Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 7)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SADIST - Above The Light (1993)
Par FREDOUILLE le 1er Février 2005          Consultée 4145 fois

Cela faisait un petit moment que je ne l'avais pas écouté cet album. A tort!!! Car "Above the light" est un album de death metal absolument brillant! Pour vous donner une idée et à l'instar d'un groupe comme NOCTURNUS, SADIST est ce genre de groupe qui a apporté une certaine innovation en matière de metal extrême. "Above the light" intègre en effet de nombreux passages atmosphériques agrémentés de soli guitaristiques absolument magnifiques (tendance symphonique) et de nappes de claviers parfois dérangeantes (genre musique de film tel que sur l'introduction de l'album : "Nadir").

SADIST est un combo italien qui a été créé par le batteur Peso (ex-NECRODEATH). C'est sous la forme d'un trio que SADIST sort son premier album sur le label underground "Nosferatu records". A ma connaissance et si je ne me trompe pas, SADIST sortira 3 autres albums par la suite : "Tribe" (1996), "Crush"(1997) et "Lego" (2000). Au fil des albums, le groupe changera plusieurs fois de line-up et se dirigera vers une musique de plus en plus orientée "indus". Mais revenons-en à "Above the light".

Contrairement à la plupart des productions de groupes de death metal (et de surcroît underground), la production de "Above the light" est relativement claire et soignée et met bien en valeur les différents passages calmes et mélodiques qui composent l'album (les claviers et guitares sonnent magnifiquement), sans pour autant occulter la brutalité et la violence de certains autres passages tels que sur "Breathin' cancer" ou sur "Enslaver of lies". A noter que l'ambiance de l'album est relativement froide et sombre.

Les différentes compositions de l'album oscillent pour la plupart entre 5 min et 7 min 30, preuve d'une volonté du groupe d'alambiquer sa musique. "Breathin' cancer" est le genre de titre qui allie magistralement passages ultra-mélodiques voire mélancoliques (piano, claviers), accélérations rythmiques époustouflantes (les descentes de manche sont impressionnantes) et voix ou grognements féroces caractérisant le coté death du groupe. Les breaks sont multiples, fort astucieusement placés et les riffs heavy à souhait.
Je ne suis pourtant pas un grand fan de death, mais là, force est de constater que ce "Above the light" est très largement accessible et passe finalement comme une lettre à la poste.
"Enslaver of lies" fait également partie des meilleurs morceaux de l'album avec un passage "classique" absolument admirable : solo de guitare à la MOZART! Il y a fort à parier que le groupe aime aussi la musique classique.
Mais cela ne l'empêche pourtant pas de composer des titres ravageurs tels que "Sometimes they come back" ou "Hell in myself" (dont l'intro sombre et malsaine est réussie) sur lesquels la rage et la férocité règnent en force.

Que dire également de "Desert divinities" dont l'introduction grandiose au piano fait montre d'une redoutable ingéniosité ? Encore une fois, les multiples breaks vont s'enchaîner pour notre plus grand plaisir, et vont laisser place à des passages death absolument dantesques et à des passages atmosphériques superbes. Le clavier et les soli guitares mélodiques règnent en maîtres absolus. Une nouvelle fois, des riffs ultra heavy (à la CONCEPTION!!! si, si!) accompagnent l'ensemble. Enfin, on pourra souligner l'instrumental "Sadist" (très musique de film) sur lequel le clavier supplante le tout.

"Above the light" est un album très attrayant sur lequel SADIST démontre avec une certaine virtuosité que le death metal ne signifie pas uniquement bruit et brutalité. En cette année 1993, "Above the light" montre une nouvelle facette du death metal qui n'est pas pour me déplaire. Malheureusement, le groupe ne recevra pas le succès mérité, et ce malgré les trois autres albums qui suivront.
Toujours est-il, que je vous conseille vivement de jeter vos deux oreilles sur "Above the light". Les amoureux de metal extrême devraient adorer!

A lire aussi en DEATH METAL par FREDOUILLE :


ORPHANED LAND
Sahara (1994)
1er album d'orphaned land!!! dépaysement total!




INTO ETERNITY
Buried In Oblivion (2004)
Du talent chez ces jeunes canadiens!!!


Marquez et partagez



Par FREDOUILLE




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Tommy (guitare, clavier, piano)
- Andy (chant, basse)
- Peso (batterie)


1. Nadir
2. Breathin' Cancer
3. Enslaver Of Lies
4. Sometimes They Come Back
5. Hell In Myself
6. Desert Divinities
7. Sadist
8. Happiness'n'sorrow



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod