Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ELEGY - Manifestation Of Fear (1998)
Par NAUSICA75 le 17 Mars 2006          Consultée 2044 fois
Nous sommes en 1998 et le groupe hollandais Elegy nous pond un concept-album du plus bel effet. Peut-être le meilleur album de l'année. 53mn de pur bonheur ...
Elegy est toujours constitué de ses deux têtes pensantes, le chanteur Ian Parry (sorte de Ronnie James Dio mais à la voix plus agressive) et le guitariste Henk van der Laars (qui a écrit toutes les musiques de l'album). Le groupe évoluant dans un metal plutôt progressif. A noter que l'album est produit et mixé par l'excellent Tommy Newton. Après l'excellent "State of Mind", Elegy conserve son savoir-faire mais hausse encore une nouvelle fois le niveau mélodique et technique de l'album avec cette fois ci une excellente production.

Alors que vaut ce nouvel album de ce groupe bourré de talent ? Tout d'abord, les guitares lourdes et syncopées comme on en fait de moins de moins mais néanmoins teintées d'une mélodie néo-classique comme sur le titre "Frenzy", refrain accrocheur, alternant les rythmes "speed" avec des ambiances beaucoup plus calmes comme sur le titre "Angel without wings" où le chant de Parry fait merveille. Les soli du guitariste van der Laars (vraiment un très bon guitariste sous-estimé dans un style assez proche d'un Steve Vai mais en plus métal je dirais) touchent au but : mélodiques, fluides et très techniques. En tout cas, aucune démonstration de la part des musiciens d'Elegy : il en dégage une certaine osmose.

L'album est homogène, ce qui est important pour un concept-album, l'excellent "Savage Grace", "Master of deception" où les claviers sont mis en avant, ainsi que ses riffs tranchants, changement de rythme sur le titre "Solitary day" faisant très progressif comme sur les premiers albums de Dream Theater.
La maîtrise des instruments et de leur style ne fait aucun doute, ce qui donne à Elegy un statut d'outsider sur la scène metal/progressif. Le très sombre "The forgotten", Parry accompagné simplement de la guitare de van der Laars chante avec une émotion rare, titre suivi par l'instrumental "Redemption" qui fait penser immédiatement à Michael Romeo et Symphony X. Le meilleur pour le fin avec le titre phare de l'album "Metamorphosis", véritable hit en puissance. Tout y passe, ambiance progressive grâce aux claviers de Chris Allister, guitares syncopées et mélodiques, changement de rythme, breaks nombreux, chanteur à la hauteur.

L'exercice est en tout cas parfaitement maîtrisé et on se trouve devant un album qui possède finalement une certaine fraîcheur, une certaine spontanéité qui fait merveille. En conclusion, on est sûrement devant le meilleur album d'Elegy, un concept-album comme il en arrive rarement, intelligent, varié, beau tout simplement. Une vraie vraie réussite.




Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Ian Parry (vocals)
- Henk Van Der Laars (guitars)
- Dirk Bruinenberg (drums)
- Martin Helmantel (bass)
- Chris Allister (keyboards)


1. Unorthodox Methods
2. Frenzy
3. Angel Without Wings
4. Savage Grace
5. Master Of Deception
6. Solitary Day (living In An Ivory Tower)
7. Manifestation Of Fear
8. Victim Of Circumstance
9. The Forgotten
10. Redemption
11. Metamorphosis



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod