Recherche avancée       Liste groupes



      
BRUTAL DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Myspace Du Groupe (811)

DEVOURMENT - Molesting The Decapitated (1999)
Par DEADCOM le 16 Septembre 2009          Consultée 1201 fois

Il y a eu le Brutal Death avec SUFFOCATION. Le Death/Grind avec MORTICIAN. Maintenant, il y aura le Slam Death avec DEVOURMENT.

A plusieurs reprises, beaucoup ici, se sont demandés ce que c'était. La réponse est simple : c'est le groove, la graisse, la crasse et la brutalité du Death Metal qui sont décuplés puissance 1000.

Quand on écoute "Molesting The Decapitated", on n'entend que du rythme. Celui-ci est constitué de riffs lourds (aux harmoniques caractéristiques), d'un duo déchaîné de guitares plongées dans la mélasse, qui nous balancent vigoureusement leurs accords sans l'ombre d'une mélodie.

On entend aussi le crépitement compulsif de la caisse claire d'un drum-kit au son mat, qui souligne les passages les plus véloces et accentue copieusement cet embourbement colossal, par des temps plus modérés.

Les vocalises sont impressionnantes (ultra gutturale !) Horribles pour les profanes mais savoureuses pour les initiés. Elles accompagnent merveilleusement cette longue marche dans la boue que représente "Molesting", qui nous englue jusqu'au fond du trou. D'ailleurs l'ami Rosas se surpasse carrément dans l'exercice guttural, inauguré par son cher collègue, le regretté Wayne Knupp.

L'alliance de tous ces facteurs créer le Slam Death, une des mouvances les plus bandantes du Death Metal, parce que c'est bestial et que ça fait appel à la bête qui sommeille en nous et non aux mélomanes avertis, là j'insiste !

En 99, "Molesting The Decapitated" a déclenché un véritable tollé dans le paysage extrême US. DEVOURMENT a franchi le seuil de l'ultra brutalité sans battre des records de vitesse, mais en s'exprimant avec ses tripes, avec son sang. Parti de rien, le groupe est arrivé à sortir de ses entrailles une musique qui reste encore un mystère pour beaucoup de personnes mais qui est une source intarissable de jouissance avant tout. La suite sera tout aussi gratinée que ce premier opus succulent, aux huit titres d'anthologie. Dont le terrifiant "Choking On Bile" qui résonne encore et encore dans la tête des Slammers de tous poils et ils sont nombreux !


En clair :
Vous voulez du groove bien putride ? Écoutez DEVOURMENT.
Vous voulez du brutal et du lourd ? Écoutez DEVOURMENT.
Vous voulez du guttural de chez guttural ? Écoutez DEVOURMENT.
(Attention question piège) :
Vous voulez du Slam ? Écoutez DEVOURMENT.

Album culte, pour un groupe culte.
Le maximum, sans préavis !

A lire aussi en DEATH METAL par DEADCOM :


CRYPTOPSY
The Unspoken King (2008)
Le Roi est mort, vive le Roi !

(+ 1 kro-express)



INTERNAL BLEEDING
Voracious Contempt (1995)
Quand le Death se fait "slam"


Marquez et partagez




 
   GORR

 
   DEADCOM

 
   (2 chroniques)



- Ruben Rosas (chant)
- Brad Fincher (batterie)
- Brain (guitares)
- Kevin Clark (guitares)
- Mike Majewski (basse)


1. Festering Vomitous Mass
2. Posmortal Coprophagia
3. Choking On Bile
4. Molesting The Decapitated
5. Self Disembowelment
6. Fucked To Death
7. Devour The Damned
8. Shroud Of Encryption



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod