Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2015 2 Litourgiya

BATUSHKA - Litourgiya (2015)
Par PERE FRANSOUA le 3 Mars 2017          Consultée 298 fois

Venu de nulle part le mystérieux combo a réussi une percée fracassante avec un premier album très réussi.

Très réussi POUR un premier album!

Oui, oui. Une personnalité déjà très affirmée, tout en piochant le meilleur de ce qui se fait, AVEC l'ajout d'un élément extérieur original. Que demande le peuple !?

Il est vrai qu'on se demande où ils veulent en venir avec cette utilisation directe et sans détournement ni perversion de l'ensemble des attributs de la messe Chrétienne Orthodoxe. La seule entorse/subversion étant le fait de mettre en présence le chant liturgique ET de la musique puisque le chant est prière et que les instruments ne peuvent prier. Sans même parler de l'icône en pochette.

BATUSHKA abat toutes ses cartes dès le début, la profondeur du chant religieux orthodoxe, la beauté lumineuse du lead en tremolo façon MGLA, la puissance du riff rythmique musclé, l'intensité de la batterie clinquante type BEHEMOTH, le chant Black maléfique comme dans nos belles années 90. N'en jetez plus. C'est un full qu'il a dans la main. La seconde piste vous écrase de sa violence et la fulgurante troisième fait régner le blast atmosphérique pulsé à la WOLVES IN THE THRONE ROOM. C'est trop fort pour toi.

La suite est moins passionnante et le lead est moins inspiré sur la fin.

Billevesées ! Délectes-toi des graves psalmodies religieuses et de toutes ces petites trouvailles qui font rebondir l'intérêt. Ça se tient jusqu'à la fin.

On se retient de crier au génie, gêné aux entournures par une copie trop belle pour être vrai. Un tel engouement pour un premier disque est toujours suspect.

Ça pinaille... D'accord il y a cette batterie qu'on n'aime pas trop, genre motoculteur qui écrase le dynamisme avec sa double pédale mixée trop en avant. Quoi d'autre?

Ils n'inventent rien. Leur formule est un Best of Black Metal qui n'ose pas choisir entre le muscle et l'esprit. En tout cas c'est calibré pour plaire, à l'instar de leur crédo "anonyme et encagoulé", pile poil dans la hype.

Et l'ambiance d'église Byzantine et son chant liturgique, c'est pas de l'inédit peut-être ?

Symphonique/viking/indus/chant-liturgique-orthodoxe, rayez la mention inutile, ce n'est que du Black + quelque chose. Trop facile, trop accessible.

Arguments de mauvaise foi !

La démonstration de force et la mixture d'éléments divers - certes de façon fort habile - ne doit pas servir à masquer une écriture pas toujours cohérente.

Pourquoi l'écoute-t-on en boucle, alors ?

Ce "Litourgiya" est un super premier album au gros potentiel. Reste à savoir s'ils en ont encore sous la pédale ou s'ils ont déjà tout donné.

Avec de telles bases posées moi je dis que nous n'avons plus qu'à attendre qu'ils peaufinent leur écrite et leur son pour atteindre les cieux sur une prochaine offrande.

Espérons...

On se réécoute l'album ?

Oui, avec plaisir !

A lire aussi en BLACK METAL par PERE FRANSOUA :


ABORYM
With No Human Intervention (2003)
Chronique écrite sans intervention humaine




MYSTICUM
In The Streams Of Inferno (1996)
Et le Black Metal Industriel fut...


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
   ISAACRUDER
   PERE FRANSOUA

 
   (3 chroniques)



- Кристl (basse, guitare, chant)
- Мартиl (batterie)
- Варфоl (chant)


1. Yekteniya 1 (Ектен&#
2. Yekteniya 2 (Ектен&#
3. Yekteniya 3 (Ектен&#
4. Yekteniya 4 (Ектен&#
5. Yekteniya 5 Ектен
6. Yekteniya 6 (Ектен&#
7. Yekteniya 7 (Ектен&#
8. Yekteniya 8 (Ектен&#



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod