Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Tigertailz, Desperado, Steel Panther, Traumatisme
- Style + Membre : Dee Snider

TWISTED SISTER - Come Out And Play (1985)
Par JULIEN le 7 Novembre 2005          Consultée 6823 fois

Difficile pour TWISTED SISTER de succéder au monstrueux “Stay Hungry”, album référentiel des 80’s s’il en est. Toutefois, sans pouvoir prétendre rivaliser avec son tonitruant prédécesseur, « Come Out And Play » s’impose comme un album des plus valeureux pour TWISTED SISTER, et distille son lot de bonnes surprises, appuyant le statut majeur d’un groupe qui n’est certainement pas assez reconnu, en dépit de ses cartons Live et du charisme de l’inénarrable géant Dee Snider... un groupe qui, nonobstant son attirail très Glam et excentrique, était loin de taper dans le Metal à paillettes avec production maousse, gros refrains en cascades de miel avec claviers pompeux pour lier le tout.

Oubliez les Maquillages, le décorum flashy, la marmelade cosmétique et tout ce bazar, et mettez vous plutôt en demeure d’accueillir sans préjugés la musique de TWISTED SISTER... et vous constaterez alors, avec surprise, que le groupe savait chausser les gants et bastonner aux côtés des Musclor du Metal. Certes, on ne parle pas là de Thrash ou de Power Metal... mais en 1985, avec son Heavy non affranchi d’une certaine coloration mélodique et dérivée du Hard Rock, le positionnant un poil en marge des JUDAS PRIEST, ACCEPT et autres IRON MAIDEN, TWISTED SISTER colonisait le territoire du Heavy avec sa musique haute en couleur, puissante, Rock dans l’âme, et bénéficiant de l’appui d’une voix qui a de la gueule, Snider étalant son timbre immédiatement reconnaissable, subtilement éraillé, enragé quand il le faut, mais toujours soutenu d’un brin de sensibilité bienvenue. Et si « Stay Hungry » présentait certainement la quintessence du groupe, « Come Out And Play » parvenait à imposer plusieurs nouveaux hymnes à ajouter au répertoire de TWISTED SISTER.

Tantôt franchement Heavy (le mid-tempo déterminé et crépusculaire "Out On The Streets", un fédérateur "Lookin’ Out For #1" aux choeurs Manowariens, "Come Out And Play", l’hymne "The Fire Still Burns" qui sera repris par CRADLE OF FILTH, comme le "Burn In Hell" de « Stay Hungry » avait su convaicre DIMMU BORGIR d’honorer la sœur tordue), tantôt plus festif et délié d’un trop plein de sérieux (le très remuant "Be Chrool To Your Scuel" avec son piano, ses cuivres, la présence d'Alice Cooper, et son ambiance digne de la BO des « Blues Brothers » ou du David Lee Roth de « Eat’Em And Smile », la reprise truculente du poppisant "Leader Of The Pack" de THE SHANGRI-LAS, "You Want What We Got" dans l’esprit d’un "I Wanna Rock" ou "We'Re Not Gonna Take It"), TWISTED SISTER profitait d’un registre d’expression point trop étriqué, et savait même dévoiler des crocs gainés de menace (le fonceur "Kill Or Be Killed" et son riff à la RUNNING WILD, "I Believe In Rock’N’Roll", curieusement nommé pour un morceau aussi hargneux). Même les deux ballades de l’album ("I Believe In You" et "King Of The Fools") se nourrissaient davantage de douleur et chassaient les tentations sucrées d’un ourlé langoureux.

Du haut de ses quarante minutes, « Come Out and Play » s’érige de fait comme un bon, un très bon disque de heavy, sans grosse faille particulière. Certes, la production, quoique plus body-buildée que celle de « Stay Hungry », aurait encore mérité plus de traitement et un rendu moins froid... mais nous sommes en 1985 et rares sont les formations à jouir alors d’un emballage sonore impeccable. En outre, on pourra reprocher à certains refrains de s’éterniser au terme de l’un ou l’autre morceau, et l’on ne retrouvera pas toujours ici la pointe magique de « Stay Hungry ». Mais l’ensemble est suffisamment varié et fichtrement bien troussé pour emporter facilement l’adhésion des fans de Heavy (particulièrement celui des 80’s) qui sauront outrepasser l’imagerie trompeuse d’un groupe qui a su, depuis, conquérir un statut qui n’est réservé qu’aux grands... demandez donc un peu leur avis à ceux qui ont fait un triomphe à la bande de Dee Snider en tête d’affiche du Wacken Open Air de 2003 !

A lire aussi en HEAVY METAL par JULIEN :


BROKEN ARROW
Abyss Of Darkness (2003)
Power heavy prog




PRETTY MAIDS
Future World (1987)
Grand album heavy des 80's, et groupe trop boudé

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   JULIEN

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Dee Snider (chant)
- Eddie Ojeda (guitare, choeurs)
- Mark Mendoza (basse, choeurs)
- Jay Jay French (guitare, choeurs)
- A.j. Pero (batterie, choeurs)


1. Come Out And Play
2. Leader Of The Pack (reprise The Shangri-las)
3. You Want What We Got
4. I Believe In Rock'n'roll
5. The Fire Still Burns
6. Be Chrool To Your Scuel
7. I Believe In You
8. Out On The Streets
9. Lookin' Out For #1
10. Kill Or Be Killed
11. King Of The Fools



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod