Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Black Sabbath, Revolution Saints
- Style + Membre : Fear Factory

G//Z/R - Plastic Planet (1995)
Par MOMO HEARTBREAKER le 20 Mai 2003          Consultée 4274 fois

Alors que l’on entendait plus rien de lui, en 1995, Mr Butler se rappel à notre bon souvenir comme l’un des plus grands compositeurs de la partie sombre de notre âme, en nous sortant une petite bombe métallique, gorgée d’adrénaline. Armé d’un line-up killer avec notamment au chant un certain Burton C. Bell au chant (Fear Factory), le tour de force de « Plastic Planet », c’est de proposer un puzzle musicale synthétisant le meilleur du sabbath 70’s, le lyrisme du heavy des 80’s et d’une férocité phénoménal que ne renierait pas les plus grands groupes de la Bay Area (Testament, Exodus & Co) le tout enrobé d’une production top niveau bourré de sonorités que n’aurait pas dédaigné le Fear Factory de « Démanufacture » comme le démontre avec maestria le monstrueux « Seance Fiction ».

Au niveau strictement musical, la primeur est accordé aux middle tempo pachydermiques à la « Sabbath Bloody Sabbath », le tout agrémenté de quelque perles heavy agressif comme « Dive Boy, Shooting » (mon petit chouchou de l'album avec son gros riff bien gras à la "Children of The Grave") et « House Of Clouds ». Les rythmiques tour à tour thrashisantes « Catatonic Eclipse » ou syncopé « The Invisible » associé aux refrains plein de lyrisme nous permettent de saluer l’immense performance au chant de Burton C. Bell parfaitement à l’aise quelque soit le registre. Assurément l’un des plus grands vocalistes du métal contemporain.

Le travail de composition de maître Butler est immense, chaque titre regorges d’idées, les thèmes abordées sont résolument actuels et ne peuvent que nous interloquer (la pollution, le clonage, le port d’armes, la surexposition médiatique…). Justement, c’est l’aspect visionnaire de la galette qui surprend, car entre nous, un type qui est capable de sonner si actuel avec des compositions top niveau, qu’est ce qu’il fout dans un « réunion tour » mercantile au possible à la gloire d’un mythe appartenant au passé?
D’un point vue purement subjectif, si Sabbath devrait se reformer et sortir un disque capable de faire renaître artistiquement sa légende, c’est un album de la qualité et de la modernité de « Plastic Planet » que Iommi et Ozzy devrait pondre, ce dont je doute qu’il soit aujourd’hui capable...

Même si avec le recul, ce premier effort solo, G//Z/R s’affirme comme une entité unique, on peut juste regretter un léger manque de diversité au niveau des tempo sur l’ensemble de l’album. Défaut qui comme le prouve la magnifique ballade « Cycle of Sixty » pleine de mélancolie dans l’esprit de « Solitude » de Black Sabbath, sera vite corrigé sur l’album suivant…Un très beau disque qui manque d’un chouillat le statut de chef d’œuvre ultime.

A lire aussi en HEAVY METAL par MOMO HEARTBREAKER :


Axel Rudi PELL
Magic (1997)
It's magic ?

(+ 1 kro-express)



ALLEN - LANDE
The Revenge (2007)
Heavy mÉlodique


Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Geezer Butler (bass/keyboards)
- Burton C. Bell (vocals)
- Deen Castronovo (drums)
- Pedro Howse (guitar)


1. Catatonic Eclipse
2. Drive Boy, Shooting
3. Giving Up The Ghost
4. Plastic Planet
5. The Invisible
6. Seance Fiction
7. House Of Clouds
8. Detective 27
9. X13
10. Sci-clone
11. Cycle Of Sixty



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod