Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  E.P

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Label De Famine (1423)

PESTE NOIRE - Lorraine Rehearsal (2007)
Par POSSOPO le 2 Juillet 2007          Consultée 6292 fois

Alors que "FolkFuck Folie" est déjà disponible à la vente et qu'il y a encore lieu de l'écouter, le réécouter et le digérer afin d'en comprendre toute la substantifique moelle, "Lorraine Rehearsal" permet d'obtenir un avant-goût de ce deuxième album au concept apparemment différent de son prédécesseur. Sur ce disque, quatre nouveaux morceaux, qui figurent sur "FolkFuck Folie" dans une version retravaillée. Un avant-goût parfaitement sincère donc. Ainsi qu'une nouvelle version de "Phalènes Et Pestilence", comme si cela ne suffisait pas de revisiter tous les morceaux composés par cette Sale Famine de Valfunde à l'infini.

Enfin, cette nouvelle version est sublime, on en voudra moins à cette attirance récurrente de Famine pour le recyclage. Peut-être une soif de perfection ?
Admirablement produite dans un lointain charnier glaçant de l'an de disgrâce 2005, la douce berceuse mortifère, baignant toujours au plus profond d'un Moyen-Âge obscurantiste et crasse, se farde d'une immoralité dantesque. Accent trois fois repassé au fusain sur un déchirement moral et sonore, les guitares se lacèrent et la mélodie part en lambeaux sur une distance incroyable. 20 longues minutes durant lesquelles une plaie béante vit sa souffrance à l'extrême, stigmate immonde qui afflige l'auditeur victime. Celui-ci termine l'écoute dépouillé, flétri, cacochyme. Et il redemande de cette torture inouïe, conscient de la magnificence disharmonique d'une œuvre qui tient de l'exceptionnel.

Et ces quatre nouveaux titres, simplement destinés à créer un nouveau buzz autour d'un artiste qui exècre forcément ce mot, qui sont-ils ? Où nous mènent-ils ? Aurons-nous droit avec "Folkfuck Folie" à une nouvelle jouissance infectieuse et au-delà de l'humain ?

La question se pose avant, elle se pose toujours après de multiples écoutes. Premièrement, il ne s'agit là, évidence qu'il n'est pas si vain de souligner, que de quatre brouillons desquels un livre parfaitement relié (et probablement délié) vient de sortir (il me reste encore à poser mes esgourdes sur cette nouvelle bible d'excréments). Deuxièmement, les sources d'inspiration semblent se multiplier et quid de l'équilibre de "Folkfuck Folie". "La Césarienne" attire particulièrement l'attention par un riff profondément heavy metal, si toujours soutenu par un parterre sonore infécond. "La Césarienne" attire particulièrement l'attention par un autre riff, hardcore et sentant le groove des moshpits les plus enfumés. Un titre presque choquant, qui se retourne ensuite sur son passé black déguenillé. Et une incontestable réussite, décalée, hors de propos, parfaite. De son côté, "La Fin Del Secle" débute sur une batterie très cadencée ou quand Malbrough s'en va-t-en guerre, mironton mironton mirontaine. Là encore, un appétit pour la rupture chère à PESTE NOIRE. La suite reprend un canevas qui évoquera la dissonance de "la Sanie Des Siècles – Panégyrique De La Dégénérescence" en oubliant l'aspect très mélodique de ce dernier. La suite au prochain épisode, déjà dans vos bacs.

Allez, on se remet "Phalènes Et Pestilence" afin de toucher à l'orgasme et on court acheter "FolkFuck Folie" chez son marchand forain préféré.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


GRAVELAND
Carpathian Wolves (1994)
Black metal




CELTIC FROST
Morbid Tales (1984)
Dark metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- La Sale Famine De Valfunde (guitares, basse, voix)
- Indria (basse)
- Winterhalter (batterie)
- Neige (guitares)


1. La Fin Del Secle
2. La Césarienne
3. Maleiçon
4. Psaume Iv
5. Phalènes Et Pestilence (alternative Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod