Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Hellfest Open Air Edition, Abbath
 

 Myspace Officiel Du Groupe (284)
 Facebook (0)
 Twitter (0)
 Bandcamp (2)

BENIGHTED - Insane Cephalic Production (2004)
Par MOX le 28 Février 2004          Consultée 5409 fois

Troisième essai pour ces français de Benighted et ce "Insane Cephalic Production" se veut bien plus ambitieux.

Changement de studio tout d'abord -ils sont allés se ballader en Allemagne- qui n'a pas été vain d'ailleurs car la production est bluffante de clarté. L'élément faisant irrémédiablement sombrer un album de death brutal dans un puits infâme, sorte de soupe musicale inaudible, est bien entendu le son, encore plus important qu'ailleurs.
Heureusement donc, il est de qualité ici et on s'en réjouit d'autant plus. Le deuxième aspect de cette "ambition" (n'y voyez rien de mal, tout de même) touche le thème lui-même. Benighted réalise un album conceptuel, basant ses textes sur les troubles psychologiques post-nataux des parents ou de l'enfant.

Entre autres joyeuseries: brutalité infantile, psychoses maternelles pendant la grossesse, manque d'affection
juvénile, lacérations... Un album qui, si son aspect conceptuel n'était pas précisé, évoquerait certaines de ses pathologies. 35 mn de brutalité pure, puisant ses rythmes et mélodies dans le death-metal brutal et le grindcore, qui ne laisse donc aucun répit et qui apparaîtra sous forme d'un beau bordel à la première écoute, comme à celle d'un album de DERANGED. Il faut un peu plus de volonté pour se replonger dans ses tortures mentales et découvrir, qu'outre sa rapidité dementielle et ses changements de rythmes ultra-fréquents, il subsiste une certaine logique musicale pointant le bout de son nez au bout de quelques temps, les retours aux riffs de départ n'étant pas là pour me contredire.

A cheval entre cris stridents, hurlements et grognements porcins; à cheval entre riffs tranchants et d'autres plus bizarres; "Insane Cephalic Production" est de la démence musicale, et les mélodies alternent entre violence et folie (les voix alternées le montrent particulièrement bien). Un album bien dense dans son fond et sa forme, mais qui grâce au son excellent, révèlera des morceaux qui se différencient tous les uns des autres. Des refrains pratiquement tous bons, notamment ceux de "Stay Brutal" et "Foetus", et surtout pas des morceaux bourrinant de la première seconde à la dernière. On trouvera souvent des passages qui donnent furieusement envie de gueuler ou d'headbanger sans avoir à secouer la tête 3 fois par seconde. On pourra également remarquer quelques solos calmes, quelques riffs vecteurs d'émotion (avouez que ça n'est pas fréquent dans ce genre de boucherie de village).

Et si "Dementia", par sa durée et son tempo, se rapproche d'un bon grindcore, "Perperual Cannibalism" est brutal à souhait tout le long; et bien que "Insomnies" se nourrit de quelques rythmiques thrash, "Phlebotomized" casse son tempo et impose ses riffs décalés comme preuve d'une psychose musicale. La musique suit parfaitement le thème, les morceaux se retiennent, se démarquent, les musiciens sont loin d'être des manchots, et c'est au final une bien bonne galette de métal de la mort, pour laquelle l'envie de bien faire de Benighted est réussie. Comment ça la pochette est vide? Bah oui, ils ont du censurer ce cerveau gluant. Couru d'avance?

A lire aussi en DEATH METAL par MOX :


BOLT THROWER
Warmaster (1991)
Death metal




OPETH
Morningrise (1996)
Death metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Julien (chant)
- Olivier (guitare)
- Eric (basse)
- Liem (guitare)
- Fred (batterie)


1. Bestial Breeding
2. Stay Brutal
3. Foetus
4. Deviant
5. Perperual Cannibalism
6. Self-proclaimed God
7. Dementia
8. Phlebotomized
9. Insane Cephalic Production
10. Insomnies



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod