Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dark Tranquillity, Soilwork, In Flames, Carnal Forge
 

 Site Officiel Du Groupe (400)

The DUSKFALL - Lifetime Supply Of Guilt (2005)
Par FENRYL le 25 Septembre 2008          Consultée 1534 fois

On ne pourra pas affirmer, une fois de plus, que tout groupe arrivant à signer sur un label prestigieux arrive à franchir un palier...
Premier album chez Nuclear Blast pour mes petits protégés de THE DUSKFALL... Certains diront que quitter le joug de l'underground pour succomber aux chants des sirènes des majors font de vous un traitre aux yeux de la communauté mais force est de constater que cette galette pourrait parfaitement donner raison à nos intégristes anti-mainstream...

Le groupe qui avait su séduire par un death mélodique appliqué semble vouloir réitérer son protocole de création à l'infini. Et on a beau être un fan de ce courant musical, il faut tout de même garder la raison. Le combo nous ressert encore et toujours le même menu.
Au point désormais que certains riffs vous font penser aux titres précédents... Et quand cette impression s'immisce en vous, c'est le début de la fin... En tout cas, c'est indubitablement l'odeur du réchauffé qui gagne vos cellules odorantes. Vous savez, cette odeur du micro onde qui vous balance à la tronche des violents effluves de préparations culinaires éventées.
« Lifetime supply of Guilt » est à la frontière de tout cela: pas foncièrement dégueulasse, ni assurément frais. Le groupe nous ressert une série de tracks prévisibles, sans grande créativité et terriblement prévisibles. « Hours are wasted », entendue bien trop souvent avec cette constitution intro-couplet-refrain sur un riff lead ultra répétitif-couplet-refrain... Remarque valable ainsi pour nombres des compos....
Le pire dans tout cela c'est que tout coule.... très (trop) tranquillement. La prod' est plus que correcte car sans doute due à Daniel Bergstrand à qui l'on doit les derniers DARKANE ou IN FLAMES (Nuclear Blast oblige quand même, faut pas pousser non plus !), le jeu des zicos appliqué comme toujours et le chant de Jaakola est incontestablement plaisant, mais qui désormais lorgne beaucoup trop sur d'illustres groupes concurrents comme IN FLAMES ou SOILWORK. Je veux bien reconnaître avoir fait parfois (souvent) l'effort de ne pas les taxer de pompage à gogo, mais le souci devient sérieux docteur: le groupe possède-t-il une âme finalement ?
Ce qui dérange c'est de placer ce type de commentaires à la fois pour chaque titre mais également donc pour l'ensemble du disque.
Et puis, rien à faire: des titres qui se terminent de plus en plus avec un fade final (« fade to black », diminution du son progressive à la fin d'un morceau pour l'achever... impossible en live of course comme « Sympathy has Deacreased ».
Le comble: « Relive your fall » sorte de titre poussif durant lequel le groupe semble avoir voulu mettre toute son énergie et sa rage au service d'une violence quelconque et peu exaltée. En somme, une volonté d'en mettre plein la vue pour finir sur une note positive... Raté !
A trop vouloir faire du trve death mélodique (tiens, une catégorie qui n'existe pas ?!), le groupe en devient parodique: c'est une succession de clichés que cette affaire. N'espérez pas tomber nez à nez au détour d'un morceau avec ne serait-ce qu'une ligne de chant clair, vous perdrez votre temps, riffs death thrash en twin lead (« Shoot it in » (*).... Bref, « vini, vidi, vitcompris... »

38 minutes, en tout et pour tout, voilà ce à quoi vous aurez droit en cette année 2005. Quand le constat est amer, quelle attitude adopter ? Chercher des raisons, des motifs et des excuses ? Mettre en avant le départ d'un gratteux de talent remplacé ici par quelqu'un qui semble bien perdu à son poste et dont le manque de technique appauvrit indéniablement le talent musical du groupe ? Assurément.
Il n'empêche que pour autant, il faut tirer la sonnette d'alarme et secouer le cocotier de nos Suédois. Les mecs, rien n'est acquis même une fois le gros contrat juteux dégoté... Lorsque je boucle une chronique en étant incapable de mettre en avant certains titres enthousiasmants de la galette, je dois cacher mon amertume si ce n'est ma colère. Et à l'écoute du talent aperçu, mis en avant auparavant, je ne peux que hurler de rage.

Rendez moi THE DUSKFALL !


Verdict: 1,5/5

(*)titre en écoute sur le MySpace du groupe à l'adresse suivante: http://www.myspace.com/theduskfa11.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


DARK TRANQUILLITY
Where Death Is Almost Alive (2009)
DARK TRANQUILLITY au sommet de son art...




HELIOSS
Antumbra (2017)
Devenir une référence hexagonale du genre...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Kai Jaakkola (chant)
- Mikael Sandorf (guitare)
- Antti Lindholm (guitare)
- Marco Eronen (basse)
- Oskar Karlsson (batterie)


1. Trust Is Overrated
2. The Shallow End
3. Break The Pact
4. A Stubborn Soul
5. Shoot It In
6. Going Down Screaming
7. Hours Are Wasted
8. Sympathy Has Decreased
9. Downright Dreadful
10. Relive Your Fall



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod