Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO/RAP METAL  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (192)
 Facebook (155)

LIMP BIZKIT - Results May Vary (2003)
Par VOLTHORD le 27 Mars 2004          Consultée 6130 fois

Limp Bizkit sur nightfall ? C’est une blague ? Et ben non notez qu’on est pas le premier avril, et pourtant une belle connerie s’affiche sur votre pc : Limp Bizkit « Results may vary »
Par curiosité vous cliquez, maintenant reste plus qu’à s’farcir la chronique. Alors que va faire le rédacteur (en l’occurrence moi) ? Nous rappeler à quel point ce genre d’album est aussi chiant qu’une émission de Pascal Sevran ? Que les types de Limp Bizkit (et surtout Fred Durst) sont encore plus pitoyables qu’ils n’y paraissent et que leur musique est vide?

Quant-au chroniqueur il se demande s’il est vraiment utile de rappeler tout ca et qu’à un moment donné il tombera en panne de vannes pourraves. Alors là le lecteur est bien embarrassé et se dit que s’il avait su il aurait pas v’nu, parce que les chroniques sérieuses y en à trop sur nightfall et que çà sert à rien de chroniquer du neo si on peut pas s’amuser un peu.

Je suis tout à fait d’accord, je vous avouerais d’ailleurs que mon seul but est de faire descendre ma note moyenne (et de faire monter mon nombre de lectures héhé).

Allez assez perdu de temps, il faut maintenant en venir au but (ou en venir à bout au choix) : le sujet du jour est « Results may vary ». Bien entendu je ne m’attendais à un miracle, Limp Bizkit reste Limp Bizkit… sauf qu’entre temps ils ont perdu le guitariste (seul gars qui me paraissait encore intéressant dans le groupe)…
Ca commence mal… Allez je mets le cd dans le lecteur (je ne l’ai pas acheté je vous rassure)

On démarre avec une intro et un « Eat you alive » dans la pure tradition du groupe, après on aime ou on aime pas, perso en général ça me soûle vite, surtout que la bande à Fred Durst enchaîne un « Gimme the mic » très rap metal, simpliste et direct comme ils savent le faire… Pour le moment c’est supportable, mais vu le nombre de pistes je sais pas si je pourrais encore supporter longtemps.

Tiens mais voilà un morceau plus planant « Underneath the gun », ça reste relativement plat... mais sympathique. puis vient « Down Another Day », une ballade où Fred se l’a joue lover, ça fait pitié mais c’est pas mal… Limp Bizkit ont décidé de varier, et a priori pour le moment ca marche plutôt bien...

Sauf que voilà on s’endort un peu à force, le biscuit mou s'est considerablement ramolli (mais ce n'est pas forcément un mal.) S’ensuivent morceaux mid tempo et ballades (limite berceuse par moments)...j’ai d’ores et déjà l’impression que je ne tiendrais pas...
tiens « Red Light Green » sort un peu des sentiers battus, morceau de rap featuring Snoop Dog, sûrement choisi dans le but de vendre des singles et passer sur les radios hip hop, aucun intérêt mais ca change un peu.

La suite est sans surprise, en général je zappe jusqu'à « Lonely World » qui vient une nouvelle fois taper dans le rap metal, bizarrement je m’arrête plus sur ce genre de morceaux, allez expliquer pourquoi… « Phenomenon » est plutôt bien foutu avec ses ambiances posées dans les couplets puis son refrain plus sautillant, ensuite vient « Radio is Dead » dans la même veine que « Getcha Groove On » (sur Chocolate starfish)…

Par la suite je ne retiendrais que « Behind Blue Eyes », meilleur ballade du cd...mais bien trop longue. A noter que cette ballade est une reprise du célèbre groupe anglais The Who.

Bref, Ce « Results May Vary » est un produit 100% commercial qui a deux trois bons éléments mais qui traîne en longueur et manque encore cruellement d’inventivité...même si il n’est pas aussi pitoyable que je pensais...

A lire aussi en NEO METAL :


SKINDRED
Volume (2015)
Comment passer à un millième près de la perfection




INCUBUS
S.c.i.e.n.c.e. (1997)
Nu metal pour se réconcilier avec le nu metal


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
   POULPI

 
   (2 chroniques)



- Fred Durst (chant, guitare)
- Sam Rivers (basse, guitare)
- John Otto (batterie, percussion)
- Dj Lethal (platines, claviers, samples, programmation)
- Mike Smith (guitare)


1. Re-entry
2. Eat You Alive
3. Gimme Me The Mic
4. Underneath The Gun
5. Down Another Day
6. Almost Over
7. Build A Bridge
8. Red Light - Green Light
9. The Only One
10. Let Me Down
11. Lonely World
12. Phenomenon
13. Creamer(radio Is Dead)
14. Head For The Barricade
15. Behind Blue Eyes
16. Drown



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod