Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



DEATHSPELL OMEGA - Infernal Battles (2000)
Par POSSOPO le 10 Octobre 2007          Consultée 3776 fois
Avant de se trouver, DEATHSPELL OMEGA s'est cherché... et a beaucoup écouté DARKTHRONE. Quoi de plus normal qu'il débute son existence discographique en proposant un sous-"Transilvanian Hunger" dénué de toute espèce d'intérêt? Bah oui, galette noyée dans le flot de productions diaboliques, "Infernal Battles" est sorti presque dix ans trop tard, il se contente de copier sans une once d'inventivité le maître du raw black old school et la nationalité française du combo ne changera rien à ce constat, le chauvinisme serait ici bien mal venu, presque crétin.

Mais a-t-on véritablement le droit d'assassiner un premier effort tout plein d'amateurisme bon enfant et qui a le mérite, en n'osant absolument rien, en évitant de se distinguer par le moindre soupçon de créativité, de garder profil bas ? Tellement bas qu'à l'époque, ce disque est resté sagement collé dans les bacs de deux, trois disquaires spécialisés dans l'extrême. "Infernal Battles" ne comportait en plus à l'époque que quatre titres, les quatre suivants ayant été ajoutés sur le pressage de 2003 afin de remplir un peu un CD bien pauvre en qualité comme en quantité. Pour la quantité, cela double la mise, d'accord. Pour la qualité, on aurait plutôt tendance à perdre encore un peu en valeur puisque ces rajouts consistent en fait en la première et unique demo du groupe, "Disciples Of The Ultimate Void", ouvrage bruitiste dont je ne suis guère fier de mentionner l'existence. Nous découvrons ici un DEATHSPELL OMEGA adolescent, qui ne se prend pas pour ce qu'il n'est pas encore, c'est-à-dire un grand du black et nous assistons à un bœuf totalement médiocre de jeunes satanistes en herbe qui se défoulent dans la cave à papa.

Restons calme, ne développons pas trop longtemps l'argumentaire (cela m'arrange bien tant il y a peu à dire de ce diptyque creux), admettons simplement que DEATHSPELL OMEGA a entamé sa course discographique un peu trop tôt, un peu trop vite, en réfléchissant un peu trop peu. Cela ne lui enlève rien de ce qu'il proposera dans le futur, cela le rendrait presque plus sympathique. La formation poitevine nous livre le premier épisode de ses aventures. En fait, les deux premiers. Deux brouillons rapidement griffonnés. On a déjà connu pire dans le genre et on décèle ici une goutte de sens esthétique et une envie de puissance dans les quatre premiers titres. Les quatre suivants ne sont probablement présents que pour faire preuve d'une totale sincérité. "Nous avons commencé ainsi, nous avons évolué de cette façon, nous allons là" semblent dire des musiciens en plein contradiction. Des biographies individuelles obscures et un quasi exhibitionnisme artistique.
On s'en tiendra là afin de ne pas étouffer le lecteur sous un verbiage qui ne servirait absolument à rien.

Du sous-DARKTHRONE peu inspiré et un machin qu'il a été stupide d'éditer de façon professionnelle, passez donc votre chemin ! Non, pardon ! Continuez-le, foncez tout droit sur le tracé DEATHSPELL OMEGA, sautez les étapes si vous le voulez (je vous le conseille même) et atterrissez directement sur la case 2004. Vous aurez ainsi compris le pourquoi de cette bafouille au sujet d'une galette si parfaitement inutile.




Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Hasjarl (guitares)
- Khaos (basse)
- Shaxul (chant, batterie)


1. The Victory Of Impurity
2. Drink The Devil's Blood
3. Extinction Of The Weak
4. Sacrilegious Terror
5. Raping Human Dignity
6. The Ancient Presence Revealed
7. Knowledge Of The Ultimate Void
8. Death's Reign (human Futility)



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod