Membre : Midwinter, Wintersun
 

 Site Officiel (1103)
 Myspace (436)
 Chaîne Youtube (529)

ENSIFERUM - Thalassic (2020)
Par VOLTHORD le 15 Octobre 2020          Consultée 850 fois

Comment avoir encore des attentes avec ENSIFERUM après le fade "Two Paths", qui succédait au déjà inégal "One Man Army" ? La question reste ouverte, pour ma part les Finlandais ne font plus vraiment partie des groupes que j’attends avec religiosité.

Une des mauvaises nouvelles, c’est qu’ENSIFERUM a remercié l’accordéoniste Netta Skog, qui aura décidément toujours eu une présence assez courte au sein d’un même groupe (ce qui est bien dommage, je l’aimais autant dans TURISAS que dans ENSIFERUM). La bonne nouvelle, c’est qu’ils ont recruté un bonhomme pour assurer le chant clair, qui commençait à devenir sérieusement branlant. Pour beaucoup de monde ça fait une différence folle, parce que Pekka Montin peut clairement ramener vers ENSIFERUM ceux qui ont toujours trouvé le chant clair fade ou médiocre, d’autant plus que "Thalassic" finit par sonner nettement plus "Power Folk avec du chant extrême" que "Death Melo Folk avec une inclinaison Power". Étrangement, un chant clair avec autant de finesse fait parfois presque passer ENSIFERUM pour un sous-AMORPHIS : "For Sirens" ressemble beaucoup à ce que ferait la troupe d’Esa Holopainen, même si AMORPHIS tend de plus en plus à faire lui-même du Power Folk assez générique, une sorte de situation d’œuf ou de poule.

Tout compte fait, le paradigme reste le même, avec les same old same old gimmicks : il y a le côté western banjo ("Midsummer Magic", dont je me lasse vite), les chœurs viking (partout, et ça c'est toujours bien), le côté hymnique bière en l’air ("Run Women Victory" suit le canevas de "Ahti"), des orchestrations sévères qui reprennent du service et, disons-le quand même, une certaine forme de savoir-faire qui se bonifie au fil des écoutes. Car il y a de très belles pièces dans cet opus : "The Defence Of The Sampo" qui rappelle les grands instants de "Victory Songs", "One With The Sea", où on retrouve le ENSIFERUM plus mélodique et nostalgique de "Unsung Heroes" (et là aussi, on applaudit la performance de Pekka Montin pour donner énormément d’expressivité à son texte) ou ce "Run From The Crushing Tide" qui illustre parfaitement ce que je disais plus haut sur le virage Power du groupe, où le duo de chant est simplement au top. On ajoute à la liste cette pièce finale de huit minutes, "Cold Northland", dont le point de pivot est un refrain clair excellent décliné autant sur fond de blast-beats que lors d’un final plus lent et fédérateur.

Moins éparpillé que "Two Paths", mais donnant tout de même l’impression d’une suite de pièces dissociées les unes des autres (assez proche, en ce sens, de "One Man Army"), "Thalassic" est une suite d’exercices attendus, animés par une nouvelle approche de chant clair, et un aspect épique de nouveau fortement présent.

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


MOONSORROW
V:hävittety (2007)
Renouveau d'un genre ou experience 'intéressante'?

(+ 1 kro-express)



ELUVEITIE
Spirit (2006)
Fureur Helvète et metal celtique rageur!


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Petri Lindroos (chant, guitares)
- Markus Toivonen (guitares, choeurs)
- Sami Hinkka (basse, choeurs)
- Pekka Montin (clavier, chant)
- Janne Parviainen (batterie)


1. Seafarer’s Dream (instrumental)
2. Rum, Women, Victory
3. Andromeda
4. The Defence Of The Sampo
5. Run From The Crushing Tide
6. For Sirens
7. One With The Sea
8. Midsummer Magic
9. Cold Northland (väinämöinen Pt. Iii)
10. Merille Lähtevä (bonus)
11. I’ll Stay By Your Side (bonus)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod