Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INDUS/NEO  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Black Sabbath, Revolution Saints, Gioeli - Castronovo
- Style + Membre : Fear Factory

G//Z/R [GEEZER] - Ohmwork (2005)
Par METALINGUS le 13 Juin 2020          Consultée 655 fois

Après une tournée couronnée de succès, les membres du sabbat noir repartent chacun de leur côté. Notre brave Geezer Butler retourne donc à son projet solo et rappelle son neveu. Le chanteur sur "Black Science" est également de retour. Petit changement au niveau de la batterie : un certain Chad Smith (qui n’est pas membre des RED HOT CHILI PEPPERS) est présent derrière les fûts.

C’est donc avec globalement le même line-up que GZR fait son retour, cette fois avec un troisième et dernier album. Les deux premières galettes étant des références (voire même des éléments précurseurs dans l’opinion de certains), la tâche était lourde pour les gars malgré un succès commercial relatif. "Ohmwork" est dans la droite lignée de ses prédécesseurs, récupérant les thématiques toujours aussi "Sci-fi". Peu de changement donc sur le contenu des paroles : les relents à la "X-Files" sont constamment présents.

La musique est toujours aussi lourde, avec des touches Indus au rendez-vous. Malgré tout, il y a une transformation majeure dans la soupe de GZR : des sonorités Neo Metal sont ajoutées dans la sauce du bassiste britannique. On retrouve beaucoup d’influence, et si les résultats ne sont pas nécessairement mauvais, on est loin de crier à un sans-faute. En effet, dans les premières secondes de "Prisoner 103", je croirais entendre un certain LIMP BIZKIT.

KORN est aussi parmi les groupes ayant eu un impact sur le groupe. C’est assez flagrant sur "Aural Sects" (voir ici "Oral Sex"), le très nerveux "Pseudocide" ou "Pull The String". Bien sûr, il ne s’agit pas de plagiat comme tel, on peut gentiment dire que GZR a simplement écouté beaucoup de groupes de Neo Metal avant de pondre leur galette. Néanmoins, les airs de déjà-vu sont bien là et viennent parfois me gêner. Le problème est que Butler était particulièrement connu comme étant un précurseur avec son projet solo. Ici, le sentiment général est plutôt que ce sont les jeunes loups qui ont eu une influence sur le bassiste.

Je tiens tout de même à rassurer la plèbe : j’ai pris mon pied, les compos étant tout de même bien rentre-dedans et originales pour ne pas sortir un carton rouge dans la catégorie "idées recyclées" mal amenées. Je sortirai donc sobrement un petit carton jaune comme simple avertissement. Le reste est du lourd : On a du Heavy classique avec "Pardon My Depression" ou "I Believe". Il ne faut donc pas conclure que tout est à mettre dans la catégorie Neo Metal.

Vous l’aurez compris, GZR a ajusté son style sur "Ohmwork". En ce sens, le troisième essai de monsieur Butler peut se targuer d’être le plus varié musicalement parlant au sein du trio. Dommage donc que certains titres rappellent aussi facilement certains groupes. 43 minutes de musique bien Metal, voilà ce que vous réserve "Ohmwork".

Chacun des fans a son opinion concernant LA galette par excellence parmi les trois : Le côté Death et prometteur de "Plastic Planet", le côté plus mélodique de "Black Science", ou la variété musicale de "Ohmwork". Évidemment, un coup d’œil sur le nombre d’étoiles vous dira assez facilement lequel je préfère (oui, "Black Science", je t’aime). Si le petit dernier de GZR mérite pour moi la dernière place du podium, il reste néanmoins clair qu’il s’agit pratiquement d’un sans-faute pour le projet de notre ami compositeur. Maintenant que BLACK SABBATH est à la retraite (mais l’est-il vraiment ?), on peut souhaiter que Geezer Butler donne une suite à ce « travail maison ».

Morceau préféré : "Misfit".

A lire aussi en METAL INDUS par METALINGUS :


Rob ZOMBIE
Venomous Rat Regeneration Vendor (2013)
Le zombie sort son venin




Rob ZOMBIE
Hellbilly Deluxe (1998)
I'm your superbeast !


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Clark Brown (chant)
- Geezer Butler (bassiste)
- Pedro Howse (guitare)
- Chad Smith (batterie)
- Lisa Rieffel (chant sur 'pseudocide')


1. Misfit
2. Pardon My Depression
3. Prisoner 103
4. I Believe
5. Aural Sects
6. Pseudocide
7. Pull The String
8. Alone
9. Dogs Of Whore
10. Don't You Know



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod