Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Cradle Of Filth
 

 Site Officiel (816)

GRAVEWORM - As The Angels Reach The Beauty (1999)
Par VOLTHORD le 25 Mars 2005          Consultée 15178 fois

Avant de signer chez Nuclear Blast et se faire connaître par un public plus large, GRAVEWORM évoluait dans l’ombre de groupes tels CRADLE et DIMMU, et d’autres « habituels » d’un Black Metal symphonico-atmosphérico-mélodique dit commercial. C’est donc peu à peu que les Italiens se sont forgés leur réputation, passant d’un statut de « suiveur » à celui de groupe plus important (je parle plus au niveau du statut que de la valeur artistique)… et pourtant même si un petit autographe chez le plus gros label allemand gonflera considérablement leur niveau de production et leur nombre d’albums vendus, il faut aller piocher dans les premiers albums du groupe pour y trouver l’excellence.
Autant je trouve que le « nouveau » visage que montre GRAVEWORM désormais (années 2003 et 2005) n’a plus rien de vraiment transcendant, autant il y un album de la formation que je ne renierai sûrement jamais : "As The Angels Reach The Beauty".

Surtout ne pas se fier à la pochette de l’album qui ferait plus penser à du Heavy épique, ceci est bel et bien du Black Metal.

"A Dreaming Beauty" nous peint un tableau radicalement sombre, un style qu’on oubliera au fil des écoutes d’associer à CRADLE OF FILTH, se démarquant par son aspect moins malsain et théâtral (peut être aussi moins clichesque). "Portrait of a Deadly Nightshade" enfonce le couteau dans la plaie, suivi par l’instrumental "Ceremonial Requiem" où le son de la cornemuse accentue le désespoir ombrageux qui plane au-dessus de l’œuvre. GRAVEWORM, à ce point du disque, a monté la barre très haut et il n’en démordra pas jusqu’aux dernières notes des violons ensorcelés de "Graveyards Of Angels".
Entre les guitares claires et les riffs précis, des parties symphoniques merveilleusement menées, des claviers ambiants magiques parcourues par un chant tantôt râpeux tantôt caverneux (à la Dani Filth mode crissement de pneu « off ») et martelé par des tempos variable ; on atteint (presque) la perfection !

Rien n’est de trop, tout semble minutieusement pensé, chaque instrument joue son rôle à merveille et surgit au bon moment (rah la cornemuse de "A Dreaming Beauty", le break symphonique de "Nocturnal Hymns", l’orgue grandiloquent de "Prophecies In Blood"… Et j’en passe)… Un véritable défilé d’émotion qui nous immerge de mélancolie et d’un romantisme aussi sombre que beau, Une messe nocturne des plus magistrales.

Fans de Black Metal aux côtés atmo-sympho-mélo-gotho… bien marqués, ses 9 perles noires sont pour vous.
"As The Angels Reach The Beauty" demeure à mon humble avis l’un des meilleurs albums du genre (même si "Enthrone…" de DIMMU reste mon favori) et pour le moment le meilleur album que GRAVEWORM ait réalisé.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par VOLTHORD :


SUMMONING
Minas Morgul (1995)
Premières pierres précieuses

(+ 2 kros-express)



DARZAMAT
In The Flames Of Black Art (1996)
Black sympho puissant et très original

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par JEFF KANJI



Par BAST




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Stefan Fiori (voix)
- Stefan Unterpertinger (guitare)
- Harry Klenk (guitare)
- Didi Schraffl (basse)
- Martin Innerbichler (batterie)
- Sabine Mair (clavier)


1. A Dreaming Beauty
2. Portrait Of A Deadly Nightshade
3. Ceremonial Requiem
4. Nocturnal Hymns
5. Behind The Curtain Of Darkness
6. Pandemonium (instrumental)
7. Prophecies In Blood
8. Into The Dust Of Eden
9. Graveyard Of Angels (instrumental)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod