Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ORTHODOXE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BATUSHKA - Hospodi (2019)
Par VOLTHORD le 14 Août 2019          Consultée 1278 fois

"Bon sinon, c’est quel BATUSHKA, le commercial ou le prétentieux ?", se questionne un passant de Facebook sur une annonce de concert affichant le nom de ce fameux groupe de Black Metal orthodoxe dont le “split” a finalement conduit à la duplication.
Et je ne sais pas combien de temps on va se la poser cette question, sans doute une grosse année avant que le procès BATUSHKA vs BATUSHKA ne soit clos. Ni l’un ni l’autre des groupes ne semble avoir voulu changer de logo non plus, pas même un petit truc différenciable. Il nous faudra donc à chaque fois enquêter pour savoir si on sera devant le groupe de Krysiuk (l’album présentement chroniqué) ou le groupe de Drabikowski (*).


Drabikowski, avec "Panihida", avait repris les liturgies du précédent album avec un respect de la formule tenant de l’obsession. Krysiuk quant à lui, est obligé de garder "l’idée globale" et il serait vain pour lui d’essayer de reproduire un "Litourgiya" écrit de bout en bout par son ex-collègue. On pourrait s’amuser de l’idée qu’il y aurait d’un côté un BATUSHKA orthodoxe et de l’autre un BATUSHKA non-orthodoxe (peut-être même protestant), qui dévie du droit chemin par obligation.

La cadence est moins soutenue que dans "Litourgiya", et c’est dans ces aérations que "Hospodi" épouse une attitude plus religieuse que son voisin. On y trouve alors plus de variété dans les tempos, plus d’aérations (sans doute même trop), et des chœurs qui se dissocient mieux du reste. Incantatoires, les voix plus clairs du chœur se dessinent plus nettement que dans le "Panihida" de Drabikowski, et ils y sont à la fois moins suffoqués par le reste de l’orchestre et plus propices à des montées en puissance bien dosées. Ils trouvent ici une meilleure complémentarité avec un chant Black Metal familier, toujours aussi râpeux et imposant. C’est pour cette raison que des titres comme "Dziewiatyj Czas" ou "Szestoj Czas" (surtout la fin !) toucheront les zones cérébrales du plaisir auditif et tendront à prouver que Krysiuk est quand même pas né de la dernière pluie niveau compo (si c'est lui qui a composé cet album).

Dans n’importe lequel des BATUSHKAs néanmoins, on est très loin de toute la subtilité que recèle le chant byzantin (et il ne faut pas être un spécialiste, quelques heures de playlists YouTube dédiées vous en fera prendre conscience), et le mélange parfait avec le Black Metal reste encore à trouver.

"Hospodi", pourtant endossé par un vrai label (Metal Blade, messieurs et mesdames), souffre d’une production fadasse. Il manque également de morceaux addictifs, de riffs originaux, et toute bonne idée ne semble qu’à moitié exploitée (à l'instar de "Tretij Czas" et son intéressante intro qui ne mène à rien). Au final, s’il est acceptable en tant que musique de fond, il n’en demeure pas moins tout à fait générique et longuet lorsqu’on lui porte une oreille attentive (le monolithe de fin "Liturgiya" manquera de nous achever).

On retient peut-être les pics de fin de "Utrenia" et "Szestoj Czas", les variations intéressantes de "Powieczerje" et "Pierwyj Czas"... Ça aurait sans doute fait un bon EP, mais étiré sur cinquante minutes, l’intérêt reste assez minime.

Bref, chez BATUSHKA en 2019, à gauche comme à droite, qu’il soit dénommé "True" ou "Fake" par les groupies de Drabikowski, il n’y a plus grand-chose à voir.


_____
(*) Afin de ne pas prendre parti et pour garder la situation aussi ridicule que l’état dans laquelle elle se trouve actuellement, nous décidons chez Nightfall de ne même pas dissocier les groupes : un nom = une entrée de base de données. Les pochettes feront le reste.

A lire aussi en BLACK METAL par VOLTHORD :


PENSÉES NOCTURNES
Vacuum (2009)
Variations sur le thème de la nuit




FORGOTTEN TOMB
Love's Burial Ground (2004)
Black doom suicidaire

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Bartłomiej Krysiuk (chant)
- Paweł Jaroszewicz (batterie)


1. Wozglas
2. Dziewiatyj Czas
3. Wieczernia
4. Powieczerje
5. Polunosznica
6. Utrenia
7. Pierwyj Czas
8. Tretij Czas
9. Szestoj Czas
10. Liturgiya



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod