Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ORIENTAL  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


2007 Hope
2010 1 Desert Call
2011 2 Tales Of The Sands
2016 1 Legacy
2019 1 Shehili
2019 1 Live In Carthage
 

- Style : Kamelot, Symphony X, Orphaned Land, Cyhra
- Membre : Nawather, Pirania, The Mars Chronicles , Eths, Out Body Experience, Fairyland
 

 Myspace Myrath (1268)
 Site Officiel Du Groupe (1120)

MYRATH - Live In Carthage (2019)
Par JEFF KANJI le 26 Avril 2020          Consultée 214 fois

Après quatre albums, le dernier systématiquement accueilli plus chaleureusement que le précédent, on peut dire qu'un document live des Tunisiens de MYRATH était attendu. Et le marché du disque étant ce qu'il est et la possibilité d'accéder facilement à du live en plus ou moins bonne qualité accessible, les groupes essaient désormais de soigner ce genre de témoignage quand il s'agit de proposer du visuel. Et pour ça, MYRATH a chargé ce "Live In Carthage" de symbolique.
Enregistré dans le théâtre antique de Carthage, bénéficiant d'un show vidéo et pyrotechnique comme le pays n'en a jamais produit pour un artiste, ce Live montre à la fois l'intelligence et le sens du timing des Tunisiens et de leur sixième homme Kevin Codfert.
Démarrant au son de l'ensemble de percussions dirigé par Saif Louhibi, l'ancien batteur de MYRATH, ce show veut célébrer les racines, l'histoire et la musique de MYRATH. Et si au moment de sa sortie nous avons déjà pu goûter aux fragrances épicées de "Shehili", il n'en est absolument pas question au moment où ce Live est enregistré en 2018 ! J'ai vu deux fois le groupe sur la tournée "Legacy" et la setlist est solidement arrimée dessus. Mais évènement oblige, le groupe n'en aura pas oublié de revisiter plusieurs titres du fabuleux "Tales Of The Sands" ainsi que le désormais classique "Madness", seul rescapé des deux premiers opus… Mais aussi de jouer en avant-première trois extraits de son futur cinquième album.

Des extraits pensés pour le live tant leur accueil et leur efficacité ne fait aucun doute : "Born To Survive", "Dance" puis plus tard "No Holding Back" cartonnent et sont extrêmement bien reçus par un public qui s'est massivement rendu à Carthage, et ce avec parfois difficulté (on apprend dans le making-of qu'un agent de sécurité "qui fait le chaud" empêche les gens de descendre dans la fosse, ce qui retarde l'entrée en scène du groupe).

Ce making-of est très instructif car cette plongée dans les coulisses permet de voir à quel point monter un évènement de cette ampleur en Tunisie n'est pas de tout repos. Entre les possibilités techniques (la batterie qui ne convient pas la veille du show, empêchant les balances), les savoir-faire à exploiter, créer ou importer, il montre surtout une belle relation franco-tunisienne, qui semble avoir enterré quatre-vingt ans de colonisation, pour n'en garder que les aspects positifs.

Les membres de MYRATH en sont les premiers hérauts, avec un Malek Ben Arbia diplômé de la MAI de Nancy et un chanteur qui s'était fait remarquer à la télé-réalité libanaise quelques années plus tôt, un Morgan Berthet peu disert mais chambreur, et une camaraderie bien affichée, avec mêmes des moqueries amusantes (comme le passage en accéléré d'Elyes parlant de son matos). MYRATH c'est une tribu, où la tour-manager, le producteur exécutif Kevin Codfert (ADAGIO) qui rejoint ses camarades sur scène, travaillent main dans la main avec les équipes locales.

C'est un peu comme si, marqué par sa tournée pour la paix avec ARKAN et ORPHANED LAND, MYRATH avait souhaité envoyer un message de paix et d'universalisme, que l'on retrouve même dans les interactions de Zaher avec le public, passant des fois dans une même phrase du français à l'arabe en passant par l'anglais. Beaucoup de Français se sont déplacés pour ce concert et Zaher est un grand frontman tant il parvient à garder un lien à la fois cool (comme quand il réagit à une vanne d'un spectateur pendant qu'il présente un morceau) et sobre qui attire une énorme sympathie.

Concernant la prestation en elle-même, une partie de ces interactions a été éditée pour les besoins du cd, mais c'est la version vidéo que vous voudrez apprécier tant elle fait entrer la musique de MYRATH dans une autre dimension, intégrant pleinement tout son environnement oriental, jusqu'à ses éléments scéniques. La danse est bien sûr de la partie, et "Live In Carthage" apparaît dès lors comme un jalon important dans la carrière des Tunisiens, pour ne pas dire un manifeste.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


ROYAL HUNT
The Mission (2001)
Is there life on Mars?




VANISHING POINT
The Fourth Season (2007)
KAMELOT se fait doubler par le Commonwealth


Marquez et partagez






 
   FREDOUILLE

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Zaher Zorgati (chant)
- Malek Ben Arbia (guitares)
- Elyes Bouchoucha (claviers, chœurs)
- Kevin Codfert (piano, guitare, chœurs)
- Anis Jouini (basse)
- Morgan Berthet (batterie)


1. Asl
2. Born To Survive
3. Storm Of Lies
4. Dance
5. Wide Shut
6. Merciless Times
7. Get Your Freedom Back
8. Endure The Silence
9. Nobody's Lives
10. Duat
11. The Unburnt
12. Sour Sigh
13. Tales Of The Sands
14. Madness
15. Believer
16. No Holding Back
17. Beyond The Stars



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod