Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY/PROG MÉLO  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (297)
 Site Officiel (11)
 Chaîne Youtube (9)

VOYAGER - Element V (2003)
Par RAINMAKER le 5 Novembre 2005          Consultée 2812 fois

Un pochette représentant une vieille carte du monde avec écrit en gros « VOYAGER » dessus, ça vous évoque quoi ? Rien ? Bon, et si je rajoute en plus que le groupe est australien ? Toujours rien ?

Bon, pour tout dire, ce n’est pas un guide touristique du pays des kangourous sur fond de musique tribale. Point n’en est ! Il s’agit d’un guide touristique du métal mondial !

J’ai piqué votre curiosité hein ?!?

Alors VOYAGER c’est tout d’abord un album de 57 minutes 05 secondes qui nous fait visiter toutes les contrées musicales, métalliques ou non. Vous voyez où je veux en venir ? C’est bien simple, les membres de VOYAGER jouent toute la musique qu’ils apprécient sur ces 57 minutes. Alléchant non ?

Je vais être clair, l’album débute sur une intro au clavier où viennent vite se greffer les guitares la basse et la batterie, pour nous donner un morceau speed qui dévie rapidement sur des « Hey ! Hey ! » comme sur « Land of the Free » de SONATA ARCTICA. Le morceau suivant, premier vrai morceau de l’album, commence sur de la musique qui lorgne vers MIKE OLDFIELD. Puis apparaît la voix, une voix douce et légère qui fait penser à celle du chanteur Mac (THRESHOLD) mêlée à Damien Wilson (AYREON) et Bruno Pelletier. Il y a aussi un solo mélangé entre IRON MAIDEN sur fond de claviers à la SONATA ARCTICA. Le morceau se termine avec du black au niveau de la voix qui se fait aussi rocailleuse que Abbath (IMMORTAL).
Et ça continue ainsi tout au long de l’album où l’on retrouve quantité d’influences comme AMON AMARTH pour les riffs sur « Cosmic Armageddon I », THRESHOLD pour le côté progressif mais mélodique, ERA pour la piste « Miseria » composée uniquement de chant grégorien et, peut-être la chose la plus surprenante, il y a un morceau de deux minutes de techno accompagée de si de là par la batterie ou la guitare… Il y en a des centaines comme ça, en seulement 57 minutes de musique ! A vous de les découvrir, je ne veux pas gacher tout votre plaisir, seulement piquer votre curiosité… Certains diront que tant d’influences annulent toute création personnelle et rendent la musique plus « brouillonne ». Il n’en est rien ! Ce sont les genres qui se collent aux mélodies et pas la mélodie qui s’adapte au genre, de plus le tout est parfaitement structuré et s’alterne en deux mesures appuyées sur une batterie sautillante.

Ce qui n’est pas pas pour gâter le tout est que les musiciens sont très doués, bien qu’étant d’illustres inconnus : Daniel Estrin (chant, clavier), Emanuel Rudnicki (guitare), Mark DeVattimo (guitare), Geoff Callaghan (batterie), Melissa Fiocco (basse). Le batteur est très doué et alterne les changements de rythme les uns après les autres. Les guitaristes évoluent avec une facilité déconcertante entre le heavy et le prog en passant par les riffs death acérés, tout en faisant ressentir une intense émotion à chaque solo, break ou passage plus calme !!

Il reste tout de fois un élément qui varie peu tout au long de l’album : le clavier. Malheureusement c’est là un reproche que l’on peut faire au groupe, les claviers sont quelque peu reconnaissables et invariants voire monotones sur toutes les pistes. Mais c’est là un bien faible reproche pour un groupe qui a su concilier tant de styles d’horizons si différents dans un seul album. VOYAGER joue SA musique, comme il l’aime et ce qui est absolument génial c’est que elle est reconnaissable entre mille, même si elle est si proche de celle des autres groupes, et ça… c’est très intéressant !

Pour un premier album, il mérite le 4,5 /5 pour l’effort, la classe et la fluidité… !

A lire aussi en DIVERS par RAINMAKER :


ALCHEMIST
Austral Alien (2003)
Métal psychédélique et glacial, un must du genre!




MAJESTIC VANGUARD
Beyond The Moon (2005)
Une nouvelle bombe de chez rivel records!


Marquez et partagez




 
   RAINMAKER

 
  N/A



- Daniel Estrin (chant, claviers)
- Emanuel Rudnicki (guitare)
- Mark Devattimo (guitare)
- Geoff Callaghan (batterie)
- Melissa Fiocco (basse)


1. Sic Transit Gloria Mundi
2. To The Morning Light
3. Cosmic Armageddon Pt. I
4. Towards Uncertainty
5. The Eleventh Meridian
6. This Bitter Land
7. The Ancient Labyrinth
8. Miseria
9. Monument
10. The V Element
11. Cosmic Armageddon Pt. Ii
12. Kingdoms Of Control
13. Time For Change
14. Echoes Of Old Terra



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod