Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (153)
 Facebook (123)

LIMP BIZKIT - Three Dollar Bill Yall $ (1997)
Par VOLTHORD le 28 Mai 2004          Consultée 5591 fois

Nous sommes en 1997 Alors que Rage Against The Machine devient de plus en plus populaire et que le néo metal commence à être à la mode, voilà que quatre américains menés par un certain Fred Durst font leur apparition sur le devant de la scène. Ambitieux et désireux de toucher un maximum de personnes (et de fric), ils ne se privent pas de signer en major et rapidement « Three Dollar Bill Yall $ » voit le jour. Et quelle différence entre cet album et les suivants ! Quelle différence entre les premiers albums de la plupart des groupes de néo et ceux qu’ils sortiront plus tard !Je pense notamment aux très bons premiers KORN, COAL CHAMBER, KITTIE et j’en oublie…force est de constater que TDBY$ suit cette même logique (ou plutôt illogique non ?).

Son point fort : sa puissance. Limp Bizkit à la patate, Fred Durst fait preuve d’une énergie incroyable, il explose rageusement ses lyrics pseudos-rebelles dans son micro. Presque comparable à ce que faisait Dez Fafara sur l’album « Coal Chamber » ! C’est vous dire la surprise que j’ai eue en entendant que Fred Durst savait imposer un chant rappé/gueulé de qualité ! Mais le garçon sais également être habile en rappant avec sa voix d’adolescent en pleine puberté, ou en déballant un chant clair exagéré et volontairement parodique.
Musicalement TDBY$ est comparable à du RAGE AGAINST THE MACHINE, avec le talent en moins mais tout aussi destructeur (mention spécial à DJ Lethal qui fait preuve d’une technique impressionnante aux platines). Samples, parties tantot plus groovy tantot plus rock, Limp Bizkit alterne les influences sans pour autant perdre la ligne directrice de l’opus.

La formule fonctionne comme elle se doit : c’est pas prise de tête et terriblement défoulant.

Son point faible : ça reste difficile à écouter plus d’un quart d’heure , même si je ne reproche pas la longue durée de cet album, car il est plus «assommant» que « gavant » et aucun morceau n’est vraiment dispensable(mais aucun n’atteint non plus des sommets)…

En conclusion, voilà un bon album de rap metal, simple et direct qu’on ressortira à l’occasion pour sautiller et se vider le cerveau… En tout cas une chose est sûre : Le premier Limp Bizkit est le meilleur !

A lire aussi en NEO METAL :


KORN
Issues (1999)
L'album le plus noir et le plus complexe de KORN

(+ 1 kro-express)



LOVE AND DEATH
Between Here & Lost (2013)
La patte de KORN en solo ! (ou presque)


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Sam Rivers (basse)
- Dj Lethal (scratch, samples, claviers, programmation)
- John Otto (batterie, percussions)
- Fred Durst (chant)
- Wes Borland (guitare)


1. Intro
2. Pollution
3. Counterfeit
4. Stuck
5. Nobody Love's Me
6. Sour
7. Stalemate
8. Clunk
9. Faith
10. Stinkfinger
11. Indigo Flow
12. Leech
13. Everything



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod