Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTHIQUE  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

2000 2 Prison Of Desire
2001 2 Decipher
2004 Invisible Circles
2005 Remagine
2007 2 After Forever

E.P

2003 Exordium
 

- Style : Tristania, Meridian4, Trail Of Tears, Whyzdom, Ethernity, Elis, Angel Nation, Tacere, Benighted Soul, Delain, Within Temptation, Sirenia
- Membre : Mayan, Northward, Hdk, Supersonic Revolution
- Style + Membre : Ex Libris, Revamp, Epica, Nightwish, Vuur
 

 Facebook (16)
 Myspace (16)

AFTER FOREVER - Decipher (2001)
Par JOHN DUFF le 1er Août 2023          Consultée 962 fois

Après un premier opus regorgeant de qualités, AFTER FOREVER remet le couvert l'année suivante avec "Decipher". Ce second album est vu par beaucoup comme une version améliorée de "Prison Of Desire", ce qui est vrai. Pour d'autres, il est vu aussi comme le dernier bon album du groupe mais marque aussi la fin d'une époque, Mark JANSEN quittera en effet l'aventure pour fonder EPICA et aura un succès beaucoup plus prononcé. Notons également l'arrivée de Lando Van Gil (claviers) et d'André Borgman (batterie).

"Decipher" est meilleur oui et ce dès le début car AFTER FOREVER nous balance en pleine poire le hit de l'album, "Monolith Of Doubt". Véritable brûlot Heavy, les riffs simples mais efficaces font office de démonte-nuque, couplés à une prestation vindicative de Floor. Ajouté à cela des claviers bien mis en valeur qui permettent de poser une ambiance presque oppressante, on est face à l'un des meilleurs morceaux du groupe.

AFTER FOREVER va ici réussir tout ce qu'il entreprend. Fini les soucis de rythme ou les titres en deçà. "Decipher" regorge de richesse, de hargne et de mélodie. Pendant presque une heure, les Hollandais vont nous faire voyager grâce notamment à d'excellentes orchestrations. Citons l'orientale "My Pledge Of Allegiance #1 - The Sealed Fate", véritable mandale magnifiée par les synthés orientalisant parfaitement le morceau.

Aucun, je dis bien aucun titre n'est mauvais. Ils ont tous quelque chose à proposer et même si certains peuvent paraître plus convenus ("Imperfect Tenses" et "The Key" si on veut chipoter), l'album est de haute volée. Comme dit plus haut, AFTER FOREVER arrive à mieux gérer ses rythmes. Il en résulte des titres très rentre-dedans à l'image d'un "Zénith" vindicatif qui verra Floor briller vocalement sur le refrain ou d'un "Estranged (Timeless Spell)" qui ravira les fans de chant guttural, la paire Gommans/Jansen se tirant la bourre pour notre plus grand bonheur.

Deux morceaux ressortent de manière évidente. "Intrinsic" qui, du long de ses presque sept minutes, vous transportera grâce à ses ambiances exquises, ses cassures de rythme, ses orchestrations mais également grâce à la prestation de Floor, qui est de toute façon monstrueuse tout le long de la galette. Également, je ne pouvais écrire cette chronique sans évoquer l'un de mes titres favoris du groupe, "Forlorn Hope", qui conclut l'album. J'omets volontairement le titre bonus. Si je résume grossièrement "Forlorn Hope", c'est un maxi Best-of de ce que le groupe sait faire. En l'espace de six minutes, on a tout. Des riffs acérés, des orchestrations de haut vol, une alternance chant clair / chant guttural qui fait mouche et des variations de rythme inattendues. Vraiment, ce titre est à (re)découvrir si vous l'aviez oublié car il figure parmi les meilleures compositions des Hollandais.

Vous l'aurez compris, AFTER FOREVER a clairement passé la seconde avec "Decipher". Tout, absolument tout est mieux que sur "Prison Of Desire". Sans renier son prédécesseur et ses évidentes qualités, les Hollandais ont augmenté le niveau sur plein de domaines. La qualité des compositions ainsi que la qualité d'exécution, tant musicale que vocale. Fin d'une époque pour AFTER FOREVER qui changera clairement de cap sur "Invisible Circles" et qui verra Mark Jansen fonder EPICA, "Decipher" est un album à réhabiliter grâce à sa richesse, sa générosité et sa qualité d'exécution.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE :


BATTLELORE
...where The Shadows Lie (2001)
La lecture gothic atmos de la terre du milieu




TO/DIE/FOR
All Eternity (2000)
Metal gothique


Marquez et partagez




 
   JOHN DUFF

 
   FREDOUILLE
   STEF

 
   (3 chroniques)



- Floor Jansen (chant)
- Mark Jansen (guitare)
- Sander Gommans (guitare)
- Luuk Van Gerven (basse)
- Andre Borgman (batterie)
- Lando Van Gil (claviers)


1. Ex Cathedra - Ouverture
2. Monolith Of Doubt
3. My Pledge Of Allegiance #1 - The Sealed Fate
4. Emphasis
5. Intrinsic
6. Zenith
7. Estranged ( A Timeless Spell )
8. Imperfect Tenses
9. My Pledge Of Allegiance #2 - The Tempted Fate
10. The Key
11. Forlorn Hope
12. For The Time Being [bonus]



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod