Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Hibria
- Membre : Dark Age, Nightfall
- Style + Membre : Iron Savior
 

 Site Officiel (797)
 Myspace (589)

STORMWARRIOR - Heading Northe (2008)
Par JEFF KANJI le 22 Janvier 2022          Consultée 742 fois

Quand on pratique un Heavy Speed aussi caractérisé que celui pratiqué par les Hambourgeois de STORMWARRIOR, il faut un enthousiasme et une fraîcheur de tous les instants pour réussir à faire passer la pilule, car l'inconvénient pour ce sous-genre qu'est le Power Metal, les tables de la loi ont été écrites il y a longtemps et assez rapidement dans sa genèse. Et puis STORMWARRIOR est du genre orthodoxe. "Heading Northe" n'est pas mon premier STORMWARRIOR. Non, ce bénéfice revient à son prédécesseur "Northern Rage" qui m'avait fait apprécier la fougue toute Hansenienne qui se dégageait du Power Metal fortement marqué par la déflagration encore tangible de "Walls Of Jericho". Si bien que la formation hambourgeoise a su attirer l'attention du grand-père du Metal Mélodique (allusion à une vanne sur le DVD "Lust For Live" de GAMMA RAY).

Si bien que STORMWARRIOR débarque avec une pochette signée Uwe Karczewski, le même à qui l'on doit toute l'imagerie à base de cucurbitacées des premiers HELLOWEEN. Si Le Heavy Metal allemand version STORMWARRIOR n'a pas besoin d'une production de fou, il lui faut un son tranchant et puissant, et pour ce genre de chose, rien de mieux qu'un Piet Sielck, surtout avec un Tommy Hansen pour fignoler le travail au mastering, car après le précieux soutien de Kai, il est temps pour STORMWARRIOR de montrer qu'il peut, en comptant seulement sur lui-même, casser la baraque.

Et c'est exactement ce qu'il va se passer avec "Heading Northe". Le groupe n'a pas peiné à trouver un batteur aussi compétent que Falko Reshöft et Yenz Leonhardt, qui œuvrait avec Piet Sielck au sein d'IRON SAVIOR et de SAVAGE CIRCUS rejoint alors durablement les jeunes affamés Lars Ramcke et Alex Guth, parti lui aussi pour croiser le manche un bon moment. Ainsi ce troisième album, et celui de la stabilité (c'est le passage du temps qui permet d'en attester, T-Ray, qui souhaitait que je réécrive son très bon papier par cohérence, ne le pouvait pas à l'époque de sa sortie).

STORMWARRIOR est sûr de son fait, et alterne speederie et… n'alterne pas vraiment en fait. Hormis le lourd et réussi "The Revenge Of Asa Lande" qui permet de bien faire ressortir la basse de Yenz Leonhardt, le tempo reste enlevé, les mélodies de guitare sont efficaces sans forcément être aussi mémorisables que celles pondues par les darons d'HELLOWEEN et GAMMA RAY, mais surtout, Lars Ramcke possède un sens de la mélodie qui fait mouche qui impose le refrain d'un "Ragnarök" ou d'un "Heading Northe" en une écoute à peine. Les morceaux sont admirablement construits, ne ratent jamais leur but, ne se perdent jamais en chemin, ne tournent jamais à vide, et changent toujours de plan au bon moment, préservant le haut potentiel énergétique des neuf compositions de ce troisième album, celui le plus important dans une carrière paraît-il.

Si en plus vous ajoutez à cela des déflagrations comme "The Holy Cross" admirablement développé sur sept minutes ou "Lion Of The Northe" (avec ses relents RUNNING WILDiens) vous tenez entre vos mains un pur brûlot de Heavy burné où les hymnes sont à l'aune de la qualité d'écriture éprouvée par ce troisième album. Lars Ramcke et ses acolytes en auront largement récolté les fruits, transformant l'essai en accompagnant Kai Hansen pour revisiter les antédiluviens titres de l'EP "Helloween" et de "Walls Of Jericho". Je peux vous dire que j'ai eu la chance de voir cette version STORMWARRIOR feat. Kai Hansen à Wacken, et cela reste l'un de mes meilleurs souvenirs avec l'inspirateur suprême du Power Metal, avec la mandale prise lors de ma première écoute de "Heading Northe" et de celle reprise avant la rédaction de cette chronique.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


SECRET SPHERE
Lifeblood (2021)
La vie, la mort, puis la vie




GAMMA RAY
No World Order! (2001)
Power metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   T-RAY

 
   (2 chroniques)



- Lars Ramcke (guitares, chant)
- Alex Guth (guitares)
- Yenz Leonhardt (basse)
- Falko Reshöft (batterie)


1. And The Horde Calleth For Oden
2. Heading Northe
3. Metal Legacy
4. The Holy Cross
5. Iron Gods
6. Ragnarök
7. The Revenge Of Asa Lande
8. Remember The Oathe
9. Lion Of The Northe
10. Into The Battle
11. And The Valkyries Ride



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod