Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL CALIFORNIEN  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


INCUBUS - S.c.i.e.n.c.e. (1997)
Par POSSOPO le 24 Juillet 2004          Consultée 5219 fois

Il y en a qui font vraiment tout pour me mettre de mauvaise humeur. J’achète un disque, je l’écoute pendant quelques années sur ma platine laser avant d’avoir enfin l’idée de le poser sur le lecteur de mon ordinateur. Et paf, poum, bing, splash, mon pc s’éteint. Je le rallume, je répète l’opération ouverture du boîtier - pose de la galette - fermeture du boîtier. Cette fois-ci, un avertissement m’indique que je suis en présence d’un cd extra. La belle affaire! Il m’est évidemment impossible de lire la musique que je souhaitais écouter. Par contre, il m’est demandé d’installer la dernière version de Quicktime (mettre un petit c encerclé afin d’éviter les poursuites judiciaires de la part d’Apple…euh, remettre le même c juste là après Apple pour être tranquille). Je m’exécute parce que je suis curieux. Quicktime© est installé (tiens, j’ai trouvé la touche copyright) et je peux enfin farfouiller dans ce que je crois être une jolie caverne d’Ali Baba. Je vous passerai les détails du contenu de ce cd extra, sachez simplement qu’il est amusant mais inutile, et n’a donc rien d’ali babesque. J’ai donc perdu mon temps et j’ai désormais deux versions de Quicktime© installées incapables de coexister (ben oui, l’ancienne version fait de la résistance). Merci Apple© et Sony Music©. Merde!

La galette responsable de tout ce chambardement au sein de mon disque dur est S.c.i.e.n.c.e., ouvrage musical des néo metalleux d’INCUBUS.
Et cet INCUBUS est un groupe de farceurs. A quoi pouvait-on s’attendre de musiciens dont le look provient tout droit du styliste de KORN© et dont l’un d’entre eux a pris des cours d’imitation chez Yves Lecocq, qui ne connaissait d’ailleurs pas le chanteur de FAITH NO MORE© avant que son élève ne lui demande de le faire travailler sur la voix de celui-ci? A un joli mélange de RED HOT CHILI PEPPERS© et des deux groupes que je viens de mentionner. Cette formation utilise pour compléter ce tableau déjà riche un dj pour faire comme les précurseurs de MORDRED©. Il ne manque que LIVING COLOUR© et la collection sera complète. Heureusement, le groupe est soutenu par Sony Music Entertainment© et n’a pas eu à souffrir de procès pour plagiat.

Là, vous ne comprenez pas. Vous avez déjà vu les quatre étoiles au bas de la chronique et vous vous demandez donc si je ne me suis pas trompé sur la notation. Pas du tout! Lisez donc la suite.

S.c.i.e.n.c.e. sue de ces influences mais ses géniteurs possèdent un atout rare: le talent. Brandon Boyd sait admirablement utiliser son organe vocal et le calque aux traits très fins qu’il a dessiné du gosier de Mike Patton est très agréable à écouter. La guitare de Mike Einziger est puissante et inventive, tandis que Dirk Lance possède une aptitude presque magique à faire groover les quatre cordes de son instrument dédié aux basses fréquences. Histoire de ne pas faire de jaloux, je dirais également que Jose Pasillas nous illumine de sa maîtrise technique et de son feeling à la batterie alors que les interventions du tripatouilleur de vinyles DJ Lyfe, mises en valeur par la production, sont furieusement ingénieuses.
Il serait aisé de souligner l’excellence de certains titres mais refusant de céder à la facilité, je ne mentionnerai même pas le funk soyeux de summer romance (anti-gravity love song).

Résultat des course, S.c.i.e.n.c.e. est une petite perle de metal californien (que je n’appelle pas nu metal pour ne pas effrayer les sectaires) autrement plus fine que les crottes en mauvais chocolat de SUGAR RAY (celui-là ne mérite pas de ©, j’espère que vous en comprenez la raison), mais à ne pas insérer dans le lecteur cd de votre computeur.

A lire aussi en NEO METAL :


KORN
The Serenity Of Suffering (2016)
Une page tournée et une autre histoire qui se crée




STATIC-X
Cannibal (2007)
Static-x électrise et se met au solo. la maturité.


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Brandon Boyd (chant, djembe)
- Mike Einziger (guitare, piano)
- Dirk Lance (basse)
- Jose Pasillas (batterie)
- Dj Lyfe (turntables)
- Charles Waltz (violon)


1. Redefine
2. Vitamin
3. New Skin
4. Idiot Box
5. Glass
6. Magic Medicine
7. Certain Shade Of Green
8. Favorite Things
9. Summer Romance (anti-gravity Love Song)
10. Nebula
11. Deep Inside
12. Calgone



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod