Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 8)
Metalhit
Lexique speed metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1984 1 Gates To Purgatory
1985 1 Branded And Exiled
1987 1 Under Jolly Roger
1988 1 Port Royal
1989 1 Death Or Glory
1991 1 Blazon Stone
1992 1 Pile Of Skulls
1994 1 Black Hand Inn
1995 1 Masquerade
1998 1 The Rivalry
2000 1 Victory
2002 1 The Brotherhood
2005 Rogues En Vogue
2012 Shadowmaker
2013 Resilient
2016 Rapid Foray

ALBUMS LIVE

1988 Ready For Boarding
2002 Live 2002

COMPILATIONS

2003 20 Years In History

VHS/DVD/BLURAYS

2002 Live 2002
 

2012 Shadowmaker
2013 Resilient
 

- Style : Drakkar, Angel Martyr, Paragon, Iron Savior, Gun Barrel, Lonewolf
- Membre : Axel Rudi Pell, Stratovarius, Lacrimosa, Holy Moses
 

 Site Officiel (760)
 Myspace (5182)

RUNNING WILD - Victory (2000)
Par PIERRE le 1er Décembre 2002          Consultée 8924 fois

Inexorablement, à un rythme de métronome, Running Wild sort des albums de qualité égale. Il faut dire que la musique ne change pas, donc on peut penser que si la musique est la même, la qualité reste aussi la même! Dans le cas de Running Wild, en tout cas, c'est vrai. Même si Rolf Kasparek a troqué sa tenue de pirate contre un costume napoléonnien (donc, changement d'imagerie!), la musique ne bouge pas d'un iota. Le riff made in Rock'n'Rolf, qui rend tout de suite une chanson de Running Wild reconnaissable, est plus que jamais présent.
Et les chansons sont toutes extrêmement accrocheuses. Mention spéciale quand même pour "When time runs out", et "Tsar", de véritables hymnes de heavy à l'allemande. D'autres chansons sont excellentes, comme "Hall of darkness", qui ouvre l'album, ou "The guardian". A noter aussi une reprise survitaminée du classique des Beatles "Revolution", qui vaut vraiment le coup. Bon, il y a aussi quelques morceaux moyens, comme "Into the fire", dont le refrain prend un peu la tête au bout d'une ou deux écoutes.

Le son est également clair, limpide et puissant. Par contre, un effort aurait pu être fait au nivreau de la pochette: depuis "Pile of skulls" Running Wild nous avait habitués à des pochettes toutes plus belles les une que les autres, portant toutes la marque d'Andreas Marschall. Là, les pirates n'ont plus fait appel à ses services et c'est bien dommage.
En définitive, un album fort recommandable. Pour ceux qui connaissent bien Running Wild, je dirais que c'est un bon cru, un peu en dessous cependant de "Port Royal", "Pile of skulls" ou "Masquerade". Bon, pour ceux qui ne connaissent pas Running Wild, il faut quand même savoir que ce sont les AC/DC du heavy metal germanique, donc la nouveauté, l'innovation et l'originalité ne sont pas le fort de ces Teutons-là, et à ceux qui ne sont pas trop fans du style je ne peux pas leur conseiller d'acheter cet album (allez plutôt voir du côté d'Ark, dans ce cas!).

Par contre, les amateurs du style, les fans de Running Wild (mais y en a-t-il vraiment beaucoup en France?) ou tout simplement ceux qui veulent passer un bon moment sans se prendre la tête avec des chansons entrainantes et simples à retenir, "Victory" a tout à fait sa place dans votre discographie (mais on peut aussi dire ça de n'importe quel autre disque de Running Wild).

A lire aussi en SPEED METAL par PIERRE :


KILLERS
Mauvaises Graines (2000)
Speed metal

(+ 1 kro-express)



RUNNING WILD
Pile Of Skulls (1992)
Speed metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   PIERRE

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Rolf Kasparek (chant, guitare)
- Thilo Herrmann (guitare)
- Thomas Smuszynski (basse)
- Angelo Sasso (batterie)


1. Fall Of Dorkas
2. When Time Runs Out
3. Timeriders
4. Into The Fire
5. Revolution (the Beatles Cover)
6. The Final Waltz
7. Tsar
8. The Hussar
9. The Guardian
10. Return Of The Gods
11. Silent Killer
12. Victory



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod