Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 



THERAPY? - Troublegum (1994)
Par BAAZBAAZ le 31 Octobre 2005          Consultée 4825 fois

A la fin de Troublegum, on entend une petite musique.
Mais c'est trop tard.
La comptine dérisoire ne peut apporter le calme ou le repos qu'à des ruines encore fumantes : il n'y a plus personne pour l'entendre.

Comme un vieux disque rayé, elle s'achève – monotone – en répétant sans cesse le même mot.
« Please don't take my sunshine away… away… away… away… »

Un peu comme si le soleil s'éteignait peu à peu, justement.
Comme si, faute d'apporter une quelconque lueur d'espoir, la chansonnette marquait en fait l'extinction de toute clarté. A la fin de Troublegum, il est trop tard pour respirer.

Un avertissement pourtant, quelque part : « Stop it, You're Killing Me ». Arrête, arrête ça. Mais l'ouragan punk metal qui l'a accompagné l'a écrasé sous ce terrible riff torsadé et crevassé.
La dernière des grandes comètes rythmiques. Avec « Screamager », peut-être. Deux fois, trop rapprochées pour qu'il puisse y avoir le moindre survivant. Seulement le calme des ravages.

Quelque part – au loin – résonnent encore les derniers accords. La colère délirante des guitares, le dernier sursaut de défi d'une batterie brisée. Et des paroles funestes et hiératiques, les mots de la haine et du désespoir crachés juste avant que le silence ne revienne.
Un silence à peine troublé par le souffle d'une dernière petite mélodie futile.

Cette candeur répond au chaos. Presque brutale, tant elle tranche avec le fracas métallique qui a précédé. Par contraste, elle en révèle l'impossible ampleur.

Le souvenir d'une coulée de lave en fusion passée si soudainement que la quiétude illusoire qui lui succède ne révèle que le silence d'une dévastation où rien ne subsiste qui puisse encore seulement brûler ou hurler.

Et pourtant, là, juste avant, deux ou trois secondes en arrière… était-ce bien un son ?

Peut-on qualifier ainsi quelque chose d'aussi concret, presque tangible, au point que l'on aurait presque pu s'en emparer pour tenter de le comprendre, le maîtriser ?
Impossible.
Ce jeu-là n'est que pour les titans.

Les mortels, eux, ne sont même plus là pour en saisir l'écho insignifiant qui – déjà – va en s'estompant.
« … away… away… »

Et ce qui s'éloigne maintenant est perdu à jamais. Un fracas de fer et d'acier sur un roulement de feu, la démesure d'une petite apocalypse coincée entre chaque note.
Un univers entier qui s'effondre à chaque riff. Puis un autre, et un autre. Et un encore un autre.

A chaque fois la fin d'un monde, d'un bout à l'autre de « Knives » à « Brainsaw », seul, crucifié en enfer, à chaque plainte ou hurlement de Cairns qui ne chantera plus jamais comme ça.

Jamais plus comme sur « Turn » ou « Nowhere », seules traces noircies dans la roche d'une voix éreintée par sa propre folie et toute la peine et toutes les larmes qui passent avec elle, à chaque note.

Mais il ne faut pas lui en vouloir. Ni à lui, ni à Ewing ou Mckeegan. Ce n'est pas de leur faute. Eux-mêmes ont été emportés, parmi les premiers. Ce qu'ils ont fait ici les a dépassé, de très loin. En faisant trembler la terre, ils se sont perdus aussi.
Et dire qu'ils n'étaient que trois.

Quand la comptine résonne, la poussière retombe à peine. Troublegum est passé.
En trombe, sans s'arrêter, sans même un regard. Comme un seul roc, une montagne d'acier. Direct, tendu, sans que rien ni personne puisse le dévier de sa course.
Tout droit, à fond, vers le panthéon, en lettres de sang là où s'écrit l'histoire.
Où la musique est un risque.

Rien que ça.
Oui, Troublegum.

A lire aussi en HEAVY METAL :


LIZZY BORDEN
Visual Lies (1987)
Heavy metal




IRON MAIDEN
Rock In Rio (2002)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   BAAZBAAZ

 
   POSSOPO

 
   (2 chroniques)



- Andy Cairns (chant, guitares)
- Martin McKeegan (basse)
- Fyfe Ewing (batterie)


1. Knives
2. Screamager
3. Hellbelly
4. Stop It You're Killing Me
5. Nowhere
6. Die Laughing
7. Unbeliever
8. Trigger Inside
9. Lunacy Booth
10. Isolation
11. Turn
12. Femtex
13. Unrequited
14. Brainsaw



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod