Recherche avancée       Liste groupes



      
AVANT-GARDE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Attila Bakos
 

 Myspace (718)

THY CATAFALQUE - Naiv (2020)
Par MEFISTO le 22 Mars 2020          Consultée 724 fois

Bienvenue dans l'univers bucolico-spirituo-avant-gardiste de Tamas Katai, homme-orchestre derrière les hallucinations atmosphériques et dissonantes de THY CATAFALQUE. Après neuf albums et une telle recette, c'est un quasi miracle que le Hongrois soit encore au top de son art.

Une forêt montagneuse, trois demoiselles vêtues pour un rituel païen, une atmosphère mystique, des reflets ensoleillés dans les prises de vue, le tout se terminant sur une scène nocturne, alors qu'un autochtone coloré danse… Je viens de résumer la mise en scène du premier extrait, sorti en vidéo, de "Embersólyom". Ça promet…

Je me suis souvent demandé comment cet exploit de survivance était possible, autant auprès de moi que des auditeurs en général. Après mûres réflexions, entre moi, les quatre murs de ma cuisine (là où j'écris) et l'histoire métallique, voici mes principaux constats : THY CATAFALQUE est essentiel au bon fonctionnement du continuum espace-temps, de l'émancipation de la recherche musicale et est un sacré divertissement pour quiconque. Autant le fan d'Extrême comme moi, qui a besoin de décanter de temps à autres, l'initié nourri au Prog et à la musique expérimentale, ou celui et celle qui ne jure que par les créations ambiancées axées sur le synthé et les bidouillages, limite Indus.

Certes, cette besace ne comporte pas que des avantages, surtout pour le dur de la feuille. Il faut avoir le moindrement un esprit ouvert pour passer à travers "A Bolyongás Ideje" sur laquelle la voix surréelle de Martina Veronika Horváth s'invite à nouveau sur des lignes et riffs tout de même accrocheurs. Les frileux se frotteront à bien pire sur "Naiv" que ce tremplin fort rebondissant. Ils n'auront pas à attendre longtemps, car "Tsitsushka" – la première de trois instrumentales – nous met à l'épreuve avec ses sonorités New Wave, sa basse fretless et ses cuivres ; trombone (joué par le bon vieux Zoltan Pal), saxo… Katai se paie un petit trip. Et ça a bien fonctionné, à voir la popularité du morceau sur les plateformes d'écoute.

Le shaman Katai nous a alors dévoilé pour une neuvième fois le capharnaüm avec lequel il faudra négocier. À partir de "Számtalan Színek", attendez-vous évidemment à tout et n'importe quoi. Tamas se lâche au chant, à la guitare, à la batterie programmée, au synthé et à une panoplie d'instruments folk (flûte en tête), alors que ses collaborateurs en ajoutent une couche au niveau du chant, des rythmes arabes, du violon et du violoncelle. Un bel éventail qui nous permet de plonger dans son large bassin habituel. Si vous n'êtes pas coutumier avec THY CATAFALQUE, vous écarquillerez les yeux ou froncerez le front de dégoût à la lecture des dernières lignes, mais c'est la réalité ; Katai est un drôle de troubadour !

Un saltimbanque à cheval entre le motivateur énergique et le prof de yoga, qui déploie une gymnastique mentale, burlesque et physique, à la production sale qui semble toujours sortie des 80s et 90s. Comme quoi, chez THY CATAFALQUE, l'avant-gardisme n'a pas droit à un traitement hyper léché. Est-ce une question d'argent, est-ce voulu artistiquement parlant, est-ce un organe dysfonctionnel de cet ensemble si singulier ?

Qu'importe les réponses à ces fadaises, après neuf albums, je me suis lassé et je n'arrive plus à embarquer dans le trip des essais stylistiques, fortement inspirés de la culture hongroise, de THY CATAFALQUE. Mon intérêt s'est estompé et je m'interroge si c'est moi ou si la formule de Katai a fait son temps. Car s'il y a encore de la fougue sur ce disque, il y a avalanche de points d'interrogation et de points de suspension… Signe que l'avant-gardisme a sans doute, à tort ou à raison, ses limites.

Enfin… Tout cela me pèse, j'ai un historique avec ce projet. Alors, je ne peux m'empêcher de vous encourager à écouter ce "Naiv", car il comporte de très bonnes trouvailles. Mais comme ce titre le sous-entend, il faut être ingénu pour pleinement assumer sa passion pour THY CATAFALQUE en 2020. Espérons que la fanbase saura se renouveler…

Podium : (or) "Szélvész", (argent), "A Bolyongás Ideje" (bronze) "Napút".

Indice de violence : 1,5/5.

A lire aussi en AVANT-GARDE par MEFISTO :


THY CATAFALQUE
Róka Hasa Rádió (2009)
Pépite d'or avant-gardiste




KEKAL
1000 Thoughts Of Violence (2003)
Ovni indonésien mangeur d'extrême et d'avant-garde


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Tamas Katai (tout)


1. A Bolyongás Ideje
2. Tsitsushka
3. Embersólyom
4. Számtalan Színek
5. A Valóság Kazamatái
6. Kék Madár (négy Kép)
7. Napút
8. Vető
9. Szélvész



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod