Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Manticora, Mob Rules, Power Quest, Secret Sphere, Manigance
- Membre : Serious Black
- Style + Membre : Iced Earth, Wuthering Heights, Anubis Gate
 

 Site Officiel (430)
 Myspace (238)
 Chaîne Youtube (9)

PYRAMAZE - Contingent (2017)
Par JEFF KANJI le 2 Juin 2017          Consultée 877 fois

De l'autre côté du miroir vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vos suggestions et remarques sont parfois fort à propos et nous enrichissent en tant qu'amateurs de musique. Nous avons juste certaines facilités ou une passion pour l'écriture, biais pour communiquer notre même passion à tous pour la musique Metal. Si le nom de Jacob Hansen est loin de m'être inconnu, je dois avouer ne connaître ANUBIS GATE que de nom au moment de la découverte de "Disciples Of The Sun", et ce, via un ou deux morceaux de "The Detached", mis en Sélection du Site à l'époque par mon camarade Mefisto qui n'a cessé de m'encourager à écouter cette formation d'Europe du Nord. J'ai donc révisé et beaucoup écouté l'éponyme ainsi que "Andromeda Unchained", album qui selon EvilDevil et Roy se rapprochait beaucoup de la mixture concoctée par les Danois de PYRAMAZE sur leur quatrième opus.

La profonde refondation du groupe du maître à penser Jonah Weingarten semble avoir eu des effets très positifs. Non seulement PYRAMAZE jouit d'une notoriété de plus en plus enviable et a même réussi à organiser un concert mémorable lors du Prog Power USA an réunissant ses trois chanteurs historiques sur scène pour une setlist gourmande qui aura ravi les fans, l'occasion aussi pour Jonah de reprendre plus ample contact avec Matt Barlow (les deux hommes travaillent actuellement à un projet commun appelé SENTINELS). Mais il faut bien le dire, les arrivées de Jacob Hansen et de Terje Harøy ont vraiment donné un nouvel élan à PYRAMAZE. Le premier album réalisé sous cette formule – "Disciples Of The Sun" – était même une sacrée réussite dans un style certes assez proche du ANUBIS GATE époque Jacob Hansen mais pas aussi Prog et beaucoup plus orchestral dans ses arrangements, à savoir des atours que PYRAMAZE met en avant depuis "Legend Of The Bone Carver" déjà.

Pour "Contingent", le groupe a opté pour un artwork flashy pour commencer, avec ce fond de futurisme que l'on retrouve dans le design sonore de ce nouvel album, les claviers et orchestrations prenant souvent des côtés TWO STEPS FROM HELL (encore plus flagrant sur les deux instrumentaux) et la patte du claviériste est instantanément reconnaissable (d'autant qu'il se fend d'un petit solo de clavier pas piqué des hannetons dès "Land Of Information"). Cette mise en son moderne et ces ressources dans les mouvances actuelles sont là pour coller à ce côté film d'anticipation où l'humanité ne sait pas trop où aller, avec une exagération des tensions sociales que l'on peut ressentir un peu partout ("Heir Apparent"), la destruction de la planète et l'appel du large ("Star Men"), Big Brother ("Land Of Information"), l'accroissement des inégalités ("A World Divided") ou encore la paranoïa ambiante ("Kingdom Of Solace").

Les compositions sont dans la droite lignée de "Disciples Of The Sun" avec comme je le disais ce renfort de modernité dans le jeu des claviers. "Contingent" est un disque fermement ancré dans son époque, son Heavy/Power moins sinueux qu'il n'y paraît ("Kingdom Of Solace") est exécuté d'une main de maître, et Terje Harøy confirme ici son talent en dépassant l'espace d'interprétation qu'il avait sur l'album de 2015, s'aventurant même à la limite du scream ("Kingdom Of Solace" encore une fois) et en révélant ses aptitudes mélodiques sur un "A World Divided" velu qu'il rend parfaitement accessible. On trouve avec ce titre le morceau le plus proche de "Disciples Of The Sun", le mélange gros son, riffs velus, piano et chant mélodique rappelant des titres comme l'éponyme, tout comme "Land Of Information" évoque à bien des égards "The Battle Of Paridas".

PYRAMAZE a enfoncé le clou avec "Contingent". Si l'on excepte son artwork qui ne fait pas vraiment envie (on a connu Felipe Machado plus inspiré), ce cinquième album est un prolongement logique de son prédécesseur, rassemblant les mêmes qualités avec une nouvelle fois son lot de mélodies qui font mouche. Si on ne peut parler de surprise, on ne peut qu'être satisfait de les avoir vu persévérer dans cette orientation après trois albums assez différents qui renvoient avec le recul l'image d'un groupe qui s'est longtemps cherché. La formule est gagnante, et la doublette "Disciples Of The Sun"/"Contingent" a quelque chose des célèbres "Ride The Lightning"/"Master Of Puppets", de par une construction d'album similaire, et cette sensation que le second est une version mise à jour du précédent. Si vous avez aimé "Disciples Of The Sun", vous adorerez "Contingent" et PYRAMAZE a un avenir bien plus radieux que le monde qu'il dépeint sur album.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


GAMMA RAY
Somewhere Out In Space (1997)
L'âge d'or




KAMELOT
The Fourth Legacy (1999)
Premier coup de maître !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Morten Gade Sørensen (batterie)
- Jonah Weingarten (claviers)
- Jacob Hansen (guitare, basse)
- Toke Skjønnemand (guitare)
- Terje Harøy (chant)


1. Land Of Information
2. Kingdom Of Solace
3. Star Men
4. A World Divided
5. Nemesis
6. Contingent – Part I: The Campaign
7. 20 Second Century
8. Obsession
9. Heir Apparent
10. Contingent – Part Ii: The Hammer Of Remnant
11. Under Restraint
12. The Tides That Won't Change
13. Symphony Of Tears



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod