Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER/SPEED/DEATH MéLO  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Children Of Bodom
- Style + Membre : Archeon
 

 Myspace Officiel Du Groupe (248)

MADE OF HATE - Bullet In Your Head (2008)
Par FENRYL le 1er Juillet 2009          Consultée 1946 fois

Certaines premières secondes, certaines toutes premières notes entendues d'un album peuvent de suite vous dire que cela va puer ou que cela va sentir plutôt bon et plus si affinité... Vous savez, le genre de moment durant lequel en croisant le regard d'une demoiselle (ou d'un mec, pas de discrimination), vous savez de suite à qui vous avez affaire... et cette certitude se révélera quelques temps plus tard...
Je dois reconnaître que cette façon de faire un peu conne (on n'en profite pas au fond pour tirer sur l'ambulance, merci d'avance !) se produit lors de mes nombreuses séances de découvertes.
Si vous avez la (très) bonne idée de tenter l'aventure avec nos amis de chez MADE OF HATE (tout un programme !), vous ne pourrez inévitablement pas fonctionner autrement que de cette façon... Allez, je vous le donne dans le mille: dès les premiers riffs de grattes, je me suis dit que cela allait me plaire. Et pour cause ! On pense de suite à nos Finlandais de CHILDREN OF BODOM...
C'en est même troublant à tous les niveaux: visuel (regardez le look du chanteur du groupe, une copie presque parfaite) mais surtout à l'oreille (faudrait pas voir à nous prendre pour des idiots non plus, hein Fenryl...).
Petit debriefing: nos lascars du jour sont Polonais, au nombre de 4, pour ce tout jeune groupe (formé en 2007 mais connu sous le nom d'ARCHEON avant) et oeuvre dans un créneau sursaturé du COBlike-power-speed-heavy black mélodique à tendance death mélo. Pour faire plus simple, vous prenez du CHILDREN OF BODOM (on l'aura compris), vous rajoutez un mec au chant un poil plus gras (dans sa tessiture seulement !) et vous virez les claviers. Cette dernière caractéristique, et non des moindres, donne un aspect plus direct, plus cash à l'ensemble de l'album. Ce qui signifie également que tout l'aspect mélodieux de la galette n'est donc finalement que le reflet du jeu des guitares... Et de ce côté là, c'est la grosse satisfaction ! A croire que tous ces groupes doivent posséder un chanteur/gueulard virtuose de la six-cordes mais force est de reconnaître une nouvelle fois que c'est assurément le cas: Michal Kostrzynski (et son comparse Radek) est de cette trempe. Celle là même qui sait être efficace, mélodieux et si entraînante et qui me vaut une réelle passion pour ce courant extrême. En effet, son chant, moins suraigu que Laiho est une très grosse satisfaction et vient se poser sur des riffs tranchants, aiguisés et faisant la démonstration de toute la maestria du bonhomme. La preuve en est faite dès le titre éponyme d'ouverture qui propose un superbe riff et une non moins fantastique série de soli, à très forte consonance néo-classique (« Hidden » en est sans doute une preuve flagrante mais c'est surtout celui de « Deadend » qui vous marquera assurément le plus en ce sens...). « Bullet in your head » porte vraiment bien son nom et vous la fracasse méchamment, d'entrée !
Nos duettistes nous balancent ainsi tout au long de cet opus une succession de grands moments de grattes, reposant sur une volonté d'approche pragmatique: celle de ne pas oublier la mélodie et le sens du riff qui semblent habiter le groupe. Et ce n'est pas des titres comme « Eyes for an eye », « Fallout » (guettez le micro solo de basse !!), les speedés « Mirrors of sins » (ah ça, c'est de l'intro ! Et hop, un solo sympa !) et « Judgement » (solo... putain je radote moi !) qui viendront me contredire ! Bordel, que c'est bon tout cela !
Le plus incroyable, c'est que le groupe arrive à sonner NORTHER (« Hidden ») sans l'apport de nappes de claviers, ce qui lui vaut tout mon respect (je sais, cela vaut ce que ça vaut, mais bon...).
MADE OF HATE n'oublie pas de tenter l'aventure du mid-tempo (« My last breath ») avec un refrain assez chiant mais rattraper par un putain de solo de derrière les fagots ! Heureusement, « Deadend », à la fin de l'album viendra relever le niveau !
Certes, on pourra tenter de chercher la petite bête quand à la qualité de la prod' de la batterie parfois mais cela reviendrait à chercher la petite bête ou à vouloir encore une fois tenter de décrédibiliser un groupe qui tente d'exister dans un créneau trusté par un ancien glorieux aîné. Pitié, évitons une nouvelle fois de crier au plagiat, au manque d'inspiration dès qu'une nouvelle tentative dans le domaine voit le jour. MADE OF HATE est jeune, bourré d'énergie et surtout d'un talent qui ne demande qu'à mûrir pour éclater à la gueule de l'Europe...
Au final: vous êtes en manque de soli de virtuose ? Vous pleurez toujours depuis que COB s'est foutu dans une putain d'ornière avec sa dernière sortie studio ? Vous avez envie de passer un (très) bon moment ? Alors, faites confiance à nos amis de MADE OF HATE, vous m'en direz des nouvelles !

TOP: les soli, vous l'aurez compris !!!!! Avec une 'tite préférence pour celui de « Fallout » et de « Bullet in your head »... mais c'est tout relatif !!

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


DETONATION
An Epic Defiance (2003)
Mélodeath batave ultra technique, épisode 1




SILENT CIVILIAN
Ghost Stories (2010)
Une mandale en pleine tronche avant l'été...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Michal Kostrzynski (chant, guitare)
- Tomek Grochowski (batterie)
- Radek Polrolniczak (guitare)
- Jarek Kajszczak (basse)


1. Bullet In Your Head
2. An Eye For An Eye
3. On The Edge
4. My Last Breath
5. Mirror Of Sins
6. Hidden
7. Judgement
8. Deadend
9. Fallout



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod