Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1975 Ted Nugent
1976 Free-for-all
1977 Cat Scratch Fever
1978 Double Live Gonzo!
  Weekend Warriors
1979 State Of Shock
1980 Scream Dream
1981 Intensities In 10 Cities
1982 Nugent
1984 Penetrator
1986 Little Miss Dangerous
1988 If You Can't Lick 'em...
 

- Style : Lynyrd Skynyrd, Molly Hatchet
- Membre : Ted Nugent & The Amboy Dukes , Msg, Dokken, Rainbow, Wami, Styx
 

 Site Officiel (273)
 Myspace (280)

Ted NUGENT - Ultralive Ballisticrock (2013)
Par MULKONTHEBEACH le 19 Décembre 2013          Consultée 4140 fois

Teddy Nuggets est un artiste purement américain. Élevé au grain à Detroit Rock City, enrichi au Mac Donald durant son adolescence, puis dans la culture de la chasse et des armes. En effet, celui-ci est un ardent défenseur du droit au citoyen de posséder une arme, et de s’en servir, si le besoin s’en fait sentir. Mouais… D’autant que le Redneck s’est toujours positionné pour la peine de mort, des pédophiles aux cambrioleurs sans distinction aucune. Re mouais appuyé…

En France, on appellerait ça un beauf, aux USA, on appelle ça un patriote. Enfin, celui qui vient des états reculés, comme le Michigan par exemple, pardon d’avance pour l’industrie automobile en deuil aujourd’hui…

Bref, si Ted Nugent est un homme peu recommandable, il n’en reste pas moins un musicien remarquable et inspiré, surtout dans les 70’s avec son Hard Rock endiablé et sa hargne communicative. Oui, le surnommé « Gonzo » a fait ses preuves avec des albums mémorables, tel ce "Cat Scratch Fever" au dynamisme irréel, mais aussi grâce à des prestations scéniques incroyables d’énergie. Il faut le dire, les fans n’ont jamais été blousés, le prix du ticket étant toujours à la hauteur des attentes du public.

Après 40 ans de carrière, que reste t’il du « Gonzo » alors ? Ben un album live, au titre évocateur de "Ultralive Ballisticrock". Ok, ça envoie du bois du feu de Dieu, les musiciens assurent, Mick Brown de DOKKEN assure, tant sa frappe bourrine correspond parfaitement au style pratiqué ici, Derek St Holmes se chargeant des rythmiques de guitares ciselées avec brio. À noter un ancien RAINBOW à la basse, Greg Smith, pas en reste, avec des lignes mélodiques pas piquées des vers...

La team est bonne, voire excellente, mais encore faut t’il que celle-ci soit régie de bonne façon… Et là c’est loin d’être le cas !
Le sieur Nugent s’égarant en speechs dispensables et totalement dénués d’intérêt, incorporant des « ouin ouin », à chacune de ses interventions à la guitare, rendant les chansons inaudibles, et l’on ressort vite épuisé de cette débauche d’énergie sans âme !

Ted NUGENT n’est pas intelligent et ça s’entend, les hymnes dont il est pourtant le pourfendeur sont noyés dans un marasme incompréhensible, et surtout inintelligible, tant le bordel sonore est à son comble ici. "Wand Dang Sweet Poontang" est ainsi maltraité au possible, sans parler du fameux "Cat Scratch Fever", sauvé in extremis par ce fabuleux bassiste, qui est le seul à tirer son épingle du jeu, avec ses parties malines et de bon sens. Bon sang, même la reprise de "Hey Baby" est dénaturée avec ce son criard et rempli de vibrato à dégueuler tout cru, et d’une façon outrageusement prétentieuse en plus !

Non, vraiment, on peut faire le distingo entre l’homme et l’artiste, mais là c’en est trop ! Un Hard Rock lâche, rétrograde au possible, où on ne distingue aucune chanson ou presque, la faute à un chanteur/guitariste sur le retour. Même si bourré de bonnes intentions, son talent de musicien restant intact, ça reste du corned-beef, un steak T Bone bourré aux hormones, qui sent bon le cancer…

Ohhh bordel, que j’en ai marre de ces speechs interminables pro-américains, god bless you et tout le toutim… C’est bon, je suis croyant, mais je n’ai pas besoin de Ted NUGENT pour me lire la bible ! Croyez-moi si vous voulez, le seul truc valable que j’ai trouvé ici se nomme "Fred Bear", mais je n’ai pas envie de m’intéresser aux textes ce ce titre…

Je m’appelle Fred, mais voilà, je trouve que cet album est la plus belle daube que la sphère musicale ai jamais portée en 2013.

« ouin ouin », c’est ce à quoi ce disque me fait penser…

Bon, je vais aller pisser moi…

A lire aussi en HARD ROCK par MULKONTHEBEACH :


RATT
Invasion Of Your Privacy (1985)
Une permanente est parfois gage de qualité !




SWEET & LYNCH
Only To Rise (2015)
STRYPER vs DOKKEN, quelle bonne surprise !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MULKONTHEBEACH

 
  N/A



- Ted Nugent (chant, guitare lead)
- Derek St Holmes (guitare)
- Mick Brown (batterie)
- Greg Smith (basse)


1. Free For All
2. Stormtroopin’
3. Wango Tango
4. Just What The Doctor Ordered
5. Wang Dang Sweet Poontang
6. Need You Bad
7. Turn It Up
8. Raw Dogs & War Hogs
9. Dog Eat Dog
10. Hey Baby
11. Fred Bear
12. I Still Believe
13. Motorcity Madhouse
14. Cat Scratch Fever
15. Stranglehold
16. Great White Buffalo



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod