Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (3 / 7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tristania, Whyzdom, Ethernity, Elis, Angel Nation [enkelination], Tacere, Benighted Soul, Trail Of Tears, Delain, Within Temptation, Sirenia
- Membre : Northward, Mayan, Hdk
- Style + Membre : Nightwish, Ex Libris, Vuur, Epica, Revamp

AFTER FOREVER - After Forever (2007)
Par JEFF KANJI le 5 Avril 2020          Consultée 242 fois

Quand AFTER FOREVER signe avec Nuclear Blast et que des moyens nettement plus importants sont mis en œuvre pour sa promotion (même si "Remagine" avait été pas trop mal suivi), on se dit que c'est le moment de rendre enfin ses lauriers à l'une des formations Metal Symphonique les plus captivantes de cette tendance.

Et AFTER FOREVER ne va pas se planter sur ce coup-là. Bénéficiant de l'apport du petit génie Joost Van Den Broek qui insuffle encore plus de sons électroniques en juxtaposition ou remplacement de ceux plus classiques auxquels on était habitué, d'un investissement total d'une Floor Jansen qui désormais gère toutes les lignes de chant ainsi que les textes (on comprend son implication émotionnelle sur certains titres, je pense à "Lonely" bien sûr mais aussi à "Evoke", "Cry With A Smile" ou encore le puissant single "Energize Me" qui est un modèle de concision).

C'est simple dès les premières salves de "Discord" ça sent bon : le traitement moderne des orchestrations, la lourdeur de la section Metal, un Sander Gommans en forme, une Floor qui sait se faire à la fois catchy et brillante, rendant des lignes de chant très techniques avec un sens de la mélodie intrinsèque, et surtout une inspiration de tous les instants. AFTER FOREVER surpasse tous ses disques passés avec cet éponyme qui tombe ainsi au parfait moment. Dommage que ce soit un chant du cygne (mais ça on ne pouvait pas le savoir), le faisant entrer de plain-pied dans le cercle des formations cultes.

Avec cet élan créatif (que l'on retrouve sur le bonus "Sweet Enclosure" proposé en face B du single "Energize Me"), la participation discrète mais très efficace de quelques invités pour subtilement pimenter cet éponyme (Jeff Waters sur "De-Energized" qui apporte une réelle plus-value pour l'un des titres les moins impressionnants, et Doro Pesch sur ce "Who I Am" en forme d'affirmation féministe), AFTER FOREVER casse la baraque en subtilisant la couronne du Metal Symphonique à NIGHTWISH, et devançant un DARK MOOR qui lui aussi se fait sa place.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par JEFF KANJI :


ALMANAC
Tsar (2016)
Victor a les mains libres

(+ 1 kro-express)



The DARK ELEMENT
Songs The Night Sings (2019)
Bigger and bolder


Marquez et partagez








Par POWERSYLV



Par MEFISTO




 
   POWERSYLV

 
   JEFF KANJI
   MEFISTO

 
   (3 chroniques)



- Floor Jansen (chant)
- Sander Gommans (guitare, chant)
- Bas Maas (guitare)
- Luuk Van Gerven (basse)
- Andre Borgman (batterie)
- Joost Van Den Broek (claviers)


1. Discord
2. Evoke
3. Transitory
4. Energize Me
5. Equally Destructive
6. Withering Time
7. De-energized
8. Cry With A Smile
9. Envision
10. Who I Am
11. Dreamflight
12. Empty Memories



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod