Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Fates Warning, Headspace
- Membre : Fool\'s Game, Agent Steel
 

 Myspace Offciel (572)

REDEMPTION - The Origins Of Ruin (2007)
Par KERAZ le 31 Mars 2009          Consultée 2612 fois

Dans mes souvenirs, REDEMPTION, c'est l'attente fébrile que DREAM THEATER se pointe, une longue attente pénible durant laquelle je n'ai absolument pas porté attention à leur musique, ni à celle d'INTO ETERNITY, comme la majorité des spectateurs, qui étaient bien rares à arborer un t-shirt de ce groupe plutôt que de DREAM THEATER. Pourtant, peut-être aurais-je dû m'attarder davantage à la musique de ce jeune groupe, qui malgré son manque flagrant d'intensité, dégage une atmosphère peu commune parmi les groupes de metal prog moderne. Ainsi, avec cette chronique, j'ai l'occasion de faire abstraction de leur médiocre performance lorsque je les ai vus en live, ainsi que de la chemise de spider-man qu'arborait fièrement le guitariste, pour chroniquer cet album, qui finalement n'est pas mal du tout. Il faut dire qu'ils ne sont pas n'importe qui. Avec l'illustre Ray Alder (ex Fates Warning) au chant, ils sont dotés au départ d'une crédibilité plutôt enviable. Accompagné de musiciens au talent technique très crédible, REDEMPTION est à la base un groupe solide, qui sait s'affirmer au sein de la scène metal prog.

Autant le dire tout de suite, ne vous attendez pas à une révélation en écoutant cet album. Leur style plutôt hétéroclite se rapproche dangereusement de groupes comme EVERGREY ou même FATES WARNING (ou du moins de ce qu'ils ont fait de plus sombre). C'est donc du metal progressif tout en finesse, privilégiant des ambiances sombres et une structure plutôt mélodique. D'ailleurs, la voix de Ray Alder colle plutôt bien à ce canevas, et sa performance est plutôt réussie malgré son manque d'intensité (comme tout le reste du groupe). Côté musiciens, le talent démonstratif est au rendez-vous, comme dans la plupart des groupes de metal prog modernes. Le guitariste et principal compositeur Nicolas Van Dyk est flamboyant par moments, mais sait se contenir lorsqu'il le faut. Il s'agit d'une qualité plus qu'appréciable pour un groupe de metal prog, car la scène actuelle s'oriente de plus-en-plus vers la branlette de manche au détriment du feeling dans les compositions. En fait, tous les ingrédients sont réunis ici pour faire de cet album une tuerie de metal prog. Pourtant, les compositions ne semblent pas assez poussées, manquent d'audace et semblent retenues par des règles non-écrites. Tout semble dosé pour ne pas déconcerter l'auditeur prog, qui pourtant cherche constamment à sortir de la monotonie du metal traditionnel.

L'album est plutôt fade dans son ensemble, malgré quelques passages plus forts, comme le morceau "Memory", qui à lui seul expose le talent de compositeur du guitariste, avec ses belles mélodies, omniprésentes pendant les 10 minutes ainsi que son imposante introduction au clavier. Parsemé de riffs ravageurs, il expose toutes les facettes de REDEMPTION et se hisse aisément parmi leurs meilleurs morceaux. Idem pour "Fall On You", autre grand morceau de l'album, qui vient clore une oeuvre inégale, voire même inachevée. Ces deux longs morceaux viennent donc prouver à quel point le groupe se réfugie trop souvent dans la facilité et n'expose pas entièrement son talent. Des morceaux comme "Bleed Me Dry" ou "Man Of Glass", c'est carrément du déjà-vu. En bref, si vous êtes un fan intransigeant de metal prog, ne vous jetez surtout pas sur cet album, mais l'écoute en vaut tout de même la peine, étant donné le potentiel énorme de son compositeur. Après trois albums, REDEMPTION semble faire son chemin et le futur leur semble bien prometteur. L'opus précécent, "The Fullness Of Time" reste toutefois la référence si vous désirez connaître le groupe.

A lire aussi en METAL PROG :


DREAM THEATER
A Change Of Seasons (1995)
Metal prog

(+ 1 kro-express)



SYMPHONY X
Live On The Edge Of Forever (2001)
Metal prog


Marquez et partagez




 
   KERAZ

 
  N/A



- Ray Alder (vocals)
- Nick Van Dyk (guitar & keyboards)
- Bernie Versailles (guitar)
- James Sherwood (bass guitar)
- Chris Quirarte (drums)


1. The Suffocating Silence
2. Bleed Me Dry
3. The Death Of Faith & Reason
4. Memory
5. The Origins Of Ruin
6. Man Of Glass
7. Blind My Eyes
8. Used To Be
9. Fall On You



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod