Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Hibria
- Membre : Dark Age, Nightfall
- Style + Membre : Iron Savior
 

 Site Officiel (470)
 Myspace (340)

STORMWARRIOR - Norsemen (2019)
Par JEFF KANJI le 14 Mars 2020          Consultée 506 fois

Peut-être ne le savez-vous pas, mais la préparation d'un album est loin de répondre à une seule méthode. Un premier effort ressemblera souvent à un best-of des compositions construites depuis les débuts du groupe, ce qui rend le cap du second plus délicat. Et puis il y a les formations installées, diront-nous, qui ont déjà sorti plusieurs disques. Pour celles-ci généralement le processus créatif rassemble du matériel neuf et des compositions plus anciennes non-finalisées à l'époque, ou laissées de côté car ne s'inscrivant pas dans la dynamique d'un album ; c'est d'ailleurs comme cela qu'un groupe parvient régulièrement à glisser un ou deux bonus quand les circonstances l'exigent. Les musiciens ne l'assument pas toujours, mais certains comme Jon Schaffer en parlent librement et on sait par exemple que trois titres du dernier DEMONS & WIZARDS étaient des compositions de Jon non retenues pour l'album "Incorruptible" d'ICED EARTH.

Pour vous aider à comprendre STORMWARRIOR, dont le dernier effort commençait à dater, il faut avoir cette donnée en tête, puisque quelques titres (comme la pièce-titre) sont issus de la période à laquelle le groupe a écrit "Heading Northe". D'autre part, Yenz Leonhardt avait depuis quelques temps plus ou moins quitté ses comparses avant de les rejoindre quelques mois avant la réalisation de "Norsemen". Ajoutez à cela un retour providentiel du batteur historique de la bande – Falko Reshöft – ce qui a peut-être dû causer des ennuis avec Jörg Uken qui avait carrément bien bossé sur "Thunder & Steele", on se rappellera que la vie d'un groupe de Metal n'est pas seulement le fruit de ses réussites gravées sur disque, mais aussi d'une implication et de sacrifices réels.

Mais cette foi est indispensable car c'est elle qui permet à des albums comme "Norsemen" de naître. La vie déborde tellement de certaines pistes qu'on ne peut qu'en être conquis. Ce qui frappera au premier abord, c'est ce discret recours à des arrangements plus chiadés, cette urgence apportée par Falko derrière ses fûts, avec des grosses caisses particulièrement virulentes, et le tranchant de ces guitares-rasoir, même s'il est évident que le départ d'Alex Guth a un impact. Oh n'allez pas croire que STORMWARRIOR change de peau, il aurait même tendance à regarder dans le rétroviseur. C'était déjà un peu le cas du départ avec ce Heavy Metal hambourgeois particulièrement typé, mais là STORMWARRIOR revisite ses propres marques de fabrique bien qu'elles ne lui appartiennent pas réellement.

Et après un début d'album (trop) classique, la machine s'emballe subitement avec un excellent "Storm Of The North" ultra fédérateur, fonceur et presque épique. Les mélodies sont redoutables, le refrain addictif et ça passe la vitesse du son sans forcer et avec conviction. Si "Freeborn" peine à renouveler immédiatement l'exploit, on se rend vite compte que contrairement à pas mal de disques, "Norsemen" démarre en demi-teinte avant de prendre le large dans sa deuxième moitié pour finir proche de l'excellence avec cet ambitieux "Sword Of Valhalla" avec ses mélodies en son clair presque MAIDENiennes et son atmosphère marine. Il y a aura eu les épées de "Sword Dane" qui malgré cette réminiscence du ridicule MANOWARien de "The Power Of Thy Sword" élimine toute envie de moquerie tellement le morceau est réussi.

En somme, la vie d'un groupe comme STORMWARRIOR n'est pas facile, la seconde division vous mettant face à l'adversité plus souvent que la moyenne. Mais STORMWARRIOR peinera sans doute toujours à parvenir plus haut, la faute à une musique dont les canons sont trop envahissants et sont parfois bien trop pratiques pour cacher un manque de créativité. Pour autant, STORMWARRIOR aura montré qu'il peut avoir parfois de beaux éclairs, et c'est encore le cas sur "Norsemen", qui ne peut prétendre rivaliser avec son prédécesseur. Aucun album de STORMWARRIOR n'est jamais mauvais, mais aucun n'aura encore approché d'aussi près l'excellence que "Thunder & Steele".

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


BLIND GUARDIAN
Another Stranger Me (2007)
Un single qui porte l'ADN de l'album qu'il défend




SYMPHONITY
King Of Persia (2016)
Limb music qualität


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Lars Ramcke (chant, guitare)
- Björn Daigger (guitare)
- Yenz Leonhardt (basse, chant)
- Falko Reshöft (batterie)
- -
- Alex Guth (guitare solo sur 9)


1. To The Shores Where We Belong
2. Norsemen (we Are)
3. Storm Of The North
4. Freeborn
5. Odin's Fire
6. Sword Dane
7. Blade On Blade
8. Shield Wall
9. Sword Of Valhalla



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod