Recherche avancée       Liste groupes



      
DOOM METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Jex Thoth, Alunah, Black Sabbath, Pentagram, The Devil's Blood , Luciferian Light Orchestra, Jess And The Ancient Ones, Psychedelic Witchcraft
- Membre : VÖlur
 

 Page Facebook (554)
 Page Myspace (268)

BLOOD CEREMONY - Blood Ceremony (2008)
Par ZIONLEEMASTERSEB le 6 Janvier 2011          Consultée 2145 fois

Gentille trouvaille du label Rise Above, BLOOD CEREMONY, quatuor de Toronto (Canada) qui explore les racines Doom des 70’s et 80’s. Piochant un peu d’influence chez BLACK SABBATH, DEEP PURPLE, ils déterrent JETHRO TULL et recyclent joyeusement PENTAGRAM. Au niveau des nouveautés, l’affiliation JEX THOTH est évidente puisque les groupes à chanteuse ne sont pas légion dans cet univers. Leurs discours est aussi ouvertement occulte, mais le petit plus de BLOOD CEREMONY, c’est sa propension à basculer dans le Médiéval et le Flower Power. Le revival 70’s s’éternisant depuis plus d’une décennie maintenant personne ne s’en étonnera. La recette a de quoi séduire, surtout que Alia O'Brien, leur fameuse chanteuse, n’est pas qu’un jolie faire-valoir pour créer le buzz. Elle est la pièce centrale du groupe. Quand elle ne tient pas le micro, elle se trouve derrière son orgue ou sa flûte (d’où la dimension non camouflée Médiévale héritée de JETHRO TULL).

Le résultat ? C’est un album plaisant à écouter. Des choses entendues mille fois qu’on avait oubliées mais que l’on n’imprime malheureusement pas. Préférant les illustres pionniers. L’intention est pourtant très bonne mais les morceaux sont tous calibrés et agencés de la même façon. Les duos guitare/clavier sont plutôt bons mais les mélodies du chant sont d’un systématisme qui perd l’attention de l’auditeur. BLOOD CEREMONY ouvre pourtant dignement son disque dans la plus grande tradition, en privilégiant l’ambiance. "Master Of Confusion" se voit introduit par un orgue qui prend son temps à enchaîner les notes, Doom à souhait, avant d’être rejoint par des roulements de batterie. C’est ainsi, presque à deux minutes d’écoute que le premier riff "SABBATHien" se fait entendre. La voix surprend de suite, elle est de nature fluide et incantatoire. Elle le restera malheureusement de trop. Sur ce premier titre, pas de flûte. Il faudra attendre l’intro de "I'm coming With You" et déjà le riff de guitare, coulé du même moule, ennuie. Que les amateurs de l’instrument se rassurent, un court instrumental, "A Wine Of Wizardry", situé en plage quatre, est censé les rassasier. La volonté de bien faire est présente malgré la redondance du chant. La durée des morceaux dépasse les convenances des usages et offre des morceaux qui dépassent fièrement les cinq minutes. Après de longues écoutes, il est certain que BLOOD CEREMONY n’offre pas ici un album qui se mûrit mais bel et bien, (et c’est dommage) un album maladroit.

Soulignons l’artwork sublime du disque qui aurait mérité un digipack. Cette dominante d’or et de bordeaux est tout aussi envoûtante que la sorcière de l’illustration. Les collectionneurs et amateurs de belles choses peuvent se rassurer, Rise Above met un point d’honneur à offrir ses productions sur support vinyle.

Comme si le temps s’était arrêté. BLOOD CEREMONY reprend certainement la chose à l’endroit même où le genre s’est fourvoyé il y a trente ans. Nous ne reviendrons pas en boucle sur les prestigieuses références et inspirations du groupe. Une chose est certaine, les ambiances travaillées ici sont intéressantes, il serait donc intelligent de surveiller ce groupe de près. A n’en pas douter et malgré ses défauts, nous sommes en présence de leur premier album, qui si nous le prenons pour ce qu’il est, c'est-à-dire un prototype, risque de révéler tout son potentiel à l’avenir. A n’en pas douter, c’est en live que la fraîcheur du groupe se révélera la plus probante. Puisque les augustes anciens, ici pompés jusque la moelle, ne pratiquent plus le Médievalo-occulto-hippie. Le créneau existe, la place est à prendre.

Note : 2,5/5.

A lire aussi en DOOM METAL par ZIONLEEMASTERSEB :


MALIGNO
The Funeral Domine (2011)
Hasta siempre muerto




REVEREND BIZARRE
Death Is Glory...now (2009)
Haut les cœurs, c'est du doom !!!


Marquez et partagez







 
   ZIONLEEMASTERSEB

 
  N/A



- Alia O'brien (voix, flute et orgue)
- Sean Kennedy (guitare)
- Lucas Gadke (basse)
- Andrew Haust (batterie, percussions)


1. Master Of Confusion
2. I'm Coming With You
3. Into The Coven
4. A Wine Of Wizardry
5. The Rare Lord
6. Return To Forever
7. Hop Toad
8. Children Of The Future
9. Hymn To Pan.



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod