Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Richie Kotzen , Nelson, Harem Scarem
- Membre : Racer X, Eric Martin , The Winery Dogs
- Style + Membre : Paul The Young Dude, David Lee Roth

MR BIG - Hey Man (1996)
Par THE MARGINAL le 27 Août 2004          Consultée 4088 fois

En 1996, MR BIG revient aux affaires en proposant "Hey man", son quatrième album studio. Le supergroupe mené par Eric Martin (chant) a, jusqu'à présent, accompli pas mal de chemin et a connu beaucoup de succès au début des 90s.

Cependant, l'album précédent "Bump Ahead" n'a pas fait l'unanimité et MR BIG est donc attendu au tournant avec "Hey Man" qui sort dans un contexte défavorable puisque la plupart des groupes de Hard US ont été mis sur la touche par les majors et les médias au profit du Rock Alternatif et diverses tendances (Indus, Fusion, Grunge...).

Musicalement, MR BIG n'a pas procédé à de profonds bouleversements sur son 4ème opus et il n'y a pas le moindre clin d’œil aux tendances du moment. Si la folie et la flamme qui animaient le groupe sur ses 2 premiers albums se sont quelque peu émoussées, ce "Hey Man" reste malgré tout un album de Hard US tout à fait correct, oscillant entre Hard FM et Big Rock. Et pour bien commencer ce disque ; rien de tel qu'un "Trapped In Toyland" énergique, bien servi par de bons riffs typiquement Big Rock, suivi aussi sec par "Take Cover", un mid-tempo ultra-efficace qui a tout d'un classique du genre et sur lequel l'unisson entre le groupe et les fans devrait se faire naturellement en concert.

MR BIG est assez bon pour pondre des titres Rock efficaces. Le groovy "Jane Doe" sur lequel Billy Sheehan fait admirer son savoir-faire en tant que bassiste, le solide "Out Of The Underground" qui voit les chœurs soutenir efficacement les vocaux de Eric Martin, ou encore "Fool Us Today" , qui fait taper du pied, confirment cette impression.

Ce qui est dommage c'est qu'il y ait sur cet album un peu trop de ballades, ou titres calmes équivalents à des ballades : 5 au total. Si la ballades acoustique teintée de folk "Goin' Where The Wind blows" et le bluesy "If That's What It Takes" aux accents sudistes sont de superbes réussites dans le genre. Les autres titres, sans pour autant être indigestes, sont un cran en-dessous et en trop sur l'album.

D'autre part, on regrettera aussi que l'énergie brute et spontanée du premier album éponyme ait quasiment disparu et qu'il manque un titre explosif dans la veine de "Addicted To That Rush" ou de "Daddy, Brother, Lover, Little Boy". Ceci dit, "Hey Man" n'en demeure pas moins un disque bien fait, tout à fait honnête. Si, au départ, je ne l'avais pas apprécié plus que ça, j'ai fini par accrocher après plusieurs écoutes et je le préfère à son prédécesseur "Bump Ahead". À titre d'information, si "Hey man" fut accueilli dans la quasi-indifférence à sa sortie en Europe et aux USA, il n'en fut pas de même au Japon où cet opus est entré directement à la première place du Top album.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


PINK CREAM 69
Thunderdome (2004)
Hard fm / a.o.r




Joan JETT
I Love Rock N'roll (1981)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Eric Martin (chant)
- Paul Gilbert (guitare)
- Billy Sheehan (basse)
- Pat Torpey (batterie)


1. Trapped In Toyland
2. Take Cover
3. Jane Doe
4. Goin' Where The Wind Blows
5. The Chain
6. Where Do I Fit In?
7. If That's What It Takes
8. Out Of The Underground
9. Dancin' Right Into The Flame
10. Mama D.
11. Fool Us Today



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod