Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  DEMO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dark Tranquillity, Soilwork, In Flames, Carnal Forge
 

 Site Officiel Du Groupe (411)

The DUSKFALL - Delivrance (2001)
Par FENRYL le 22 Novembre 2008          Consultée 1682 fois

Vous voulez savoir pourquoi je me suis engagé sur la voie de la discographie de THE DUSKFALL ? Certes oui, NIME se devait de posséder en son sein la discographie de ce groupe mais je suis surtout tombé sur cette démo, circulant dans le petit monde (à l'époque) du death mélodique. Et c'est l'enthousiasme qui a résumé cette écoute.
Tout juste remis du départ simultané de leur section rythmique au complet, très vite suppléée par Kaj et Oskar, notre combo suédois se décide à enregistrer ses toutes premières compos...
Outre le fait que la délivrance en médecin correspond à la sortie de cette galette sanguinolente qu'est le placenta suite à l'accouchement, cette démo est véritablement l'acte de naissance de THE DUSKFALL. Et à ce moment, je peux vous assurer que le bébé est né et bien né:

- Par voie naturelle: c'est tout logiquement que vous trouverez ici un death mélodique ultra efficace, qui ne ménage aucune caractéristique du genre. Dans le désordre, vous aurez le droit à des blasts de batterie d'une propreté bienvenue (écoutez moi cette ouverture de « Taking control » !), des riffs rageurs et efficaces (« None » qui va préfigurer la suite des compositions du groupe tel un carbone) agrémentés de lignes lead durant lesquelles l'aspect mélodieux est vraiment réussi (logique, c'est du death mélo, je sais !): le break sur l'excellent « Dawn skies » semble lorgner sur les plans « musique classique » chers habituellement au speed metal, tout comme le joli solo sur « None ».
5 morceaux, mais 5 moments de franche réussite: « None » voit apparaître une voix féminine (?) sur le refrain qui fait parfaitement le contre-pied (poids) de l'excellent Kai Jaakkola. Ce dernier possède un timbre gras et agressif à souhait qui se pose à merveille sur cette bande son d'énervés. Cette présence sera de retour dans le même principe sur « The light », un poil plus téléphoné (refrain sur riff lead, future marque unique du groupe...).

- Sans ustensile divers et varié: pas de forceps ni même de ventouse, juste une jolie petite production du début des années 2000, dans la veine du son de Göteborg typique « NWOSDM » (New Wave of Swedish Death Metal). Pas de fioriture, ni d'exercice de style. Juste une franche volonté de s'éclater dans sa propre musique, certes déjà formatée !
Technique au rendez vous et maîtrise du sujet, l'auditeur n'est pas en droit de s'inquiéter ! Laissons faire la nature, comme dirait l'autre... « Time of Slaughtered Hearts » qui achève le travail est un morceau sans concession... Rapide, énergique et proposant de nombreux breaks (celui de la dernière minute échauffe parfaitement les cervicales avant le solo final)

En un peu moins de 20 minutes, THE DUSKFALL franchit les premières épreuves de la vie d'un groupe: prendre cette première inspiration (au sens propre comme au sens figuré) qui conditionne le naissance. Si par comparaison, on attend les premiers cris du nourrisson afin de mettre en évidence la mise en fonctionnement de l'appareil respiratoire, les premiers growls poussés ici officiellement par le groupe sont un gage rassurant de qualité et de sérieux... L'inquiétude sera de rigueur au moment de savoir si ce quartette saura voler de ses propres ailes... Seule l'histoire de la vie nous le dira...

Verdict: 4/5.

A l'heure où je termine cette modeste chronique, je découvre avec amertume sur le site officiel du groupe que ce dernier vient de splitter suite au départ de Mikael, membre fondateur... La boucle est bouclée: de la démo au split, THE DUSKFALL a vécu...

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par FENRYL :


AVATAR
Schlacht (2007)
Claque death mélo/deathcore de cette fin 2007 !




DETONATION
An Epic Defiance (2003)
Mélodeath batave ultra technique, épisode 1


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Kai Jaakkola (chant)
- Mikael Sandorf (guitare)
- Kaj Molinl (basse)
- Oskar Karlsson (batterie)


1. Dawnskies
2. None
3. Taking Control
4. You're The Light
5. Tune Of Slaughtered Hearts



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod