Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Msg

Michael SCHENKER - Adventures Of The Imagination/electric Instrumental (2000)
Par LATIMUS le 28 Juin 2007          Consultée 3479 fois

« Le meilleur moment de l’amour, c’est quand on monte l’escalier ».

Ben pour la musique, c’est un peu pareil, non ?! Ne me dites pas que ça ne vous est jamais arrivé, après avoir acheté le nouvel album tant attendu de Machintruc (votre groupe ou artiste préféré), après avoir ôté l’emballage plastique dans le métro (parfois, ça peut être très long à enlever, ces saloperies !), puis regardé amoureusement le livret et les photos, jeté un coup d’oeil aux paroles et au special thanks, d’arriver enfin chez vous la bave aux lèvres ! Et de « monter l’escalier » (ou l’ascenceur, soyons modernes), imaginant à l’avance les sublimes compositions qui, vous n’en doutez pas, vont se révéler à vous dans quelques minutes, une fois la précieuse galette enfournée dans le tiroir du lecteur CD (ou de l’ordinateur, soyons modernes).

Et là, c’est parfois... la déception qui vous frappe de plein fouet. On redescend sur Terre ! Un peu ce qu’a dû connaître mon confrère Canard WC avec le dernier SLAYER, Christ (des-)Illusion. On se dit que les premières écoutes ne veulent rien dire, mais les suivantes ne font que confirmer l'impression initiale.

C’est en tout cas un peu aussi ce qui m’est arrivé lorsque j’ai ramené dans ma modeste demeure, en 2000, le premier album instrumental électrique (il y avait déjà la série des acoustiques Thank You) de Michael SCHENKER. Je vénère ce guitariste, qui dans ses bons jours, est pour moi sans concurrence question sens mélodique et feeling (problème : il n’est pas toujours dans ses bons jours). Et là, voilà qui s’offre à moi, un album entièrement composé de guitare par le Maître, sans chanteur poussif (comme parfois chez MSG), sans paroles affligeantes du style « Gimme your love I’m ready to make you mine... ». Non, uniquement des riffs géniaux, des solos de rêve, du premier choix, la crème de la crème (pensais-je).

Bref, je me faisais tout une histoire de ce disque. Et là, moi aussi, je suis redescendu sur Terre. Non pas que ce Adventures of the Imagination soit spécialement mauvais. C’est même plutôt un album disons correct dans l’ensemble. Mais ce n’est assurément pas l’opus génialissime et intense que j’attendais, digne des meilleures heures de SCHENKER (Strangers in the Night ou Obsession chez UFO, « On and On » ou l’intro de « Save Yourself » chez MSG, etc). Il y a pourtant plein de parties de guitares sympa, toujours mélodiques et (trop ?) appliquées, mais le plus souvent, on attend que ça décolle, qu’au détour d’un morceau se niche le solo ultime, celui qui va vous donner la chair de poule..., mais non.

Quoiqu’il en soit, Adventures of the Imagination est une sorte d’album concept sur la propre vie de Michael : sa femme Linda (ils ont depuis divorcé, et elle l’aurait même mis sur la paille, mais c’est une autre histoire...), son petit dernier Michael Schenker Junior, la Vie, l’Amour, tout ça...
Musicalement, Michael est simplement accompagné par la section rythmique composée du batteur Aynsley Dunbar (qui fait son boulot, sans plus) et du bassiste John Onder (à la basse très onctueuse, bien présente dans le mix).

Après deux titres d’introduction sympathiques mais sans plus, on arrive au plat de résistance : deux ambitieuses pièces principales, « Three Fish Dancing » et « Aardvark in a VW smoking a Cigar » (il doit pas fumer que des cigares, l’ami Michael, pour trouver des titres pareils !), qui durent respectivement 14’01 et 13’47. Oui, deux fois presque 15 minutes de guitare à gogo, avec au sein de chacun des deux morceaux, plusieurs parties, acoustiques et/ou électriques, de nombreux changements de tempo, etc. Ces deux compositions constituent un beau voyage guitaristique, mais partent un peu dans toutes les directions...

Les autres morceaux sont d’une durée plus classique. On remarque « Old Man with Sheep on Mars », assez moyen mais qui se conclut par un joli "outro solo", ou encore « At the End of the Day », plutôt émouvant mais pas très original. Quant à « Hand in Hand », qui clôt l’album, il sonne assez New Age, avec ses claviers envahissants et ses sonorités bizarroïdes. Burp...

Au final, Adventures... est un disque assez agréable, qui se situe dans la bonne moyenne des albums instrumentaux. Mais ce n’est pas le chef d’oeuvre escompté vu le potentiel de SCHENKER... On va dire qu’on fera avec.

A lire aussi en METAL INSTRUMENTAL par LATIMUS :


Marty FRIEDMAN
Introduction (1994)
Superbe album pour se reposer les oreilles




LARS ERIC MATTSSON
Earthbound (2005)
Metal instrumental finlandais


Marquez et partagez




 
   LATIMUS

 
  N/A



- Michael Schenker (guitare)
- John Onder (basse)
- Aynsley Dunbar (batterie)


1. Achtung Fertig, Los!
2. Open Gate
3. Three Fish Dancing
4. Michael Schenker Junior
5. Aardvark In A Vw Smoking A Cigar
6. I Want To Be With You
7. Old Man With Sheep On Mars
8. At The End Of The Day
9. Hand In Hand



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod