Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Therion

HAGGARD - Awaking The Centuries (2000)
Par AKRON le 14 Juin 2006          Consultée 5080 fois

Il est des albums particulièrement difficiles à chroniquer ; non pas qu’ils soient un chef-d’œuvre si évident qu’ils ne laissent place qu’à un dithyrambe passionné vantant les mérites de la musique de la composition à l’interprétation, mais parce que l’inspiration créatrice s’y trouve de façon si personnelle et aboutie que les critiques « objectives » semblent n’y avoir pas de prise ; elles sont pour ainsi dire incongrues en vérité. « Awaking The Centuries » des Allemands d’HAGGARD fait partie de ces oeuvres.

On pourra regretter la faible durée de l’album (à peine quarante minutes), le côté classique tellement développé qu’il éclipse les instrumentations purement métal, ou encore le chant black/death que certains pourront trouver déplacé au milieu d’un ouvrage nettement classique.
Mais tout cela relève après tout d’un choix artistique, et l’objectivité a-t-elle droit de séjour dans l’Art ?

La production est idéale dans le sens où tous les instruments trouvent à s’exprimer clairement, les puristes regretteront que la section métal soit mise en retrait. Là encore, difficile d’arrêter un avis inattaquable.
La grande force de HAGGARD, sur cet album comme sur le suivant, est de fondre totalement la musique classique et le métal, grâce à un line-up comprenant aussi bien des musiciens de formation métal que de formation classique. De ce fait, nul besoin de recourir à un immense et pompeux orchestre, dont l’adjonction, si efficace soit elle, revêt finalement un caractère artificiel. La personnalité d’HAGGARD, c’est de jouer du métal symphonique dans la plus belle conception du terme, par l’alliance quasiment symbiotique de ses deux facettes.

Se basant sur un contexte historique, l’époque de la Peste en Europe, la musique emporte l’auditeur hors de notre temps, dans un récital baroque et théâtral. Si certains peuvent regretter des vocaux issus du passé death métal du groupe, je ressens ce choix comme un ajout théâtral, donnant une certaine emphase à la musique ; les textes en voix death sont d’ailleurs largement récités. Mêlés à des vocaux féminins sopranos angéliques et à des chœurs superbes, ils s’intègrent dans le récit musical, au milieu des riffs de guitares et des soli de piano. HAGGARD, c’est la démesure presque décadente du baroque.
Là où RHAPSODY explore le « Hollywood Métal » à travers ses concepts d’héroic fantasy, HAGGARD met un scène une représentation théâtrale s’adressant aux oreilles, et au cœur, de l’auditeur. Il se dégage une sorte de grandeur tragique de cette musique, impossible à transcrire en mots.

Il n’y a en réalité qu’une façon d’aborder cet album, c’est de l’écouter. Noircir des pages de mots vides de sens me semble futile, la Musique s’exprime et il ne reste qu’à tendre l’oreille.

Puisqu’il faut néanmoins attribuer une note, la note maximale me semble appropriée tant l’œuvre me semble intouchable ; si j’ai une préférence pour le sublime « Eppur Si Muove », « Awaking The Centuries » est également à mes yeux un album magnifique ; à chacun de se faire une opinion personnelle, je n’ai guère parole d’Evangile.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par AKRON :


RHAPSODY
Dawn Of Victory (2000)
L'expérience heavy/speed de rhapsody...

(+ 5 kros-express)



WUTHERING HEIGHTS
To Travel For Evermore (2002)
Une perle du prog/symphonique


Marquez et partagez



Par BAST




 
   AKRON

 
  N/A



Non disponible


1. Rachmaninov Choir
2. Pestilencia
3. Heavenly Damnation
4. The Final Victory
5. Saltarello La Manuelina
6. Awaking The Centuries
7. Statement Zur Lage Der Musica
8. In A Fullmoon Procession
9. Menuett
10. Prophecy Fulfilled : And The Dark Night Entered
11. Courante
12. Rachmaninov Choir (long Version)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod