Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Soul Sirkus, Bad English
- Style + Membre : Revolution Saints

JOURNEY - Escape (1981)
Par THE MARGINAL le 6 Juin 2010          Consultée 5179 fois

Quand on parle de Hard FM, les premiers noms de groupes qui viennent à l'esprit des gens lambda sont BON JOVI et FOREIGNER. Ces groupes ont effectivement marqué ce style musical de leur empreinte, mais il ne faut pas non plus oublier que d'autres groupes étaient précurseurs (BOSTON, HEART) et qu'un combo répondant au nom de JOURNEY a largement contribué à la popularité de l'AOR, notamment entre 1978 et 1983 (surtout entre 1981 et 1983).

JOURNEY n'est pas n'importe qui. Ce combo americain a produit une quantité de hits impressionnante entre la seconde moitié des 70's et la première partie des 80's. Et au moment où il conceptualise "Escape" en 1981, il enregistre déjà son 9e album studio et sa popularité (bien entamée dès 1978 avec "Infinity") est en constante progression. Autant dire que JOURNEY bat le fer au moment où celui-çi est bien chaud et qu'il est sur le point d'asseoir son statut de groupe incontournable de la scène Rock/AOR de l'autre côté de l'Atlantique, voire même de s'internationaliser davantage.

Si certains regrettent que le quintette américain se soit éloigné du progressif pour s'adonner aux joies du Hard FM, force est de constater qu'il sait y faire en matière de mélodies hyper-léchées, de titres irresistibles. De l'album dont il est question dans cette chronique, 4 titres ont été des hits en puissance aux USA : "Don't Stop Believin'" (# 9), un énorme hymne hard FM/AOR en puissance aux relents progressifs, une leçon de savoir-faire étincelante qui, après un début très doux, voit les guitares électriques muscler l'ensemble comme il se doit, progresser crescendo de manière prenante et rappelle aujourd'hui qu'en ce temps, on savait composer des chansons inoubliables ; "Who's Crying Now" (# 4), la ballade "Open Arms" (# 2), peut-être un peu courte, mais suffisamment efficace et qui indique que JOURNEY était en avance sur les autres dans ce domaine, et "Still The Ride" (# 19), une (autre) ballade mélancolique aux relents rétros sur laquelle Steve Perry se la joue crooner et qui s'avère être une brillante réussite artistique. En écoutant ces chansons, il est difficile de nier leur qualité intrinsèque, à moins d'être totalement réfractaire au Hard FM.

Mais JOURNEY ne s'est pas limité à ça. Non, des titres tels que "Stone In Love", un mid-tempo rock-hard à l'américaine avec des choeurs aériens remarquables sur le refrain, de surcroit bien ancré dans son époque, "Lay It Down", une compo aux accents big-rock et au refrain plus FM, plus léger aux mélodies imparables, ainsi que la splendide ballade "Mother, Father", chargée d'émotions, merveilleusement arrangée et grandiloquente juste comme il faut, sont de véritables perles et permettent de mieux comprendre pourquoi JOURNEY fait partie des groupes les plus marquants de l'Histoire du Hard FM, du rock américain. Et si on avait encore quelques doutes, JOURNEY s'est fait un plaisir d'enfoncer le clou avec des titres plus percutants, plus punchys, comme l'accrocheur "Keep On Runnin'", énergique et rythmé à souhait et boosté par un refrain fantastique, "Escape", une autre salve big-rock de haute volée, agrémentée de quelques envolées de piano virevoltantes et "Dead Or Alive", plus cru, plus roots, qui file une sacrée pêche.

Que dire de plus ? Il n'y a rien à retirer sur cet album. Dans le genre, "Escape" est presque parfait. Du début à la fin, Steve Perry se montre impérial au chant, les musiciens sont au top-niveau et les arrangements, vraiment somptueux. Les soli de Neal Schon donnent vraiment envie de s'adonner à l'air-guitar, l'ensemble est très prenant, captivant de bout en bout et les refrains, en grande majorité, extraordinaires.

"Escape" est un des incontournables de la discographie de JOURNEY et du Hard FM tout court. Voilà un disque qui prouve qu'à l'époque, il était encore possible de concilier succès commercial et qualité musicale. Car, pour l'anecdote, "Escape" s'est vendu à ce jour à plus de 9 millions d'exemplaires rien qu'aux USA, a été certifié 3 fois platine au Canada, fut le premier album de JOURNEY à atteindre le statut de disque d'or au Japon et fut même classé dans certains charts européens. "Escape" a même atteint la 1ère place du Top album américain 1 mois après sa sortie et reste l'unique album du groupe à avoir connu cet honneur.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


RIVERDOGS
Riverdogs (1990)
Hard fm / a.o.r




ZENO
Runways To The Gods (2006)
Du hard fm aux relents symphoniques très classieux


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Steve Perry (chant)
- Neal Schon (guitare)
- Jonathan Cain (claviers, guitare)
- Ross Valory (basse)
- Steve Smith (batterie)


1. Don't Stop Believin'
2. Stone In Love
3. Who's Crying Now
4. Keep On Runnin'
5. Still They Ride
6. Escape
7. Lay It Down
8. Dead Or Alive
9. Mother, Father
10. Open Arms



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod