Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Therion

DISMEMBER - Massive Killing Capacity (1995)
Par GORR le 18 Décembre 2005          Consultée 3179 fois
D'après vous, si vous aviez à choisir, entre dix, voire vingt formations semblables, exécutant du death metal depuis déjà plusieurs berges, s'évertuant à clarifier et à assainir leur musique jusqu'au fragment de terre déplacé par leur barbarie musicale, vous choisiriez qui ? ... un blanc ? Ben moi je vais vous dire tout de suite que j'harponnerais DISMEMBER illico ! "Massive Killing Capacity", l'album en question ici, se trouve être le troisième album des Suédois envoûtant et captivant de DISMEMBER ! "Incident And Obscene" avait marqué la suite logique à "Like An Everflowing Stream", et "Massive Killing Capacity" s'en allait dans la même veine ! Alors véridique ou non ?

Nous sommes tout de suite servis par une production optimale et un artwork somptueux : machine de guerre robotisée et dessinée façon héroic-fantaisy, à la Tolkien dans la postérité, prête à décoller pour le paradis du death metal, où DISMEMBER tient les rennes et aspire à ne jamais les lâcher. Sous fond de couleurs jouissives et flashy, en parfaite cohésion avec son contenu, une pochette qui en dit long sur la domination DISMEMBER et la puissance de sa musique ! Puissance qui sera très bien retranscrite au niveau de l'audition, grâce au plaisir d'un son non pas parfait mais plutôt approximatif ! On entend, pour une fois, très bien la voix de Matti Karki, lui qui a la particularité de posséder une voix death joliment rauque mais qui reste très étouffée, voire sépulcrale (je vais un peu loin), ainsi que les guitares des maîtres Blomqvist et son compère Robert Senneback, plastronnant des riffs toujours aussi thrashisants et attrayants, rompus pendant quelques secondes -sur pratiquement tous les morceaux de cet album- par les solos admirables et prodigieux de David, le dictateur des "mandolines DISMEMBER" !

Aussitôt l'album demarré avec "I Saw Them Die", on s'aperçoit tout de go que la patte magique DISMEMBER, que l'on avait appris à connaître sur leur précédent opus, s'est légèrement (attention je dis bien légèrement) ensevelie ! Les guitares et leurs riffs sont de plus en plus lourds, massifs et pesants, les vocalises de Matti sont encore assourdies mais ces dernières se mélangeant très bien avec les riffs, ça ne devient plus un problème ! La rapidité et la promptitude des tempos auxquels DISMEMBER nous avait accoutumés a quelque peu disparu, "Nenia", "Hallucigenia" et le fameux "Casket Garden" ne pourront pas me contredire. Mais le vrai DISMEMBER est encore bel et bien là ! La célériité des riffs et des tempos revient doucement ("Collection By Blood") pour enfin arriver à leur apothéose ("To The Bone", "On Frozen Fiels", "Life-Another Shape Of Sorrow"). Qu'on se le dise, les Suédois restent toujours aussi efficaces et enragés, pour notre plus grande béatitude !

DISMEMBER ira, de surcroît, insérer la nouveauté dans ses compositions, à l'exemple du titre "Life-Another Shape Of Sorrow" où claviers, chant clair et ambiance black metal à la DIMMU BORGIR viendront clore cet ouvrage fastueux, passionnant à chroniquer et à écouter pendant quelques minutes aussi prenantes et enivrantes les unes que les autres!

Troisième mission accomplie et réussie pour DISMEMBER ! Le groupe ne signe pas un chef d'oeuvre de par ce "Massive Killing Capacity", mais un bon album de death metal old school bien bourru, et pour du old school, les Suédois restent les principaux régents en la matière. Rares sont les groupes qui, comme DISMEMBER, à l'aide d'engins visqueux et gras ("guitares"), arrivent à fournir une musique si condensée et brutale, réalisée avec un talent remarquable, qui vous donnent une dose d'énergie incroyable, et une envie extravagante d'écouter du death metal ! Merci DISMEMBER, merci la Suède, et DEATH METAL RULES !




Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Matti Karki (chant)
- David Blomqvist (guitares)
- Fred Estby (batterie)
- Rickard Cabeza (basse)
- Robert Senneback (guitares)


Non disponible



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod