Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Turisas, Einherjer, Falchion, Xiv Dark Centuries
- Membre : Norther, Waltari
- Style + Membre : Midwinter, Wintersun
 

 Site Officiel (798)
 Myspace (247)
 Chaîne Youtube (266)

ENSIFERUM - Two Paths (2017)
Par VOLTHORD le 23 Décembre 2017          Consultée 766 fois

Il y a encore une petite semaine de ça, j’avais complètement oublié qu’ENSIFERUM avait sorti un nouvel album. Le truc s’est faufilé par une oreille et a filé en douce par l’autre sans demander son reste. N’y allons pas par "deux chemins" (smiley clin d’oeil car c’est le titre de l’album et cela me permet de faire un jeu de mot), vous connaissez déjà mon verdict final et vous avez déjà cliqué en connaissance de cause : "Two Paths" est moyen.

Pas moyen comme le dernier WINTERSUN, dont l’écoute est fatigante, frustrante.
Pas moyen comme le dernier ELUVEITIE, qui tient bien une ou deux semaines avant qu’on s’en lasse.
Même pas moyen comme le dernier ALESTORM, qui sentait la redite mais avait pourtant de vraies fulgurances.
Pas non plus moyen comme le futur SUMMONING, qui marque la fin d’un règne.

Non, moyen comme un truc si peu impactant qu’il se fait oublier. Comme l'affirme le "top comment" de YouTube, on dirait un album de bonus tracks. Si je commence par les trucs qui me hérissent le poil, ça me laisse une chance de finir sur du positif.

1/ BORDEL QU’EST-CE QU’IL SE PASSE AVEC LE CHANT CLAIR DANS CE GROUPE ? Dans la période post-Jari, il y a pourtant eu des titres comme "Wanderer", comme "Burning Leaves", avec des chants clairs admirables ! Entendre Markus Toivonen s’égosiller sur "Two Paths" m’est simplement insupportable, et je ne veux pas non plus évoquer "Don’t You Say". Les chants "théâtraux" de "King Of Storms" et "I Will Never Kneel" ne sont pas tellement du meilleur effet non plus. J’aurais également voulu dire du bien du fait que Netta Skog prenne le micro sur "Feat With Valkyries", mais ça reste assez peu convaincant (le morceau est très TURISASien d’ailleurs, le précédent groupe de la dame).

2/ Depuis "From Afar", les orchestrations symphoniques sont quasi systématiques pour porter un riff, ça en devient éreintant, et lorsqu’on y ajoute une nunucherie MANOWARienne en guise de refrain, comme sur ce morceau d’ouverture où on "Fight For Metäääl", ce n’est honnêtement plus possible. Et pourtant ce titre est pas le moins intéressant de l’album, simple exercice de routine qui nous rassure sur le fait qu’ENSIFERUM est toujours le seul détenteur de son identité, quitte à finir par lui enlever une certaine plus-value.

3/ … Mais ces parades secrètes sont, comme je le dis plus haut, des exercices plus qu’autre chose. Globalement, ENSIFERUM avait troqué sa hargne épique contre un peu de mélancolie AMORPHISienne sur "Unsung Heroes", est passé du côté de la lumière avec “One Man Army” et ne semble aujourd’hui plus trop en phase avec ses périples sanglants d’antan. Cinquante nuances de Death Mélodique en moins, le problème c’est qu’avec des titres comme "Feast With Valkyries", il nous remplace ça par ce qu’on entend déjà mille fois dans le Folk Metal. La titularisation de Netta Skog à l’accordéon n’apporte à vrai dire pas grand chose si ce n'est un gimmick de plus.

Plus folky donc, et plus mignonnet à chacune de ses lignes, ENSIFERUM cherche avant tout l’équilibre et c’est ce manque incroyable de couilles qui l’empêche d’avancer.
Au mieux certains titres comme "Way Of The Warrior" et "Hail To The Victor" passent inaperçus au milieu des titres de "One Man Army" (j’aurais aussi mentionné "God Is Dead" qui est plutôt bien si on oublie qu’il est quasiment similaire à l’excellente reprise de "Rawhide"). Et puis il n’y a rien de fondamentalement nul.

Juste “meh”.

Bon finalement j’ai pas dit grand chose de positif.

Mes kros deviennent des listes de courses, c’est quand même triste. Faut me comprendre, chaque groupe qui avait à l’époque contribué à un renouveau dans ce genre assez étrange et indéfini qu’est le Viking Metal commence à balancer sans rancune et sans plus aucun sens du dosage sa recette marmiton et se touche la nouille sur un wok en Téflon. Plus rien qui accroche putain ! Juste un arrière goût, peut-être...
Allez une seconde étoile pour se dire que c'est pas totalement perdu.

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


NYDVIND
Sworn To The Elders (2010)
L'album hivernal par excellence




ÁRSTÍÐIR LÍFSINS
Vápna Lækjar Eldr (2012)
Coup de maître d'un Black Viking beau et poisseux


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Markus Toivonen (guitares, chant, bouzouki)
- Sami Hinkka (basse, chant, dulcimer)
- Petri Lindroos (chant, guitare)
- Janne Parviainen (batterie)
- Netta Skog (accordéon, chant)


1. Ajattomasta Unesta
2. For Those About To Fight For Metal
3. Way Of The Warrior
4. Two Paths
5. King Of Storms
6. Feast With Valkyries
7. Don't You Say
8. I Will Never Kneel
9. God Is Dead
10. Hail To The Victor
11. Unettomaan Aikaan
12. God Is Dead (alternative Version)
13. Don't You Say (alternative Version)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod