Recherche avancée       Liste groupes



      
BRUTAL DEATH/CORE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (400)

DYING FETUS - Reign Supreme (2012)
Par DARK MORUE le 21 Août 2012          Consultée 4840 fois

WOAW LA VACHE !
Putain, c'est un miracle, un cadeau des dieux, un bijou de l'innovation, la nouvelle du siècle, une révolution technologique, de quoi mettre KO un Chuck Norris Super-Sayan.
Un album de DYING FETUS avec 9 titres. Pas 8, 9. 9 TITRES BORDEL ! Comme Blanche Neige et les 9 Nains, comme les 9 travaux d'Hercule, ou les 9 doigts de la main. Inespéré, aux anges. A moins que ce ne soit une trahison ultime à leur style et un ticket pour les enfers.
Mais ça, l'écoute de l'album nous le dira.

Comme beaucoup de groupes ces derniers temps, le retour définitif sur le devant de la scène de DYING FETUS était attendu. Après avoir méchamment consolidé sa réputation avec un "Descend Into Depravity" des plus remarquables, le désormais bien établi Power Trio se devait de marquer le coup encore plus fort. Et une chose est sûre, "Reign Supreme" honore le cahier des charges plus que jamais.
Bon, après, peut-être que l'attente était forte, mais personnellement tous les teasers me sont passés au dessus. Parce que les albums de DYING FETUS, comment dire, on en a déjà 6 quoi... Donc un 7e même album ça ne me tentait pas plus que ça.
Sauf que voilà. C'est DYING FETUS. C'est toujours la même recette mais tellement affinée et rodée que chaque nouvelle sortie finit par vous rentrer dans le crâne et faire débourser les gros billets. Et c'est donc après m'être pris une énorme mandale en découvrant "From Womb To Waste" que j'ai fini par craquer.

Et donc, on ne change pas une équipe qui gagne. Même line-up, artwork qui claque, production toujours plus énorme (la meilleure qu'ils aient jamais eue). Bref, les inconditionnels en auront pour leur argent, parce que c'est bien évidemment du fétus en train de crever pur et dur qu'on nous sert ici. Toujours plus technique (bam aller les sweepings d'office dés les premières secondes), entraînant, et moshisant à mort. On leur demande pas de changer mais d'envoyer la purée.
Et au final, "Reign Supreme" est peut-être le meilleur album qu'ils aient sorti à ce jour. En tout cas, le meilleur depuis "Destroy The Opposition". Alors certes, il a un peu de mal à décoller au début. "Invert The Idol" envoie bien la purée pendant 2 minutes, avec un bon gros tabassage à la double à la fin, mais humpf... Le second morceau fait office de charnière et de résumé mais manque de pèche et d'éclat, et "Second Skin" on n'en parle pas, ça démarre très fort et ça retombe dans la totale mollesse, pour un morceau incroyablement plat auquel on avait pas été habitués. Mal barrée cette affaire.

Oh, et puis d'un seul coup "From Womb To Waste" déboule et la donne change. Sérieusement, là, tout bute. Le démarrage lent qui passe d'un seul coup en mode supersonique, puis l'énorme moshpart Thrashisante qui détruit les neurones et fout en transe... Irréprochable. Et que dire des prestations des musiciens, d'une technicité affolante avec un Trey Williams au jeu un peu plus étoffé que par le passé, et les vocaux plus en place que jamais, Beasley poussant plus dans le guttural et rageur, et Gallagher toujours aussi siphonné...
Et là ça décolle sans que le soufflet retombe. Et BAM ! "Dissidence" bien "true ivole" avec son riff repiqué à DEICIDE et son rythme qui se brise dans tous les sens et ses moshpart de fifous des bois, aspect Hardcore qui est encore plus accentué sur l'hymne au headbang "In The Trenches", LE morceau axé Hardcore de l'album.

Et vas y que ça t'enchaine les plans de malades. Les grosses coupures plombées de "Devout Atrocity" totalement écrasantes, encore et toujours l'accélération barbare de "From Womb To Waste", tous les morceaux peuvent y passer.
Bon après c'est toujours le style DYING FETUS, et donc il y a quand même indigestion à la longue. Toujours trop lourd sur le bide, énormément de plans et de changements et de riffs mais au final toujours un peu la même chose. Mais cette fois ils ne sont pas trop tombés dans le panneau, et les derniers titres proposent des élans mélodiques des plus jouissifs et rafraîchissants, au cours de soli fleuves majestueux (bordel celui de "Revisionist Past"...) et petits gimmicks ninjas qui relaxent un peu l'atmosphère des plus vindicatives.
Bon après... Moi, ça va un peu, parce que mon opinion sur le groupe ne change pas, c'est toujours jouissif mais c'est aussi toujours barbant. Overdose de too much, l'efficacité ultra technique c'est très bien, mais le déballage à 90 notes par seconde pendant presque 40 minutes, ça pèse sur les neurones et je ressors bien trop ballotté de l'album pour vraiment trouver ça agréable...

Mais "Reign Supreme" bute sévèrement. Le meilleur DYING FETUS depuis une décennie, dans le Top 3 de leur discographie, totalement maîtrisé et ayant de quoi mettre le feu au pit à chaque live. Bourré de passages ravageurs, avec certaines des moshparts les plus destructrices dont ils aient jamais accouché, d'une technicité à en faire vomir de jalousie la quasi intégralité de la scène mondiale, toujours accrocheur et pour une fois un tantinet plus varié que d'habitude, même si ayant du mal à démarrer avec dix premières minutes parfois bien laborieuses.
C'est toujours dommage que je finisse aussi paumé et lassé chaque fois que j'écoute ce groupe, vu qu'objectivement ça bute tout et c'est dans le haut du panier de ce qui se fait en ce moment.
Gasp. Je suis trop false, je retourne écouter BABYMETAL.

Ouuuiiiin : énorme masse de riffs techniques qui font tomber les dents, pas question de passer à côté pour qui aime le style et la meilleure occasion de découvrir le groupe...

A lire aussi en DEATH METAL par DARK MORUE :


MASTER
Master (1990)
Essentiel




SINISTER
Cross The Styx (1992)
Pas pris une ride.


Marquez et partagez




 
   DARK MORUE

 
  N/A



- John Gallagher (chant, guitare)
- Sean Beasley (chant, basse)
- Trey Williams (batterie)


1. Invert The Idols
2. Subjected To A Beating
3. Second Skin
4. From Womb To Waste
5. Dissidence
6. In The Trenches
7. Devout Atrocity
8. Revisionist Past
9. The Blood Of Power



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod