Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (193)
 Myspace (158)

SHADE EMPIRE - Intoxicate O.s. (2006)
Par BAST le 9 Août 2006          Consultée 2491 fois

A bien regarder la nationalité de SHADE EMPIRE et les photos des membres sur le site internet où l’on découvre des musiciens « sagement » vêtus, je me serais plutôt attendu à du heavy/black à la CHILDREN OF BODOM.

Il n’en est rien. Ces Finlandais officient dans un black metal mélodique. A part la production propre et puissante, SHADE EMPIRE n’entretient aucun rapport avec CHILDREN OF BODOM, dont j’ai finalement exagéré la prééminence artistique.
Non, les influences sont plutôt à aller chercher du côté de DIMMU BORGIR (les riffs, le chant, le clavier) et de SOILWORK (le chant clair, la rythmique).

Second album pour le groupe après « Sinthetic » (2004), il y a fort à parier que « Intoxicate O.S. » va faire parler de lui. Car on a droit à du tout bon.

C’est puissant, racé, bien mélodique et accrocheur ; ce second album de SHADE EMPIRE est un condensé de noirceur alliée à une puissance exacerbée. Certes, la production polie rebutera ceux qui abreuvent leur côté obscur à coups de formations underground, de même que cette volonté esthétique manifeste. Par contre, les amateurs de mélodies aguicheuses s’accouplant à une rythmique et des vocaux extrêmes se désaltèreront tout leur content.

Des riffs tranchants qui se dressent en des murs écrasants, une batterie qui martèle sa soif de conquête, des vocaux qui crient une haine non sans une contenance un brin pédante, un clavier qui se serait échiné à ôter toute souillure des ambiances d’un LIMBONIC ART, « Intoxicate O.S. » offre une belle palette de la capacité de séduction d’un genre au propos à l’origine antinomique.

SHADE EMPIRE laisse la chasse aux chasseurs de sorcières à d’autres, son discours n’est que la manifestation de sa mélancolie à travers un blasphème bourgeois, du genre que l’on profèrerait un verre de vin à la main, tandis que l'on deviserait avec sérieux auprès d'apprentis gothiques du sens caché du « Da Vinci Code ».

Plus proche de la bande originale du Dracula de Coppola que de l’illustration sonore des toiles les plus obscurs de Goerg, « Intoxicate O.S. » est du black metal facile d’accès, mais riche de moments de toute beauté.
Exemplaire… dans son genre.

A lire aussi en BLACK METAL par BAST :


SATYRICON
Volcano (2002)
Black metal




LORD BELIAL
The Black Curse (2008)
Enter The Moonlight II ? Ouais, pas loin


Marquez et partagez




 
   BAST

 
  N/A



- Juha Harju (chant)
- Janne Niiranen (guitare)
- Juha Sirkkiä (guitare)
- Olli Savolainen (clavier)
- Eero Mantere (basse)


1. Slitwrist Exstasy
2. Bloodstar
3. Chemical God
4. Rat In A Maze
5. Soulslayers
6. Silver Fix
7. Embrace The Gods Of Suffering
8. Ravine
9. Hatefeast



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod